1. //
  2. //
  3. // Dinamo Zagreb-Lyon (0-1)

Les notes de Zagreb-Lyon

Un match sans idées, sans folie, mais avec des Lyonnais qui ont mis juste ce qu'il fallait d'envie quand les jambes croates étaient lourdes pour rentrer à la maison avec une victoire. Tant mieux pour l'OL, dont le corps bouge encore et qui peut encore croire à un avenir en C1.

Modififié
635 46

Dinamo Zagreb



Livaković (6,5) : Le Dinamo a joué avec un gardien de dix-huit ans au match aller, et avec un de vingt et un ans au retour. La prochaine fois, ils auront peut-être un goal en âge de câliner une femme, mais Livaković s'en est très bien sorti, même s'il a boxé tous les ballons sans chercher à les capter. Les poings de l'Est bagarreurs les plus précoces depuis ceux de Wladimir Klitschko.

Mățel (1 nez en moins) : À un mois de Noël, les jouets Mattel s'offrent une mauvaise pub en révélant leur fragilité. Il aura fallu dix minutes et un coup de boule de Lacazette pour amocher le latéral roumain, remplacé par l'attaquant Henríquez, parce qu'il n'y a pas d'heure pour les coups tactiques. Le Chilien n'a pas été dangereux, mais a beaucoup couru, et c'est bon pour la santé.

Benković (4,5) : Sans saveur, la pâle copie d'un bon défenseur. Car le Benko est l'imitation version ex-Yougoslavie du Benco, qui n'est lui-même qu'un vulgaire sous-Nesquik.

Sigali (4,5) : Pas beaucoup plus rassurant que son compère, mais peut-être un peu plus méchant. Aurait clairement mérité son flocage « Steven Seagali » sur certains plaquages.

Pivarić (5,5) : Un capitaine courage, qui sait qu'il n'est pas le meilleur, mais prêt à verser ses six litres de sang pour défendre son drapeau. Manque de pot, ce soir, on lui demandait juste d'aider les siens à marquer un but.


Knežević (5) : Énormément de ballons longs, et plus de balles perdues que les Marines à Kaboul. En fouillant bien dans les horreurs de la guerre de Croatie de 1995, l'ONU trouverait sans doute pas mal de choses à lui reprocher.

Pavičić (4) : Un vrai match de planqué, Pavičić est le genre de type qui ne serait jamais sorti de sa tranchée à Verdun. « Pavi, par pris » ? Ben si, la Ligue des champions est filmée. A quand même trouvé le moyen de se blesser, et de se faire remplacer par Machado, pas beaucoup plus guerrier.

Gojak (6) : Présent partout sur le terrain, il est impossible de lui échapper. Élégant, efficace et incisif quand il le faut, bref, encore une mission réussie pour le lieutenant Theo Gojak.

Ćorić (6,6) : Bouillant, intenable, méchant, destructeur. Le meilleur élément croate ce soir, qui a eu la mauvaise idée de se péter au bout de 50 minutes et qui a dû être changé par Jonas, agaçant et pas malin, en bon Jonas Brother qu'il est.

Šitum (5,5) : Parti pour tout démolir au milieu, il a vite dû passer arrière droit après la blessure de Mățel. Ce qu'il a fait sans rechigner, et en enquiquinant bien ceux qui osaient troubler la quiétude de son couloir. Car un bon maton reste un bon maton, peu importe quelle aile de sa prison on lui demande de surveiller.

Fernándes (4) : A passé la soirée à s'emmêler les pinceaux, sans jamais rien créer de beau. Plus « Fernándes Lourd » que Fernand Léger.


Olympique lyonnais



Anthony Lopes (6,5) : « Un maillot bleu, un logo à damier rouge et blanc et des accents circonflexes inversés sur toutes leurs consonnes... C'est bien ce que je me disais. Les gars ! Je les avais déjà fait chialer pendant l’Euro, c’était vraiment la peine de les dégoûter à nouveau ?! »

Rafael (7,5) : Des kilomètres et des kilomètres avalés sur le couloir droit. Une bien bonne idée que celle d’avoir loué une mobylette pour visiter la Croatie.

