Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille-Saint-Étienne (4-0)

Les notes de Saint-Étienne

Dur, dur d'être un bébé. Venu avec une charnière centrale bis, Sainté repart avec quatre buts dans la besace et un gros coup au moral. Un conseil pour Léo Lacroix : qu'il planque la cassette de son match...

Modififié

Saint-Étienne



Ruffier (4) : Il a cette tête d’un Vin Diesel qui aurait loupé un virage avec Paul Walker, et on l’imagine bien répéter « I am Groot » pendant deux heures. Un vrai Gardien de la Galaxie, sauf que ce soir c’était trou noir devant lui.

Lacroix (2) : On ne refera pas le coup de Lacroix et la bannière, et pourtant il le mérite. À la rue tout au long du match, il a mangé les accélérations de Thauvin comme les biberons de lait qu'il devait s'enfiler à la naissance pour faire une taille pareille. Lacroix-Rouge.

Théophile Catherine (3) : Certaines chopent un César pour le rôle d’une chanteuse qui chante faux, d’autres un Gérard pour le rôle d’un footballeur qui défend mal. Kévin Théophile-Catherine Frot, aka Marguerite.

Pierre-Gabriel (5) : Un patronyme doublement christique qui aurait eu toute sa place dans une équipe 100% Jésus, surtout en plein week-end pascal. Mais à défaut de ressusciter la défense stéphanoise, il aura fait montre de quelques jolis coups de reins pas très catholiques.

M’Bengue (4) : « Cheick, cheick ta planète pour pas qu’elle s’arrête. Cheick, cheick ta planète pour qu’elle te respecte. » Remplacé par Malcuit (4), qui ne suscite pas un commentaire plus pertinent.

Vidéo

Lemoine (4) : Un téléfilm français sur le service public. Voilà un type qu’on est tellement habitués à voir à la télé le dimanche soir que les annonceurs ne regardent plus vraiment la qualité du programme. Ça joue latéral, ça gueule quelques fois, mais ça n’a pas le même sourire qu’en début de carrière. Une femme de loi, comme Natacha Amal et Ingrid Chauvin. Remplacé par Corgnet qui avait la frite.


Veretout (4,5) : Le seul qui a donné quelques frissons sur transversales en première période, avant de se dégonfler comme son équipe en seconde. Air Jordan. Attendez qu'il soit dans un bon jour, et vous Veretout ce qu'il est capable de faire.

Hamouma (3) : Le sourire figé, le jean bleu repassé, son étoile de shérif bien accrochée au veston en peau de vache, le foulard ajusté autour du cou, mais aucun geste décisif. Il aura traversé le match comme le fantôme de Woody dans Toy Story, et on comprend d’un coup pourquoi Andy lui a préféré Buzz l’Éclair.

Saivet (3) : On savait qu’il était au générique, pourtant il était invisible à l’écran. Christophe Galtier s’est même demandé si cela valait le coup d’envoyer huit hommes pour le sauver et en a conclu que non. Il faut Saivet le soldat Henri.

Berić (4,5) : : Difficile de faire quoi que ce soit sans écoper d’un ballon exploitable. Il y aurait bien eu ce penalty non sifflé - on ne sait pas pourquoi - en début de match, qui restera un mystère de plus pour Inspecteur Berić.

Monet-Paquet (4) : Séduisant lorsqu'on le sort du frigo, remuant dans la graisse de la poêle chaude, mais rapidement cramé lorsqu'on ne garde pas l'œil dessus. Kévin Bacon. Remplacé par Tannane qui n'a décidément que le prénom de commun avec Dembélé.

Par Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ligue 1 - 33e journée
Marseille - Sainté (4-0)




Dans cet article


Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 105
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall
À lire ensuite
L’OM fête ses ultras