1. //
  2. // Monaco champion

Les notes des champions du Rocher

Champions de France 2017, mon Prince. Voilà, c’est fait, l’AS Monaco est le premier club à briser l’hégémonie rutilante du Paris-SG. Mais les Monégasques ne sont pas champions par défaut, ils ont été meilleurs toute la saison, que ce soit collectivement et individuellement. Un titre en forme d’ouragan.

Modififié

AS Monaco



Gardiens


Subašić (7) : Le responsable de l’office de tourisme de Zadar sur Twitter vient de réaliser sa meilleure saison dans les cages monégasques malgré un but casquette encaissé contre Bordeaux. Le reste du temps, « Suba » s’est amusé à compter les buts de ses copains tout en battant régulièrement Glik à pierre-feuille-ciseau avec, quand il le fallait, la petite parade qui passe bien.


De Sanctis (5) : 40 ans, l’âge d’être le paternel de Kylian Mbappé, un petit match à Lille en Ligue 1 et encore des Lotto aux pieds. Morgan est un homme du XXe siècle.


Défenseurs


Sidibé (6) : Surnommé « Tonton  » par une partie du vestiaire en raison de ses traits de vieux, l’ancien Lillois a tout gagné en rejoignant la Principauté : une place de starter en équipe de France, le soleil 300 jours par an, une visibilité XXL outre-Manche et une ligne de plus au palmarès. Ici et là, des déboulés qui ont rendu fous les défenseurs du championnat.

Touré (6) : Lui aussi a un surnom en interne : « Sauce piquante » . La raison ? Il adore les plats épicés et peut-être, aussi, pour sa capacité à aller chercher des angles de passes qui piquent sur les centres. Souvent en délicatesse avec son corps, l’ancien défenseur central du Bourget a envoyé des caviars quand le bas de son corps le laissait tranquille.

Glik (6,5) : Payé une bouchée de pain, le Polonais a mis la Ligue 1 au parfum très rapidement. Avec lui, pas de temps à perdre pour faire des câlins ou des relances de velours. L’attaquant et le ballon ne passent jamais, tout du moins pas les deux en même temps. Accessoirement, l’ancien du «  Toro » plante des buts importants et effraie les équipes adverses d’un regard. Un videur de boîte.


Jemerson (6,5) : L’inverse de Glik. Comprendre un mec souriant, bavard, qui tente de relancer proprement. Bizarrement, le Brésilien fait moins peur et impressionne moins également. Cela dit, la charnière été-hiver de l’ASM a parfaitement fonctionné.


Raggi (5,5) : Le pirate a joué partout : milieu droit, latéral droit, latéral gauche, défenseur central, gueulard, sur le banc et, aussi, à la pêche, son péché mignon. Débarqué en Ligue 2 en 2012, le natif de La Spezia ne s’imaginait pas champion de France dans une équipe ultra offensive. Pas fou, l’Italien va se tatouer le blason du club pour fêter ça. Véridique.

Diallo (5) : Quatrième défenseur central du club, le jeune gaucher a brillé quand on a fait appel à lui, comme à Nantes, au cœur de l’été où l’ASM avait envoyé son équipe bis pour ne pas prendre de risques entre les deux matchs de Villarreal. Moralité : victoire 1-0.

Mendy (7) : Il a commencé la saison par une baffe dans la gueule d’un Espagnol au Madrigal. Puis il s’est blessé. Puis il a mis une balayette à Tolisso au cœur de l’hiver. On se disait que l’ancien Marseillais était en train de se perdre. Et puis la machine s’est mise en marche. Des courses folles, des percées, des centres, encore des centres, et puis des passes décisives, et encore des passes décisives. C’était tellement fou que le gaucher s’est invité – logiquement – en équipe de France. Une machine.

Jorge (5) : Débarqué au cœur de l’hiver en provenance du Brésil, le futur remplaçant de Benjamin Mendy a d’abord fait connaissance avec le brouillard de La Turbie. Un bon début.