Nicolas Nkoulou (5) : Il a vu son pote Lacazette casser le pif de Mățel et se rouler par terre, il a fait la même après avoir cassé le crâne d’Ángelo Henríquez. Malin Nicolas. Teignez-lui les cheveux en blanc et ça fait un Stéphanois des années 2000.

Mapou Yanga-Mbiwa (4) : Mapou Yanga-Mbiwa, la-la-la-la-la... Après la chanson, sûr que s'il joue comme ça dimanche, Edinson Cavani va le faire danser.

Jérémy Morel (3) : On lui a dit que l'avenir se jouait à droite, alors faut le comprendre, ça ne l'aide pas à le sortir de sa fragilité, le petit Jérémy.


Maxime Gonalons (6) : L’avantage d’un stade quasi vide, c’est de pouvoir entendre les réactions sur le banc de touche dans le feu de l’action. Et celle de Bruno Génésio après la frappe de son capitaine en début de seconde période résumait bien la gêne du moment : « Oh non... »

Sergi Darder (4,5) : Il était titulaire. Il était naze. Il est sorti. À l'heure de jeu. Comme d'habitudeeeeeeeeeeeeeeee. Remplacé par Corentin Tolisso (66e), qui s'est fait tirer le maillot à chaque fois qu'il a touché la balle.

Jordan Ferri (6) : Une frappe qui fait trembler la barre, une autre qui donne des sueurs froides au gardien et une activité intense au milieu de terrain. D'accord, mais son vrai fait d'armes, c'est d'avoir fait un front-contre-front avec ce gros balourd d'Amer Gojak.

Maxwel Cornet (3) : Un Cornet vide. S’est fait remarquer pour la première fois quand il est sorti en lieu et place de Nabil Fekir (66e), qui aurait pu se faire briser les deux jambes que l'arbitre n'aurait pas moufté.

Mathieu Valbuena (6,5) : Sur les chemins escarpés, rien de tel qu’un Petit Vélo remis à neuf pour suppléer la mobylette Rafael. Et quand les roues sont à plat, on fait entrer Maciej Rybus (88e).

Alexandre Lacazette (6) : Le retour de la flûte de Pan quand il a marqué, ouvrant ainsi son compteur en Ligue des champions 2016-17. Faudra pas s’étonner le jour où il twittera « Fuck lé rageu » .

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Alexandre Doskov et Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Je n'en peux plus de Cornet. Ce mec est usant, que des mauvais choix. Il sauvera les apparences avec une dizaine de buts dans la saison, "c'est bien pour un jeune" mais mon Dieu, qu'il est énervant...

    Voilà fallait que ça sorte, ce type a le pouvoir de me faire péter un cable devant un match
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    En même temps titulariser Cornet dans un match où on va avoir le ballon et devoir jouer en attaques placées...
    Je dirais plutôt que j'en peux plus de Genesio !
    1 réponse à ce commentaire.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    CES NOTES SONT SCANDALEUSES !!!

    Comment osez vous entendre que le Benco est un sous-Nesquik ?!? Ca a même pas de goût le Nesquik !!
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    Et le Benco alors ? C'est degz !!
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Le Benco le secret c'est sur une tartine de beurre mec. Si tu veux boire un truc, thé ou café suffisent.
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    ah ah pas mal.
    3 réponses à ce commentaire.
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    Rien à dire sur ces notes.

    N'en déplaise au copain Bestclic (mais je crois savoir qu'à part un ou deux ptits reproches, cette fois il sera pas en total désaccord avec moi) j'ai bien kiffé le petit vélo ce soir. Rafael meilleur lyonnais, Alex présent au bon moment malgré un match moyen et un Lopes sûr.
    Max a failli coûter un but, mais sur le reste il se démerde bien, récupère.
    Un match propre et surtout une 4ème victoire de suite toutes compétitions confondues, c'est bon pour la confiance !
    Mention spéciale à Bruno Génésio et son coaching pour ainsi dire gagnant au final puisque c'est quand il fait rentrer Tolisso et Fékir que le but arrive.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    En vrai t'as raison, faut le dire quand c'est le cas, les notes sont nickel.

