Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // France/Albanie (3-0)

Les notes des Bleus

Un plan qui s'est déroulé sans accroc: la France s'en sort avec une victoire qui étonne contre l'Albanie, tant la logique a été respectée. Reste ce nouveau schéma, le 4-4-2, pour discuter. Et l'entrée de la Djib...

Modififié
D.Cissé (8) : Incontestablement l'attraction du match. Pendant une demi-heure, le stade a scandé son nom. Puis il est entré. Et alors ? Un pointu, des courses, des faux contrôles, une frappe 50 mètres au-dessus, et des reproches à ses partenaires. Le joueur français le plus frisson est de retour.


Nasri (7) : Décrié il y a un mois au match aller, Nasri est cette fois-ci élu homme du match. Ce poste de milieu droit lui fait donc beaucoup de bien, car il n'a plus la tentation d'aller porter la balle dans son camp, ce qui agace tout le monde. Après, c'est toujours pareil, en conservation de balle et dans les petits périmètres, il fait ce qu'il veut.


Debuchy (7) : Pour sa première, le Lillois a fait forte impression, avec une grosse présence offensive et de bons centres. Plus effacé sur la fin, il pourrait chiper la place de Sagna. Enfin. Et puis merde, "La Bûche" comme surnom, ça en jette.


Rémy (7) : Positionné en attaque, Rémy s'en allait sur le couloir droit dès que Nasri pénétrait dans l'axe. Un bon compromis pour ce mec entre deux postes qui a fait parler sa forme du moment avec du mouvement, des dribbles et un but d'avant-centre. Deschamps s'est encore massacré les ongles en regardant le match, de peur de le perdre sur blessure.


Cabaye (7) : Dans ce schéma en 4-4-2, son association avec M'Vila était prometteuse. Si l'équipe a moins tourné en seconde période, c'est peut-être parce qu'il n'était plus là.


Rami (7) : Les Albanais sont venus le chercher jusque dans la surface pour l'éliminer sur tacle. C'est bien la preuve que c'est devenu un élément majeur du onze.


Martin (7) : Il est entré, il s'est calqué sur le rythme de Nasri, et il a calé sa passe dé'. What else ?


Kaboul (6) : Comme Rami, il a fait parler la force sans réfléchir. Comme ça, dans le dos de mecs de l'Est. Brice Hortefeux et Éric Besson ont regardé le match ensemble. Ils ont sans doute vibré.


Lloris (6) : Pas grand-chose à faire, mais il a encore joué à celui qui fait de super parades alors que les balles sont sur lui. Comme avec sa tête, tout le monde se dit qu'il est humble, ça passe.


M'Vila (6) : Du travail ingrat au pressing, du coup, on a moins vu le M'Vila bon à tout faire. Mais c'est juste parce que l'opposition ne le méritait même pas.


Gomis (6) : Ah ça, pour faire le pressing, il n'y a pas de souci. Mais pour se procurer des occases, c'est tout de suite plus difficile. A sa décharge, Cana l'a élu danger numéro 1 et s'est occupé de son cas, ce qui n'est jamais évident.


Réveillère (6) : L'éternel remplaçant au poste d'arrière droit entre à gauche, claque un pion, et ça n'émeut personne. Des coups à rester sur le quai le jour de la liste des 23.


Malouda (5) : Un but inscrit sereinement puis plus rien. Son entente avec Evra, c'est pas vraiment ça. Il s'est passé quelque chose en Afrique du Sud ?


Evra (5) : Super discret jusqu'à sa sortie sur blessure, le Mancunien va encore dire que la France lui en veut, qu'elle cherche systématiquement la petite bête. C'est juste que lorsque c'est l'Albanie en face, on se doit de proposer plus.

Calenge (4) : « Vous avez sûrement remarqué que l'équipe de France a ouvert la marque à la onzième minute, comme lors du match aller contre ... l'Albanie » . Eh oui, bien vu, c'est le principe du match aller-retour.

Mario Durante

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17