N’Doram (5) : Le fils de. La comparaison s’arrête là. Défenseur central reconverti milieu par Leonardo Jardim, le jeune Monégasque a picoré les miettes.


Milieux


João Moutinho (6) : Annoncé partant – comme chaque été –, puis finalement de retour à La Turbie avec l’Euro 2016 en poche, le milieu de terrain portugais a commencé sa saison sur un faux rythme. Buteur contre le PSG fin août, il a ensuite disparu des radars avec l’émergence de la paire Bakayoko-Fabinho. Ce n’est qu’en 2017 qu’il a repointé son nez à la faveur des matchs tous les trois jours. Et quand il fallait gagner les matchs, Jean Moutin sortait sa science du jeu. Précieux et rare, comme sa parole.

Bakayoko (7) : Tricard et blessé l’an dernier, le long milieu n’a pas fait dans le détail cette saison. Titulaire indiscutable dans l’entrejeu, le Patrick Vieira du 06 s’est même invité en équipe de France et dans la case « buteur » décisif comme en Ligue des champions contre Manchester City. Il a aussi enflammé son coiffeur avec des teintures dorées ou rougeâtres. Le vrai Rocher de Monaco, c’est lui.


Fabinho (8,5) : À l’instar de Bakayoko, le Brésilien a changé de dimension cette saison. Latéral droit depuis trois ans, le garçon s’est retrouvé dans l’entrejeu et s’est baladé. Buteur imperturbable sur penalty (100% de réussite en Ligue 1), ratisseur hors pair et jamais blessé, «  Fabi » est sans doute le milieu de terrain le plus complet du moment. Son manque de sex-appeal l’empêche d’être sous les feux médiatiques. Pendant ce temps-là, Krychowiak pose avec des bottes de chasseur sur Instagram.


Lemar (8) : Timide et réservé quand un micro s’approche, le milieu de terrain de poche se libère quand il récupère un ballon entre les guibolles. Alors que Jardim n’avait pas trouvé de schéma idoine pour le faire jouer avec Bernardo Silva l’an dernier, il a enfin trouvé un moyen pour que tout le monde s’épanouisse. Résultat, un Lemar international français, buteur, dribbleur, passeur et une complicité fusionnelle avec Mendy sur le côté gauche. Rarement vu autant de talent dans un si petit corps.

Boschilia (6,5) : Dommage pour lui, il s’est fait les croisés dans un match de Ligue 1 au cœur de l’hiver. Avant ça, le Brésilien avait parfaitement tiré profit du turnover de Jardim. Sa spécialité ? Le nettoyage de lucarne sur coup franc. Auteur de quatre bijoux en championnat, le gaucher a pris rendez-vous pour la suite. Bernardo Silva peut partir, son remplaçant est déjà dans la place.


Bernardo Silva (7,5) : En fin de saison, il s’est laissé pousser la barbe pour qu’on arrête de le prendre pour un enfant. À force de casser les reins de tous les défenseurs de Ligue 1, le numéro 10 est devenu l’homme à abattre. Souvent buteur, et souvent dans les gros matchs (Parc des Princes, Vélodrome), l’ancien de Benfica a livré une saison de patron. Buteur, passeur, organisateur, il a terminé la saison sur les rotules, mais aura donné sa pleine mesure quand il le fallait. Il est prêt pour les immenses clubs. Oui, tous.


Dirar (6) : Gravement blessé au tendon d’Achille en septembre, il va mettre cinq mois avant de refaire surface. Ensuite, Nabil « Voilà  » Dirar va être un grand monsieur de la phase retour, que ce soit milieu droit ou latéral droit. Expérimenté et précieux, le « Cristiano Ronaldo de Marrakech » , comme il était surnommé à son arrivée en Principauté en 2012, s’est transformé en soldat parfait et équipier modèle.


Attaquants


Falcao (7) : On le disait cramé, terminé, fini pour le football. Le genou en miettes et le mental en berne. Il a d’ailleurs commencé la saison par une blessure, puis une commotion cérébrale contre Nice. Maudit, quoi. Puis le Tigre a repris du poil de la bête, retrouvant son sens du but, son instinct, son brassard de capitaine aussi. Meilleur buteur du club en championnat et véritable guide pour cette jeune génération, Radamel a même retrouvé l’équipe nationale de Colombie. On est au-delà du principe de renaissance, c’est une résurrection. Alléluia.

