En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // PSG-Lille (2-1)

Les notes de PSG-Lille

Une finale pas assez flemmarde pour être ennuyeuse, mais pas assez emmenée pour être intéressante. À l'image de ses acteurs, qui ont globalement rendu la copie qu'on attendait d'eux, avec gestion poussive d'un côté et animation maladroite de l'autre.

Modififié

PSG


Salvatore Sirigu (6,5) : A fait un match assez costaud pour qu'au prochain but que prendra Kevin Trapp, un de tes potes balance : « Sirigu la sort. » Mais sur le coup franc qu'il encaisse, tu t'es permis de lâcher : « Trapp la sort. » Et vous savez tous les deux que ce débat n'aura jamais de fin.

Serge Aurier (3,5) : Des mauvais choix, de la méchanceté, une envie maladroite d'exister, des coups de sang. On n'avait pas vu un tel profil dans un couloir depuis le maton pervers de La ligne verte.

Thiago Silva (7) : Jamais bousculé par la montagne Eder, ni inquiété par aucun Lillois, Silva est l'incarnation du slogan martelé par le PSG depuis deux semaines : « Restons impliqués, la fin de saison a encore un intérêt. »

Marquinhos (6,5) : Le même match que son collègue/coéquipier/compatriote. Le problème, c'est qu'il va encore apporter de l'eau au moulin de ceux qui doutent de sa complémentarité avec Thiago Silva.

‏Paris sacré comme jamais

Layvin Kurzawa (5) : L'arrière gauche du PSG a fait un match discret. Une prestation sobre et sans bavure, même si on peut lui reprocher un engagement trop timide. Un samedi soir normal pour Maxwe... Ha non, c'était Kurzawa sur le terrain, qui avait oublié son habituel grain de folie quelque part.

Adrien Rabiot (5,5) : Loin d'être ridicule en sentinelle, Adrien a montré qu'il était plus flexible sur le terrain que dans la vie. On lui pardonne même d'avoir pris un rouge, parce qu'il a permis à Verratti de participer à la fête. Rabiot 6, c'est rabiosa.

Vidéo

Javier Pastore (6) : Toujours très beau, pas toujours très efficace. Buteur un peu chanceux, passeur trop pompeux, dribbleur chevaleresque. Et toujours ce même dilemme chez les fans du PSG à propos de Javier, chanté par Maître Gims avant le match : « Est-ce que je t'aime ? J'sais pas si je t'aime. » Changé pour David Luiz, venu en fin de match pour bétonner.

Blaise Matuidi (4) : Le feignant de la bande ce soir. Et la pleureuse aussi, une fois devant l'arbitre, une fois devant Zlatan. Un peu à la rue mine de rien. Matuidi Chard-clo.

Lucas (3) : Plus que jamais poulet sans tête. Aura au moins eu le mérite de faire courir les défenseurs Lillois, et de faire suer les supporters parisiens. Un brûleur de graisses aussi puissant que celui de Mamad' Sakho. Remplacé par Verratti, histoire de lui donner une leçon de QI football.

Ángel Di María (4,5) : A été recruté pour être décisif en Ldc, a au moins réussi à l'être en CdL. En peinant, malgré tout. Sorti à la dernière minute, pour laisser Cavani récupérer les miettes des miettes.

Zlatan Ibrahimović (5,5) : Pour sa probable tournée d'adieux au stade de France, Ibra a fait le tour de la maison en jouant un peu partout, mais sans rien casser. Plus que la finale de Coupe de France à tenir, et il récupérera donc sa caution après l'état des lieux de sortie.

Lille


Enyeama (8, puis 5) : Le poste de gardien est beaucoup trop cruel. Incroyable tout le match, il aura fallu une sortie hasardeuse pour tout gâcher. T'as beau être le meilleur mari du monde, si tu fautes une fois et qu'il y a des conséquences, bah t'as foiré ton mariage.

Corchia (5) : Très solide défensivement, il n'a que très peu apporté sur le plan offensif. Alors c'est bien beau de se déclarer candidat à l'Euro, mais depuis le temps qu'on le cite, il va falloir passer la vitesse supérieure une bonne fois pour toute pour espérer le niveau international.

Soumaoro (4) : À coup sûr, le balai brosse qu'il a sur la tête est en partie responsable de son énorme erreur sur le deuxième but parisien. Une telle faute de goût ne pouvait rester impunie.

Basa (7) : Un putain de mur. C'est bien simple, le Monténégrin a contré toutes les tentatives parisiennes, notamment celle de Lucas où il s'est sacrifié. Mais il n'avait pas prévu que son coéquipier allait être plus dangereux que Zlatan.


Sidibé (7) : La chorégraphie a été parfaite. Des arabesques puissantes sur son côté gauche face à Serge Aurier, un paso doble efficace avec Sofiane Boufal et une courbe généreuse sur coup franc d'entrée de seconde période. Il y a clairement un truc entre la danse et les Djibril.

Mavuba (5) : N'a absolument pas pesé sur le jeu. Il est passé où le Mavuba qui venait se mettre front contre front avec Zlatan ? Remplacé par Rony Lopes à la 76e minute, remuant.

Amadou (5) : Même s'il est venu sans Mariam, on l'a reconnu. Sa cécité et Javier Pastore l'ont malheureusement empêché de voir le ballon au milieu de terrain. Folila.

Obaddi (6) : Il a bien orienté le jeu lillois sur les phases de transition. Mais malheureusement, ses frappes de loin en fin de match n'ont pas trouvé le cadre. Dommage.

Amalfitano (4) : « J'suis qu'un fantôme quand tu vas où j'suis pas, tu sais ma môme que j'suis Morgan de toi. » Le souvenir qu'on avait de lui contre le PSG, c'était son but avec l'OM lors de la dernière victoire des Marseillais dans un classique (3-0 en 2011). Et bah, comme Renaud, le retour en 2016 est plutôt décevant. Gênant, même.

Eder (4) : Il a été totalement bouffé par Thiago Silva. Une boucherie qu'on ne veut plus jamais revoir. La der d'Eder.

Boufal (6) : En première mi-temps, il a tout loupé. Dès qu'il a commencé à prendre le dessus sur ses adversaires et à faire expulser Rabiot, ses coéquipiers ont craqué. Les malheurs de Sofiane.



Par Alexandre Doskov et Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88