    Par contre Génésio c'est non. Encore heureux coaching gagnant, c'est ce qui arrive quand tu ne titularises pas du tout les bons profils pour ce match...
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    C'est ma faiblesse le Bruno.
    bestclic 2.0 Niveau : Loisir
    6,5 c'est quand même généreux. Il peut pas avoir plus que ferri sur ce match par exemple.

    Mais ça a pas été le plus mauvais ce soir contrairement à la plupart de ses matchs.

    Mais il faut pas se voiler la face il reste mauvais et n'a pas été décisif ni ne sera décisif les autres fois.
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    mdr tu peux vraiment pas le saquer, c'est trop marrant.

    sur le match contre Zagreb c'est le seul à amener du mouvement offensivement avec Rafael. Je trouve plutôt que c'est Alex et Maxwell qui étaient vraiment en deçà.
    Ceci étant, Cris a dit après le match des jeunes, que le terrain était gras, ça a pu jouer sur Alex notamment qui aime bien les terrains clean.
    Bref, honnêtement sur ce match je soutiens Valbuena, même si d'habitude je suis plutôt d'accord avec toi !
    4 réponses à ce commentaire.
    Lopes
    Rafael-Mam-Diak-Gaspar
    Gonalons
    Ferri-Darder
    Tolisso
    Lacazette-Fekir

    please
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    Pas sûr que ça fonctionne.
    Le 442 diamant fonctionnait plus tip-top en début de saison donc ça pose des questions..
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Il n'a pas été tenté cette saison !

    Je valide cette compo.
    je le base sur 2 choses:
    Lyon a toujours eu besoin du ballon, avant on l'avait en milieu à 3 mais les 3 c'était Juni Diarra et Essien. On a plus des joueurs de ce calibre et donc on arrive plus a tenir le ballon contre des grosses équipe et on a plus de jeu... donc 4 me parait plus facile
    Deuxiement Fekir marche(ait) mieux en pointe à deux donc j'aimerai bien le mettre dans les meilleurs conditions possible.
    Accessoirement la derniere fois qu'on a produit du beau jeu c'est ya 1an et demi en 442
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    ça se tient.
    bestclic 2.0 Niveau : Loisir
    Le 4-4-2 en losange n'a jamais été utilisé par genesio.

    On a commencé la saison en 4-3-3 puis après 2 défaites exclusivement dues à mapou et nkoulou, genesio passe en 5-4-1 voir 5-5-0 sur certains matchs où on va aligner 2/3 de défaites principalement dues à mapou et nkoulou et au fait qu'on jouait qu'avec un seul attaquant.

    Là apparemment on joue en 4-5-1, beaucoup trop de centre en hauteur alors que ça ne correspond pas au jeu de lacazette ni à celui des joueurs à part valbuena qui joue comme s'il était toujours à l'OM. Jeu au sol avec des variations c'est ça qu'il faut, pas ballons en l'air et quelques variations.
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    Il m'avait semblé, mais j'ai peut-être rêvé du coup.
    Même pas en amical ?

    C'est quand même dingue sinon. Ne pas renouveler un schéma qui marchait bien, sans l'avoir testé ça me paraîtrait vraiment étrange quand même.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Aïe, j'avais pas vu l'arrière gauche... Un problème avec Rybus ?
    mon petit goût personnel oui. Rybus ne m'a jamais impressionné et Gaspar je sens un gros potentiel...
    Et si ça tenait qu'à moi je metterais même Tousart à la place de Gonalons... mais là je reste dans le domaine du possible
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    Gaspar faut qu'il progresse un peu encore quand même non ?
    bien sur. Mais je vois pas un énorme risque à mettre Gaspar (il aura appris de l'aller) et le "payoff" possible est bien plus intéressant avec lui... J'ai jamais vu rybus faire de différence sur un match et qu'on ne me parle même pas de morel qui a l'air d'être un bon gars mais qui a juste pas le niveau, ni LDC ni L1
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Perso j'aime bien Rybus, pas ouf mais régulier et c'est déjà pas mal dans notre défense.

