En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Saint-Étienne (3-0)

Les notes de l'ASSE

Malgré le sérieux du collectif et la détermination de Bamba, Sainté s'est montré totalement impuissant face au petit Paris. En même temps, quand on joue avec seulement trois joueurs offensifs...

Modififié

Saint-Étienne



Ruffier (1 penalty concédé, 1 madjer de Cavani oubliée, 1 pion de Motta encaissé, 1 poteau de Di María observé, 1 CSC évité et 1 but de Celso stoppé) : Zlatan n’est plus là, mais Paris reste un enfer pour Stéphane. Il est vrai qu’une si grande ville à gérer pour un CRS, c’est toujours compliqué.

Le PSG aligne les Verts

Pierre-Gabriel (6,5) : Il a beau avoir deux prénoms à la place de son nom, le défenseur vert est difficile à moquer. Car non seulement il ne s’appelle pas Kévin, mais en plus il fait davantage que son taf. Bien joué, RPG.

Perrin (5,5) : Les Éditions Perrin ont encore régalé dans la sobriété et l’intelligence. Des années que ça dure. On pourrait en écrire un bouquin, même si ça devient un peu vieillot.

Théophile-Catherine (5,5) : Il a beau avoir deux prénoms (dont l’un est féminin) à la place de son nom, le défenseur vert est difficile à moquer. Car il fait très bien son taf. Dommage qu'il s'appelle Kevin et qu'il ait provoqué une faute bête. Plutôt bien joué, KTC.

Janko (4) : Dès sa première frappe non cadrée, il a compris qu'il avait perdu ses lunettes. Manque de bol : elles étaient sur le nez de Monsieur l'arbitre, qui a parfaitement vu les deux mains du Stéphanois toucher le corps de Cavani. Janko Tipsarević.

Silva (4,5) : Dire qu'il a été aussi utile que le Silva parisien serait sévère. Mais il aurait dû apporter davantage offensivement. Surtout qu'il n'avait pas Neymar sur son côté, lui. Suppléé par La Croix, trop à droite.

Dabo (7) : Un commentaire sur celui qui a mis un doublé le week-end dernier et dont le crâne a terminé en sang, Stéphane Guy ? «  Bryan Dabo, c’est pas Gijón ou Valladolid...  » Non, c'est beaucoup mieux que ça.

Maïga (5) : Plus efficace que Modibo. Mais évoluer dans le même secteur que Rabiot et Motta... Aïssa pique. Remplacé par Pajot, pas plus jojo.


Selnæs (4) : « Saint-Étienne doit être un tremplin pour lui sur le chemin d’une carrière qui doit le mener encore plus loin et plus haut » , avait déclaré à son propos Christophe Galtier. Le garçon a pu voir que la route à parcourir était encore très longue.

Hamouma (5) : Romain a trente balais et donne l’impression de ne jamais avoir progressé. Sauf dans le repli défensif. Ça tombe bien, son entraîneur lui a interdit d'entrer dans la surface adverse. A laissé sa place à Tannane, numéro dix de Christophe Galtier.

Bamba (6,5) : On aurait aimé qu’il nous fasse danser la Bamba, mais il se contentera de faire le Bobo cette nuit en rappelant qu'il a été l'homme ayant posé le plus de problèmes au PSG. Il lui a juste manqué « una poca de gracia  » .

Vidéo



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 70
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 13 janvier Landon Donovan sort de sa retraite et signe au Mexique 21
À lire ensuite
Les chaises musicales