Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Toulouse (6-2)

Les notes de Toulouse

Impuissants du début à la fin, les Toulousains n'ont pas trouvé les clés pour contenir Neymar et ont même fini par encaisser quatre buts en supériorité numérique. Jeu, set et match.

Modififié

Toulouse FC




Lafont (5,5) : Saint Alban, ou Alban de Verulamium, fut le premier martyr anglais. Alban Lafont n'est pas anglais, ce n'est pas le premier à souffrir face au PSG, mais il avait bien tout du martyr ce soir.

Amian (4) : Un énorme déboulé côté droit, un grand pont sur Kurzawa, et un centre parfait pour le but de Gradel. Il a certes passé sa soirée à se faire pilonner par Neymar, mais il aura au moins pu se faire plaisir une fois.

Diop (6) : Même s'il n'a pas pu tenir le bateau à lui tout seul jusqu'au bout, il s'est montré extrêmement solide. Et on passera volontairement outre le dernier but de Neymar. Diop, fixation extrême.

Jullien (5,5) : Son premier but pour Toulouse à l'extérieur a permis aux siens de croire à un possible retour l'espace d'une minute. Et il n'y a rien de plus beau sur Terre que d'apporter de l'espoir.

Moubandje (4) : En bon Suisse qu'il est, il est parvenu à rester en dehors de tous les conflits pendant une heure et demie. Malheureusement, ce n'est pas ce qu'on demande à un défenseur.

Blin (3,5) : Les milieux de terrain parisiens se sont régalés à le tartiner de tarama pendant une heure et demie. Alexis Blini.

Somalia (5) : Il ne vient peut-être pas du même Brésil que Neymar, mais ça fait toujours du bien d'avoir un joueur qui a la dalle sur le terrain.

Gradel (6,5) : La première de Neymar au Parc ? On s'en fout. Tous les projecteurs étaient braqués sur lui pour son grand retour en Ligue 1. Et il a répondu présent en ouvrant le score d'une belle reprise de volée sur l'un de ses premiers ballons. Pour revenir dans la course, il l'a donc joué sprinteur. Stuart O'Gradel. Remplacé par à l'heure de jeu par Michelin, le guide que personne ne suit.

Toivonen (3) : La dernière grande blonde qui s'est fait boire aussi vite, c'était une pinte un soir de Saint Patrick à Dublin. Remplacé par Machach à l'heure de jeu, qui ne rayonne pas autant sur un terrain que le laisse espérer son prénom.

Durmaz (3) : Chahuté par Neymar dès les premières secondes de jeu, il n'a semble-t-il jamais réussi à s'en remettre. Qu'il profite d'être à Paris pour aller sillonner les friperies, les barber-shops ou les foires au quinoa de la capitale. Enfoiré de hipster. Remplacé par Jean dès la mi-temps, dont la force de persuasion est un peu moins impressionnante que l'apôtre.

Delort (4,5) : Pendant que son idole et ancien coéquipier continue de s'éclater au Mexique, Andy a passé 90 minutes en enfer. Mais il a le mérite de s'être battu comme le plus beau des diables.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 55 minutes Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    il y a 2 heures Erick Thohir bientôt actionnaire d'Oxford United 2 il y a 4 heures La manifestation des ultras des Young Boys contre l'e-sport 12 il y a 5 heures Évra raconte sa vengeance après une blague de Piqué 51
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall
    À lire ensuite
    Les notes de Paris