Mbappé (indécent) : Comment noter un gamin de 18 ans, qui a ringardisé tous les records de précocité d’un club qui a formé David Trezeguet et Thierry Henry ? Déjà international français alors qu’il n’a ni le permis de conduire ni l’âge légal de roter une Budweiser au Minnesota, Mbappé est devenu, en six mois, l’attraction du football mondial. Tout le monde le veut. Même la NBA. Décisif sur le terrain, bon face aux caméras, killer sur FIFA17, Mbappé n’a aucun défaut. Ah, si, il est indécent.


Germain (6) : Vice-capitaine du club, l’homme qui n’est jamais blessé aura été éclipsé sur la fin par l’émergence de Mbappé. Cela dit, Valère aura tout donné, participant comme il le fallait au titre de son club formateur. Une saison pleine, parfois frustrante, mais durant laquelle il aura contribué à la hauteur de sa générosité au titre. Sans doute le joueur le moins doué intrinsèquement du secteur offensif, mais le plus intelligent. Et de loin.


Carrillo (5,5) : L’an dernier, on avait l’impression qu’il avait confondu ses crampons avec des pompes de ski. Cette saison, il s’est réveillé et s’est offert sept buts sur la phase aller, souvent en sortie de banc. Un joker très précieux et qui a manqué sur la fin, quand ses adducteurs ont décidé d’exploser en vol.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Note : 2
Putain zetes durs les mecs quand meme avec vos notes. Glik notement
Si le meilleur defenseur de L1 cette saison à cette note, les autres doivent s'inquiéter!
J'attends avec beaucoup de curiosité les notes de la defense lyonnaise
Arf, je me disais la même chose. Glik est certainement le premier socle de cette équipe. Il va au charbon quand il faut, est dur sur l'homme, marque quand il faut, c'est le taulier. Il fait partie, pour moi, des meilleurs monégasques de la saison avec Lemar, Mendy, Fabinho, Silva et Bagayoko. Un cran devant Falcao et Mbappé car il n'a pas joué l'intégralité de la saison
Jemerson est plus fort défenseur mais Glik est énorme sur cpa défensif
5 réponses à ce commentaire.
AtlanteanKodex Niveau : DHR
Vu leur saison, je pense que vous pourriez mettre +1 à tous les joueurs. Superbe équipe, ça faisait longtemps que je n'avais pas pris autant de plaisir devant une équipe française.
Ce commentaire a été modifié.
5 joueurs formés au club, des moins de 23 ans en pagaille, des vieux briscards dont un tigrou, un bien gaucher sauveur, un soprano aux pieds de diamant, Fabinyokolossus, que cet effectif est beau, que leur saison est énorme, tu tentes la même sur FM 50 fois, tu te plantes, bravo les mecs et encore merci!
RomsteakGary Niveau : CFA2
Non seulement on a pris du plaisir, mais l'équipe de france vient probablement de gagner une colonne vertébrale à base de joueurs jeunes, talentueux et qui auront déjà jouer ensemble.

Une base Mendy, Lemar, Bakayoko, Mbappé, voir Sidibé, le reste on l'a déjà et on dit merciiiiiiii Jardim d'amouuur !
Ça serait bien pour l'équipe de France, maintenant c'est peut être juste l'impression du moment. Je me rappelle à l'époque avoir pensé que la charnière givet-squillacci allait faire les 10 prochaines années en EDF. ..
Ah ah ! Je me rappelle avoir pensé la même chose ! Sans oublier Rodriguez...
TU NOUS LE RESSORT A TOUTES LES SAUCES TON SOPRANO AUX PIEDS DE DIAMANT !
4 réponses à ce commentaire.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Je sais pas ce qu'il faut faire pour avoir de meilleures notes.

