1. // Euro 2012
  2. // France/Biélorussie (0-1)

Les notes des Bleus

Domenech, démission ! Prolongée après l'Euro 2008, poursuivie après le Mondial 2010, la mission de Ray Strange n'a que trop duré ! Il est plus que temps de nommer enfin Laurent Blanc comme sélectionneur. Enfin, pour en revenir au match contre la Biélorussie, le but de Sergey "Kostadinov" Kisilyak à la 86ème est tout bonnement indigne du haut niveau international ! Putain, merde ! Fait chier ! Bordel !

Modififié
0 3
Lloris (0) : Hugo Lloris a raté l'arrêt du siècle. Pourquoi ne s'est-il pas détendu pour repousser la mine de Sergey "Kostadinov" Kisilyak en pleine lucarne ? Enorme déception et fin de carrière en vue pour Lloris.

Sagna (4) : David Sauget, 31 ans, Sochaux, Français, 1 mètre 75 et 79 kilos. Si, si ! On en est là aujourd'hui : il faut David Sauget en latéral droit chez les Bleus. Vite.

Rami (2) : Pas un mauvais match, Adil. Et puis sur le but de Sergey "Kostadinov" Kisilyak, il avait le droit de rester au comptoir pour finir son Vittel-menthe. Le problème est ailleurs, en fait : c'est qu'en l'absence de Gallas, c'était à lui, Adil, de marquer du dos sur corner pour que la France s'impose 1-0 comme quand on joue la Lituanie. Adil a failli.

Mexès (3) : Voir Philippe Mexès remettre longuement son bandeau-reteneur-de-cheveux en revenant sur la pelouse, en deuxième mi-temps... Putain ! Même les Argentins-aux-longs-cheveux-très-longs ne commettent plus cette faute de goût. Sauf Demichelis.

Clichy (8) : Défenseur « d'accompagnement » . Un concept appliqué aux latéraux, breveté par le foot français et calqué sur le modèle du chien d'aveugle. Ca consiste à accompagner le joueur de couloir adverse... puis de le laisser centrer. Sagna avait merveilleusement « accompagné » le Mexicain Salcido en Afsud, en Coupe du Monde. Clichy-sous-Bois a merveilleusement « accompagné » le Biélorusse V. Hleb qui a offert le but à Sergey "Kostadinov" Kisilyak. Rien à redire. Du bon boulot.

Menez (0) : Bêtise ou alcool ? Parfois, dans la savane, on retrouve des gros rhinocéros, le crâne complètement fracassé au pied d'un baobab. Explication : les rhinos bouffent parfois des fruits hyper mûrs qui, sous l'effet de la maturation, deviennent alcoolisés. Complètement bourrés, les rhinos aveugles lancés à 120 à l'heure se prennent parfois des baobabs de plein fouet (authentique). Bêtise ou alcool ? Pour les rhinos, on sait que c'est l'alcool. Et pour Jérémy Ménez ?

Diaby (2) : Abou ? Trop « 9-3 style » (prononcer « staïl » )... Qu'est-ce que fout un grand balaise pareil toujours attiré dans le jeu dans les petits espaces, alors que sur un terrain de foot de 60 mètres sur 120 mètres y'a moyen d'aérer, d'écarter, d'ouvrir ? Oui, oui ! On sait : « A Aubervilliers, y'a pas la mer » et « A La Courneuve, y'a pas d'école, y'a qu'des prisons et qu'du béton » ...

M'Vila (4) : Actuellement, à Rennes, Aston Mvila passe ses journées à soulever de la fonte pour se muscler (authentique). Why not... On peut pas leur apprendre autre chose aux joueurs, dans les clubs français ?

Malouda (5) : Nouveau capitaine guyanais depuis Bernard Lama. Une bonne frappe en première mi-temps des 25 mètres. A joué trop bas avant de mieux finir. La faute à cet abruti de Franck-Ribéry-Ménez qui a dézonné en venant pourrir son couloir gauche ?

Hoarau (3) : Lolo Blanc a vu Klose et son super jeu de tête briller avec la RFA, alors il est allé prospecter dans toutes les Yvelines et en Forêt de Saint-Germain-En-Laye il a trouvé son bonheur au Camp des Loges... Sauf que Klose, même sur les centres à ras de terre, il la met au fond. Alors que Guillaume H. il la met au-dessus et il blesse des écureuils.

Rémy (?) : Quand c'est pas le cœur, c'est la cuisse. Elle a lâché à la 34ème. Claude Puel est soulagé : y'a pas qu'à l'OL que les cuisses cassent. Du coup, il va remettre l'ascension de l'Iseran en VTT dès dimanche matin à tous ses petits Lyonnais.

[page]
Remplaçants :

Valbuena (5) : A remplacé Rémy à la 34ème... Si c'est un Mathieu Valbuena qui se charge d'apporter du pep et du mouvement à l'équipe de France, où on va ? Pas mauvais, Mathieu... Bon match, Mathieu... Mais vous imaginez un Benoît Hamon Premier Ministre si DSK est élu prèze en 2012 ???

Saha (?) : A remplacé Ménez à la 70ème... Connaissez son surnom, en Angleterre ? « Balsa man » , l'homme en balsa, rapport à sa fragilité musculaire, osseuse, capillaire, nasale et orteillique. A joué 10 minutes avant de sortir, blessé sur blessure. Saha et Ménez. L'homme de balsa avait remplacé l'homme de paille. Les Bleus 2010, une équipe en bois ?

Gameiro (10) : A remplacé Sahara à la 80ème... Bon, déjà, fallait le faire jouer pour que définitivement le Portugal ne nous le pique pas. Pour le reste, une belle reprise à la 90ème + 4. Tout est dans le « + 4 » : le romantisme lose made in France qu'on adore quand « se font déchirer les cieux noirs par un rayon d'espoir » (Chateaubriand)... Ouais, c'est bon, les Allemands ! Arrêtez de vous marrer, c'est pas sympa de chambrer...

Blanc (0) : Y'a pas de Blanc sans chat Noir. Le chat noir, c'est Jean-Louis Gasset. Vire-le, Laurent ! Tu vois bien qu'à cause de Gasset, l'équipe de France suit la même malédiction que les Girondins de Bordeaux de la saison passée !

Zidane (0) : Le gourou-motivateur de Clairefontaine : « L'équipe de France, les gars, c'est important... Moi, je suis juste venu faire un petit tennis-ballon avec Lolo, Fab et Boghosse... pendant que vous, vous ferez des tours de terrain... Les tours de terrain, les gars... c'est vachement important. Clairefontaine, les Bleus, le maillot, le Stade de France, les gars... c'est important... Et puis, y'a le public aussi... qu'est important...Vous connaissez ELA ?... Et la mucoviscidose ? C'est important, ça, les gars, la mucoviscidose... » .


Chérif Ghemmour

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Comme d'hab', c'est pas drôle, pas pertinent et agressif...

Sherif Zemmour (0,5)
"Voir shérif zemmour remettre longuement sa tignasse en ordre en relevant ses lunettes qui commençaient à tomber sur la daube qu'il était en train décrire, et c'était pas la première fois. Putain ! Même les intellos de gauche aux-longs-cheveux-très-longs ne commettent plus cette faute de goût. Sauf bernard henri lévy"
Bien vu la fragilité capillaire du p'tit Louis ! Nan mais comment est-ce possible ??!!
Toujours au top ces relevés de notes : drôles, pertinentes... et vice versa...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3