En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Pays-Bas–France (0-1)

Les notes des Pays-Bas

Remuants dans les couloirs, et solides grâce à un Van Dijk plein de maîtrise, les Pays-Bas n'ont pas démérité face aux Bleus. Sans toutefois faire preuve d'une grande habilité devant.

Modififié

PAYS-BAS



Stekelenburg (4,5) : La tonicité de Valérie Damidot, la détente de Philippe Croizon. Et forcément, une Stekelenbourde.

Blind (6) : Si l’inventeur du man-bun sera bientôt jugé au tribunal international de La Haye pour crime contre l’humanité, Daley n’en demeure pas moins un joueur agréable à regarder. Fin, combatif et doté d’une qualité de relance appréciable. Certains parents observant leur fils dans le couloir droit ne peuvent pas en dire autant.

Van Dijk (7) : À placer dans la catégorie des très grosses performances.

Bruma (5,5) : En difficulté lors de la première période, notamment avec cette relance manquée dans les pieds de la Pioche, Jeffrey a été moins clairvoyant que son compère de l’axe. Une deuxième période dans l’ombre, mais plus efficace.

Karsdorp (6) : Duel de coupe de cheveux dans le couloir droit face à Kurzawa, remporté haut la main suite à ce grand pont sur lequel rien n’a bougé. Vive el Dorp.

Strootman (5,5) : «  Shut the fuck up  » , lui a asséné Pogba. Qui a fait tout pareil que lui, en deux fois mieux.

Wijnaldum (6,5) : Une activité de pitbull à la récupération, et l’envie permanente d’aller remplacer ses créateurs aux abords de la surface. Petit George n’a pas démérité, mais ses muscles ont lâché. Remplacé par Dost (60e), -oievski, qui a tenté d’écrire son histoire.

Pröpper (5) : Qui va mettre un peu de temps avant de devenir un Monsieur digne du numéro 10. Remplacé par Willems (80e). Deux.

Klaassen (4,5) : Sur lequel nous sommes Davy plutôt mitigé.

Promes (-) : En l’air. Remplacé par Depay (16e ; 5,5) En feu. Mais trouvant toujours quelqu’un sur sa route.

Janssen (5) : Sa tâche était ingrate. Et s’il a tenté de tout remuer, le principal canal de l’attaque batave n’a pu décrypter la situation face aux historiques de la défense. Vincent Bolossé.

Par Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Coupe du monde 2018
Qualifications
Pays-Bas - France (0-1)




Dans cet article


il y a 6 heures Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport)
il y a 7 heures Quand Ronaldo planquait de la bière 44 il y a 8 heures Dupraz quitte le TFC 124 il y a 9 heures Robinho en route vers Sivasspor 56 il y a 12 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 8 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7