1. //
  2. //
  3. // PSG-Rennes (4-0)

Les notes de Rennes

Complètement dépassés par les événements après le deuxième but offert par Pedro Mendes, les Rennais ont lentement coulé face au PSG. Et aucun d'entre eux n'a pu surnager.

Modififié
267 8

Stade rennais FC



Costil (4) : Aux fraises sur le but d'Adrien Rabiot, c'était le risque à courir en alignant Olivier Giroud dans les buts.

Danzé (4) : Un peu largué, il a dû se dire sur chaque offensive adverse que les Parisiens étaient à deux doigts de franchir le mur du son. Romain Denzey.

Gnagnon (5) : « Gna gna gnon, un défenseur central doit avoir de l'expérience. » Joris n'a que dix-neuf ans, et il est le seul défenseur à avoir répondu présent.

Mendes (2) : On dit souvent que Cavani manque d'adresse devant le but. C'est faux, il suffit de lui mettre un vrai passeur pour le mettre en confiance. Du grand Mendes.

Youtube

Baal (4) : Serge Aurier et Ángel Di María à gérer tout seul, ça fait un peu beaucoup. Même pour ce bon vieux Ludo.

Henrique (4) : Sur son côté droit, il a touché si peu de ballons qu'il n'a osé prendre aucun risque lorsqu'il l'avait, de peur de gâcher. Résultat, il a envoyé un centre banal dans le paquet à chaque fois qu'il en avait l'occasion. Inutile. Remplacé par Grosicki peu avant l'heure de jeu, qui n'a pas pu jouer son rôle de supersub.

Fernandes (5) : Un sauvetage incroyable de la tête sur le corner repris par Thiago Silva, un but contre son camp de la main sur celui repris par Cavani. L'éternel souci de neutralité des Suisses.

Bensebaini (4) : Étouffé comme prévu par le milieu parisien, il n'a jamais paru en mesure de donner de l'air à son équipe. Remplacé par Janvier qui a disputé ses premières minutes de la saison en L1 et qui sera vraisemblablement plus dans son élément dans deux mois.

Ntep (5,5) : Comme un vieux atteint de la maladie de Parkinson à l'atelier dessin de la maison de retraite, il déborde très vite. Mais comme ce vieux, il est souvent trop seul et ses jambes l'ont lâché bien trop tôt. Remplacé par Diakhaby qui a dû toucher deux ballons, à tout péter.

Gourcuff (3) : Qu'il est loin le temps où Yoann Gourcuff faisait ses arabesques en plein milieu de la défense du PSG un soir de janvier. Fantomatique.


Sio (3) : Des attaquants italiens, il aurait pu prendre la roublardise, le sens du placement et du but, ou encore l'élégance, la classe et la hargne. Mais il a choisi d'en prendre seulement le prénom.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    philfrenhie Niveau : CFA
    donc fernandes et rabiot ont 5 chacun??...on a pas du voir le meme match...quoiqu'ils ont tout les deux marque un but....
    5 à Fernandes c'est très gentil, je sais même pas comment on peut passer pro en ne sachant pas faire une passe vers l'avant. Et en plus il a presque servi à rien avec 2 interventions maximum dans le match. Les absences d'André et Prcic nous ont été trop préjudiciables pour construire quelque chose de cohérent.

    De plus il est temps que Wesley Said prenne la place de Sio qui a techniquement un niveau National.

    Mais Gourcuff a donné sa chance à Prcic, Diakhaby et Said après de bonnes performances, je lui fais confiance pour faire les bons choix à l'avenir.
    Tu sentais que les mecs n'etaient vraiment pas chauds quand ils levaient la tête et voyaient que Sio était le seul rennais dans la surface.

    Et oui, Fernandes, c'etait pas ça non plus ..

    Par contre Gnagnon, ça m'a semblé solide, surtout quand tu as Pedro Mendes a côté
    1 réponse à ce commentaire.
    Balaise Matuidi Niveau : Loisir
    Comment vous m'avez plagié mon commentaire du live sur Gelson Fernandes ! En compensation je mériterai au moins de passer en DH
    un petit plus pour t'aider à passer un cap
    1 réponse à ce commentaire.
    Flaghenheimer Niveau : District
    Jamais vu un joueur aussi juste physiquement que Gourcuff.
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Darío Silva me semblait un peu juste après son amputation.
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Mais sinon, tu as raison, je vois pas.

    Yoyo, il m'a foutu les chocottes à se tenir la cuisse après chaque passe. Même quand il trottait dans le rond central, t'avais l'impression que ça lui faisait mal rien que de poser un pied derrière l'autre.
    2 réponses à ce commentaire.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    267 8