    Par contre, Tousart oui parlons-en. J'aimerais bien le revoir plus régulièrement sur le terrain, il était en pleine progression. Avec Darder qui ne semble jamais devoir atteindre l'état de forme nécessaire à un sportif de haut niveau, il pourrait tâter plus de terrain dans un losange. Bref. Y aurait tellement d'avantages dans un losange que je veux pas encore perdre 30mn à tous les citer. Le gros point faible étant les trous derrière nos latéraux mais au moins c'est identifié.
    Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
    Gaspar? Il a pas été horrible chaque fois qu'il a joué?
    14 réponses à ce commentaire.
    O_breizhilien Niveau : DHR
    J'ai bien peur qu'on ne revoit jamais le Fékir d'avant les croisés...
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    M'en parle pas. Gardons l'espoir, il a peut-être encore besoin de temps.
    Il doit aussi passer une période de doute, plus la crainte de se blesser à nouveau.

    CROISONS NOS PTN DE DOIGTS.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    C'est beaucoup, beaucoup, beaucoup trop tôt pour de telles conclusions. Il a sorti de gros matches depuis son retour. Très peu, ptetre un seul (Sainté) mais ça veut dire qu'il peut.

    Muscu et mental. Il peut le faire, et ça prendra le temps que ça prendra.
    O_breizhilien Niveau : DHR
    J'espère que tu as raison !

    Mais le joueur que je vois actuellement n'a plus rien à voir avec celui que je voyais avant : plus de différences en 1 vs 1, plus de spontanéité dans les enchaînements... Après je ne regarde pas tous les matchs de lyon !
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Les matches de Lyon ? Si tu n'es pas supporter ne t'inflige pas ça malheureux.

    Vraiment, c'est dans la tête. Et c'est au-delà de sa blessure, comme si il avait perdu sa prime innocence. Il gamberge. Et il retient ses gestes. La spontanéité comme tu dis. Ca peut ne jamais revenir, mais il permis d'y croire.
    O_breizhilien Niveau : DHR
    Ahah j'ai mieux à faire ne t'inquiètes pas!

    Je vois bien ce que tu veux dire : je me suis moi même fait opérer des croisés (5 jours avant Fékir)... Ben j'en suis encore qu'au tout début de la reprise, et c'est assez flippant! L'impression que le moindre geste qu'on faisait avant naturellement toutes les semaines, comme une accélération ou une réception de saut, revenait à se jeter dans le vide.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Ouille, bon courage l'ami.
    6 réponses à ce commentaire.
    NikkoFromLyon Niveau : CFA
    Très déçu de la prestation et de l'attitude de Darder.
    Quand on voit la différence d'investissement avec un joueur comme Ferri, c'est du gâchis.
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    ouais, alors qu'il avait laissé entrevoir de belles choses en fin de saison dernière.
    Hey caramba Niveau : DHR
    déçu également pour l'instant mais c'est un des rares a poser des passes percutantes, de celles qui transpercent aisément les passes adverses. J'en vois au moins 4-5 de ce type en première mi temps mais directement suivi par un mauvais choix de la part de celui qui reçoit le ballon donc elle ne nous marque pas forcément... Comme dit plus haut je gage qu'avec une meilleure animation il serait bien plus intéressant. On attend tous le retour au bon vieux losange
    Hey caramba Niveau : DHR
    lignes adverses bien entendu
    3 réponses à ce commentaire.
    vous êtes mythiques ! réussir à placer nicolas marin dans les notes de zagreb-lyon... merci so foot !
    Tout le monde parle du losange, mais je pense que c'est un vœu pieux.
    S'il se réalise, tout du moins, je doute de sa réussite.

    Quand on contextualise, les plus grandes performances avec ce système ont été réalisées avec Gourcuff en position axiale.
    Ce système n'était viable que par la présence du joueur breton, et Fournier privilégia d'ailleurs régulièrement une sorte de 4-3-3 hybride en fin de saison, après son ultime blessure.

    Un losange nécessite un joueur fort techniquement, possédant une vision de jeu supérieure et capable de jouer vite.
    Aujourd'hui, aucun joueur lyonnais n'est capable de telles prouesses.