Franchement, a part un ou deux matchs rates, ce collectif a superbement marche, mais aussi et surtout parce que ses individualites ont su hausser leur niveau et rester constants.

Non, franchement, chapeau bas.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 3
Un +6 pour tout le monde je dirais, comme cet hiver quand la notation était détraquée sur le forum, ahah !

Falcao a réellement ressuscité après sa cavale en Premier League, là où des Schevchenko et des Torres n'ont pu remonter la pente. Ce lob contre Mancity, c'était Fuoriclasse version smooth frissons.

Dirar, capitaine, équipier modèle, je plussoie. Il mérite des éloges. Ce type avait déjà tout compris en 2012:

http://www.sofoot.com/dirar-monaco-mieu … 52835.html

Chapeau Jardim, je n'ai jamais douté de ta truelle.
Sheva avait tout donné au Milan. et torres n'avait plus rien a prouver en PL
Ce commentaire a été modifié.
Visionnaire Nabil !

Mais sincèrement des bas fonds de la L2 au titre que de chemin parcouru, facilité évidemment par les gazodollars russes.

Mais oh que c'est bon de rompre l'hégémonie parisienne et de voir une sacrée concurrence cette saison !

La dernière fois que je m'étais autant régalé devant une équipe championne de France c'était Bordeaux 2009 et Lille 2011.

(je suis pas hater du PSG, juste que j'ai jamais pris mon pied devant cette équipe entre 2013 et 2016, je l'avoue franchement)
touchefresh Niveau : Ligue 1
 //  09:43  //  Passionné du Paris S-G
Note : 1
Oh t’inquiète, peu de gens se régalent devant ce PSG
touchefresh Niveau : Ligue 1
 //  11:27  //  Passionné du Paris S-G
ahhh bah faut croire que si
4 réponses à ce commentaire.
beaucoup de joueurs auront un bel avenir :
Bernardo silva ( pour moi le meilleur ), mbappe et fabinho.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Monaco, c'est un peu comme les commentaires de so foot : vu le niveau t'as envie de mettre un bonus de +1 à tout le monde.

Le Tigrou a effectué une véritable résurrection et celle-ci n'a pas durée 40 jours au moins, il a réussi à battre le spécialiste temporel et mondial des résurrections.
Bernardo Silva a été le meilleur joueur de l'équipe*. Moins en vue en cette fin de saison peut être mais avant il faisait tout. Il ne peut avoir moins que Lemar.
J'ai été voir les bottes de chasseur de Krycho, ne m'en voulais pas
Pas de note pour Cardona? Bon ok un match cette saison en L1
Quel bonheur. Par cette complicité entre joueurs et ce respect orté a l'entraineur, cette équipe me rapelle celle de 03/04 qui m'a fait vraiment aimer le football.
Boschillia meilleure note que Germain et surtout Moutinho... Lol lol lol
Marek Jankulalaneige Niveau : District
Effectivement, un peu abusé, en particulier pour Valère.
Ce mec est une perle comme joueur, et en plus il a l'air d'être un mec vraiment sympa. Le bon camarade. J'aimerais tellement qu'on ait se profil de joueur à Lyon ...
En tout cas bravo aux Monégasques. Vous nous avez régalés cette saison.
Espérons que l'ossature de l'ASM ne se fasse pas la malle cet été.
Et un immense bravo Jardim pour sa truelle d'or.
1 réponse à ce commentaire.
Bernardo Fabinho Niveau : DHR
Au moins Sofoot ne regarde pas que les chocs sur Canal contrairement à l'UNFP et reconnait à juste titre que Fabinho et non B. Silva est le meilleur monegasque de la saison
Allah Votre Niveau : Loisir
Rarement vu autant d'enthousiasme pour une equipe étrangère depuis les années 40!

Decidement les français ne changeront jamais!
 //  09:09  //  Supporter du Red Star
C'est top qu'un type comme Germain qui a connu la L2 avec Monaco soit champion aujourd'hui...

Sinon, il est déjà passé le top 50 de Monaco?
Go_Scousers Niveau : CFA
Note : 1
Après celui du plus grand club du Berry.