    Je pense que le meilleur positionnement de Tolisso est actuellement le banc de touche. Je veux bien qu'on le fasse jouer, mais je ne veux vraiment pas le voir s'installer en 10, et pour plusieurs raisons.
    1 - Il est trop irrégulier. Un joueur à ce poste doit être régulier, car l'équilibre offensif de son équipe est trop dépendant de lui.
    2 - Il ne possède pas la qualité technique. Tolisso est un joueur de grands espaces. Il exprime le meilleur de ses qualités lorsqu'il peut s'engouffrer dans des boulevards qu'on ne laissera jamais à un 10. Il n'a pas la "vista" pour trouver, puis réaliser des passes qualitatives, sur un petit espace.
    3 - Il semble déjà avoir la tête assez grosse pour qu'on mette en plus de ça le sort de l'équipe sur son dos.

    Les autres noms qui reviennent pour ce poste ne sont pas non plus très excitants.
    1 - Fekir a le profil pour jouer à ce poste, mais il faudrait qu'il retrouve pour cela une certaine condition physique. Et je pense également que ce n'est pas un moment pour lui donner une importance aussi prépondérante dans l'effectif, sauf s'il se décide enfin de ne pas retrouver la confiance en forçant sur le jeu personnel.
    2 - Valbuena tient trop le ballon pour jouer à ce poste, Bestclic vous le dira mieux que moi. Je trouve cependant ses deux dernières performances encourageantes et montrent qu'il va essayer de s'adapter un peu plus à l'équipe. Espérons pour le bien de tout le monde que la réciproque se fera s'il persévère dans ces jolis signes.
    3 - Grenier manque également de vitesse d'action pour jouer ce rôle. Je l'ai toujours vu, même dans ses meilleures périodes, être un créateur ne pouvant s'exprimer durablement dans les espaces fermés qui entourent la surface adverse. Il manque en plus très sûrement de condition physique et semble avoir été blacklisté (à mon grand regret, je prends cependant les paris de le voir titulaire en fin de saison, s'il ne part pas en hiver et qu'il ne se blesse pas trop).
    4 - Ghezzal est également trop irrégulier et son jeu ne s'ouvre pas assez à l'autre.

    Lacazette pourrait presque tenir ce rôle, tant il a progressé dans la vision de jeu et dans la rapidité d'action. Sa présence aussi bas sur le terrain serait cependant un manque à gagner évident en attaquant.
    Darder - j'ai lu ce nom une fois quelque part - je ne sais pas. Mais si on essaie Tolisso, pourquoi pas lui, sérieux.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    J'aurais bien envie de te répondre avec un bon gros pavé, mécréant du losange! Mais je peux pas aujourd'hui.

    Juste un point : Tolisso en 10. Je dirais plutôt : Tolisso derrière les attaquants. Comme tu le sais, le système ne fait pas l'animation. J'expliciterais volontiers mais à ce poste Tolisso ne serait pas le dépositaire du jeu (rôle partagé par un relayeur + les attaquants) mais plutôt un finisseur à la Lampard, préposé aux caramels et à la réception des centres, et la pièce centrale du pressing sur le porteur en position défensive.
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    Algiers, chacun de tes comms transpire la sagesse et la réflexion. Je n'ai pas peur de le dire, te lire est toujours un plaisir !
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Mais vous tous d'ailleurs. Toi, Goatkeeper, Algiers, ça fait plaisir de vous lire, on vous voyait moins l'année dernière.

    Une génération spontanée de commentateurs lyonnais sympas et réfléchis, peut-être que ça changera notre réput' sur ce site qui sait ?
    Bref viendez les gars, viendez !
    ThomasDandy Niveau : Ligue 2
    On ira boire des pintes dans le Vieux :)
    Merci les gars.

    Toujours partant pour boire, même si je suis plus porté sur la Badoit que sur l'alcool =)

    @Le Baldé

    Je comprends ton opinion, reste que Tolisso devra forcément faire preuve d'une justesse technique beaucoup plus importante.
    Il brille beaucoup par des coups d'éclats et un positionnement aussi haut demandera plus que ça. Je sais qu'il marquera des buts "à la Lampard", mais quid du reste du temps ?