Chaque chose à sa place.
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Ce qui est triste, quelque part, dans toute cette euphorie, c'est de réaliser que cette équipe qui parvient enfin au top s'apprête déjà à perdre 3-4 éléments clés.

C'est sûr que les joueurs en question (Fabinho, Silva, Bakayoko...), on les voit jouer depuis plusieurs saisons mais ça me dérange un peu que dès qu'ils ont atteint la maturité, l'exode apparaisse soudain comme une obligation.

J'espère au moins qu'ils parviendront à limiter les départs et à garder Mbappé coûte que coûte.
Ce commentaire a été modifié.
Ce n'est pas triste, c'est le modèle de fonctionnement du club, les partants seront remplacés par d'autres pépites qui feront le taff! Il faut juste profiter de chaque minute d'enchantement et ne pas trop s'y attacher!
Oui mais ce modèle de fonctionnement est hyper instable et cynique.

A Nice comme à Montpellier il y a qq années, je peux comprendre que l'exposition soudaine permettent à certains joueurs d'aller progresser ailleurs. Et on a vu que Montpellier, qui a perdu ses meilleurs éléments, est redevenu un club quelconque. J'espère que ce ne sera pas la même à Nice.

Mais bref, Monaco c'est un grand club français. Pas censé être un tremplin, un club dans lequel les autres viennent faire leurs emplettes. En plus ils ont récolté 150m sur James et Martial, autant dire qu'ils n'ont pas besoin de vendre pour être viable.

Ca faisait 17 ans que Monaco n'avait pas été champion de France, remportant une seule coupe nationale. Là, c'est con, le championnat n'a jamais été serré, un vainqueur surprise vient briser 4 années d'hégémonie parisienne... Et va sans doute perdre 3 à 5 joueurs essentiels de son équipe.

Du coup, je comprends pas : on dit "c'est normal" mais normal pour quoi vu que le club n'a pas besoin d'argent ? Etre sacré champion + 1/2f LDC = oseille en plus.

Garder une équipe ultra compétitive, c'est peut-être s'assurer de continuer à jouer les premiers rôles en Fra et en Europe. Là, y'a certes de super jeunes qui vont arriver, genre Tielemans, mais ça m'étonnerait que l'ASM refasse une saison comme celle-ci en 2018.
Ce commentaire a été modifié.
C'est normal parce que que ca te plaise ou pas, actuellement la Liga, la PL et la Serie A voire la Bundesliga sont plus attrayantes que la L1 donc à moins de surpayer les joueurs (ce que Monaco n'a pas les moyens de faire), à un moment ils se barrent pour continuer à progresser (et même objectivement à leur place je fais pareil)!
Monaco ne refera pas une saison comme celle ci en 2018 ni même en 2019...sauf si le psg se laisse gentiment faire!
J'suis pas d'accord avec ça.

On commence en L1 à changer l'état d'esprit : des coaches étrangers qui viennent secouer le paysage (Jardim, Favre, Emery ou Conceicao), de jeunes entraineurs comme Kombouaré ou Moulin qui font bien jouer des petits clubs et des équipes qui jouent le jeu en Europe. Franchement, cette saison on a 2 clubs en 1/2 et la contre perf de Paris qui atténue le match aller alors qu'on aurait pu vivre un truc historique (ds le bon sens).

Bref, faut continuer dans ce sens là et se dire qu'on n'est pas qu'un championnat de "découvreur de talent" / tremplin avant d'aller plus haut. Avoir un peu d'ambition quoi...

Si je compare aux autres championnats, on ne fait pas pitié. All et Ita on connait déjà le champion dès l'été. Espagne, 2 clubs se tirent la bourre, y'a qu'en PL qu'il y a encore un tant soit peu de suspens + "ambiance" ds les stades (sans compter la thune...) mais au niveau européen ils se vautrent.

Bref, on n'est pas d'accord. J'pense que c'est une question d'état d'esprit. Toi tu te dis qu'il faut accepter parce que c'est comme ça, mais moi je me dis qu'il faut que tous les clubs soient ambitieux. Tu disais ds un autre post que la France ça va être comme en Allemagne ac Paris à la place du Bayern. Beinh je suis Parisien et franchement je ne l'espère pas ! Cette saison était qd même plus fun que les précédentes.
Non mais à ta place de supporter du leader supreme je ne l'accepterais pas non plus et je voudrais plus de concurrence pour donner un peu plus de saveur à mes titres acquis d'avance et je le comprends mais essaies de te mettre à la place de Monaco (ou de Dortmund), quels moyens a le club pour aller chercher le titre toutes les saisons face à un club qui le surpasse dans tous les domaines et se renforce saisons après saisons pendant qu'il perd ses meilleurs joueurs au mercato?
Ce n'est pas une question d'ambition à mon avis, Monaco vise le plus haut chaque saison depuis l'arrivée de notre mafieux, mais d'etre conscient de la situation de son championnat en europe, des moyens dont dispose le club et de la situation dans son championnat!
Bah justement, on a bien vu cette saison que ce n'est pas parce qu'on se renforce l'été que c'est utile : à part Meunier, y'a eu que des ratés. On a rectifié le tir cet hiver ac Draxler mais sinon Guedes et Lo Celso ce sont plus des paris qu'autre chose.

Bref, on verra cet été mais je trouve que le recrutement quel qu'il soit n'est pas pour nous la garantie de gagner. Par contre, savoir ou pouvoir conserver ses meilleurs éléments, ça l'est.

Par ex, on peut considérer que Verratti beinh il a tout gagné en Fra mais en Europe y'a meilleur que nous. Même si ça a surtout consisté à le revaloriser, on est qd meme arrivé à le garder ces 2 dernières saisons.

L'ASM ne manque pas d'argent et pourrait tenter de convaincre un B.Silva ou un Bakayoko qu'il est possible de rééditer la perf de cette année et même, que ça serait beau. On a l'impression que bcp de gens au club (ou des supp) sont persuadés qu'ils sont à l'apogée et qu'il vaut mieux partir car ils ne referont plus jamais cette perf. Alors même que l'an passé, quand Paris avait fini champion en mars, on se disait que personne ne pourrait empêcher cette équipe d'être champion 10 fois de suite.
Non mais après si vous foirez vos recrutements...avec un vrai DS ou si Leonardo était resté ou si c'était géré comme la Juve ou le Bayern, on n'aurait même pas ce débat tellement vous rouleriez sur la L1!
Verratti si il n'avait pas été rererererevalorisé serait déja loin, comme j'ai dit precedemment, on ne peut pas tous surpayer les joueurs pour qu'ils restent!
Perso ce n'est pas une question d'apogée mais de limite de progression avec le club, je veux voir les mecs devenir les monstres qu'ils doivent etre et je suis conscient qu'avec Monaco ce ne sera plus le cas pour certains (Bakayoko par exemple doit rester à mon avis, il n'a fait qu'une bonne saison)!
J'applique le même raisonnement à Verratti mais à l'echelle européenne vu que les L1 il les entasse mais bloque sur ces foutus quarts alors que ce joueur mérite le très haut niveau. Après il peut rester et essayer jusqu'à y arriver mais si le club ne peut pas l'y emmener ou qu'il ne peut y arriver avec le club, un départ ne me semble pas farfelu ou un manque d'ambition au contraire...
Ciel mon Nardi. Niveau : District
Aujourd’hui la verticalisation des rapports de puissance footballistique des « grands clubs », exacerbée par l’injection massive de capitaux et la commercialisation de leur image de marque historique ou récemment acquise, ont encouragé, et ce de manière violente, une profonde asymétrie entre ce « gratin » du foot et le reste de l’Europe. L’AS Monaco, par sa spécificité géographique et statutaire, n’est pas en mesure d’être aussi attrayante aux yeux des joueurs. En réalité, elle ne peut plus se permettre de payer pour l’être, et ceci, d’ailleurs, est d’autant plus vrai que l’attachement émotionnel des footballers à une histoire, une structure, un maillot est désormais aussi volatil que le Bitcoin.