    Ce n'est pas à prendre à la légère, je pense !
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Malheureusement les gars j'ai déménagé :/

    Bon allez, je me lance avant de bouffer.

    Comme je disais, dans ce losange avec Tolisso derrière la doublette d'attaquants, il ne serait pas dépositaire du jeu.
    Le jeu débute avec Mammana, qui a le choix entre jouer sur ses latéraux pour produire un jeu direct, faire une passe courte vers l'entrejeu, ou jeu long vers l'attaque (si tout autre que Mammana, passe courte vers l'entrejeu à privilégier).

    Ensuite, il y a 2 pôles de construction. Le premier, c'est un des relayeurs. Celui qui penche à gauche, parce que l'autre c'est Ferri. Ce mec, c'est Darder/Grenier. Lui est le premier dépositaire, chargé d'orienter, d'imprimer le rythme. Ainsi, on a un premier pôle qui se situe très bas sur le terrain ce qui permet de créer des espaces plus haut et de continuer à s'ouvrir le jeu dans le sens latéral. Avec le losange, il faut toujours se garder la possibilité de basculer vers les latéraux car l'adversaire est attiré dans l'axe. Dans une telle configuration, le rôle de Tolisso est de protéger Darder/Grenier, de lui offrir des solutions. Comme un relayeur traditionnel le ferait avec son meneur.

    Le deuxième pôle de construction c'est Fékir/Lacazette en jeu court. On a des attaquants ultra-doués et ultra-complets. En ce moment c'est Lacazette, demain ce sera Fékir (j'y crois). Quand il y en a un à la finition, l'autre est à la construction. Tolisso se projette alors, tout en verticalité, comme il aime. Ainsi on a toujours 2 joueurs dans la surface.

    On le voit, JAMAIS Tolisso n'a la responsabilité de la construction. Par contre, il a la responsabilité de la récupération. Avoir un premier défenseur aussi haut, soutenu par le bouledogue Ferri, ça soulage nos attaquants, ça provoque un pressing haut de toute l'équipe. Et ça, ça soulagerait notre défense ainsi que Gonalons dont les qualités sont proportionnelles à la hauteur de son placement sur le terrain (plus il est bas plus il est mauvais, je sais pas si vous avez remarqué).

    Ainsi, on est une équipe qui assume le ballon, mais qui se prend pas pour le Barça. Le jeu est rapide devant, beaucoup plus long au milieu et derrière. Ces phases de possession basse soulagent l'effort provoqué par le pressing haut.

    De plus, l'effectif est taillé pour ça. Cornet ressuscitera le jour où on le recentrera plus prêt des cages : on le juge alors qu'il n'a jamais joué à son poste. Nos pléthores de milieux (dont les jeunes : Tousart, Kemen + Martins Aouar et Cognat qui arriveront bientôt, et une telle config serait également parfaite pour ce pauvre D'Arpino) trouveront du temps de jeu et un système adapté à la diversité de leurs qualités.

    Le cas Valbuena : je le verrai bien complément de Grenier/Darder, en relayeur-constructeur qui prend son temps. Plus bas sur le terrain. Ghezzal, tant pis pour lui. A tester quand même dans une duoblette d'attaquants un peu hybride.

    2 faiblesses : je ne vois pas vraiment de remplacer au rôle "Océano/Lampard" de Tolisso si ce n'est Ferri, qui serait à son tour suppléé par Tousart.
    Et surtout : les efforts demandés aux latéraux dans ce système, alors que ce sont déjà nos points faibles. Mais justement, au lieu de tout le temps tenter de compenser nos points faibles, ce qui nous a amené à ce début de saison moche-moche-moche avec ce système à 5 défenseurs et 0,5 attaquant, pourquoi, au contraire, ne pas plutôt s'appuyer sur nos qualités pour compenser nos errements ?

    Bref : Dortmund style !!!!!
    Dennis_Bergkamp Niveau : District
    Si Génésio pouvait vous lire, toi, Algiers et les autres... Toujours est-il que j'apprécie vos analyses.
    7 réponses à ce commentaire.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    635 46