Pérenniser la compétitivité sur le long terme à partir de succès récents et rapides reste la principale difficulté pour un club tel que l’AS Monaco. Dans un environnement hyperconcurrentiel, un club du championnat français ne peut aujourd’hui combattre frontalement la prédation des « grands clubs » - en retenant des joueurs, en les surpayant par exemple – car ce rapport de force est défavorable : il met en péril la sérénité de l’équipe et la solvabilité du club. Combattre l’inévitable, c’est ramer à contresens : le club s’épuise et coule car les efforts déployés n’ont pas servi à mettre en place une solution de repli.

A ce titre, le championnat gagné par l’AS Monaco reflète une stratégie de positionnement convaincante, celle de l’intermédiation maligne. Elle ne s’appuie pas sur la conservation et la stabilité de son effectif, mais bien sur la capacité du club à conserver l’adaptabilité de son effectif malgré le renouvellement. Ainsi le club monégasque maîtrise une structure en amont via des canaux diversifiés (formation, post-formation, recrutement) et désormais en aval par l’entretien de relations pérennes et lucratives avec les « grands clubs » lié aux transactions fréquentes de joueurs. En outre, la mise en place de cycles courts autorise l’AS Monaco à gérer de manière plus pragmatique et fonctionnelle la dynamique de remplacement des joueurs ne pouvant plus progresser au sein de sa structure et ceux qui le peuvent encore, tout en tenant compte de leur valorisation de marché.

L’AS Monaco n’est pas certes contrainte de vendre durant le mercato, mais elle le fera malgré tout pour répondre aux fantasmes et aux attentes des joueurs qui partent vers un « grand club » avec un « grand public ». Elle le fera également pour répondre à la voracité des « grands clubs » qui souhaitent d’une part sécuriser de futurs talents en phase de confirmation, et conserver leur statut de « grands clubs » en amputant les membres d’une concurrence naissante.

En se quittant en bons termes, l’AS Monaco vendra Bernardo Silva 65M£ à MU. Le club trouvera et couvera son successeur, et MU continuera de brûler du cash … comme le Réal ou City … jusqu’à ce que cette bulle spéculative sportive s’effondre ... peut-être d’ici un siècle ?
8 réponses à ce commentaire.
Et si il ne fallait choisir qu'un seul joueur de monaco, lequel prendriez vous ?
Moi je suis tombé amoureux de Lemar...
joueà2dansle4-4 Niveau : District
Tellement dur ! J'avoue avoir un petit faible pour Fabinho et Lemar... Mais comme je pense que c'est plus facile de trouver d'autres Fabinho (Fernandinho de man city s'en rapproche bcp je trouve), je vote Lemar comme toi :)
Falcao, je pense.

Si, il y a un an, on nous avait dit que Monaco serait champion, ça aurait été une surprise très relative : certes, Paris était favori, mais Monaco fait partie des outsiders réguliers, a montré des choses au niveau européen en 2015, on sait que le groupe est pas mal, que Jardim est un bon entraîneur, que le centre de formation et la filière de recrutements sont performants...

Par contre, si il y a un an, on nous avait dit que ce titre serait conquis avec le Tigre en capitaine emblématique, saison à 30 buts à la clé, là, on se serait tous bien marré.
2 réponses à ce commentaire.
J'aurai mis moins pour De Sanctis car sur le peu qu'il a joué, je crois qu'il a vraiment été 0, non?

Son premier match il fait un combo boulette/blessure non?
Et ensuite, il n'a absolument pas été rassurant.

Il est peut-être temps de devenir entraîneur de gardien ..
Celmar2sailly Niveau : DHR
Rien à dire pour monaco. Amplement mérité. Un très bon championnat cette année.
B. Silva !
Effectivement Lemar est precieux et grand seigneur sur le terrain mais j ai une preference pour le portugais !!!

Et quel but du felin au pelage rayé contre City !!!!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 64 Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 162 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31
Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44