1. //
  2. //
  3. // PSG-Bâle (3-0)

Les notes de PSG-FC Bâle

La réussite d'Areola, la maladresse (ou la malchance) des Bâlois, Cavani encore buteur : les notes de PSG-Bâle, c'est ici.

Modififié
2k 27

Paris Saint-Germain



Areola (6) : À quelques centimètres près, Alphonse en aurait pris trois. Reste que sur son seul duel face à Steffen, il a fait le boulot, comme un bonhomme. Sur le banc, la Trapp queen peut se morfondre.

Kurzawa (4) : S’est contenté de faire le boulot derrière, et pas excellemment bien. Pour ça, il y avait déjà Maxwell.

Thiago Silva (5) : Le voir se faire bouger par Doumbia a été aussi surprenant que l’annonce du couple entre Garou et Lorie. Comme quoi, à trente ans, on n’est plus si invincible.

Le PSG plie Bâle avec du bol

Marquinhos (6) : Adepte du mimétisme, Marquinhos s’est fait léger quand son compère de l’axe l’était, puis solide quand son compagnon a retrouvé un peu de sérénité. Mais rien pour cette ouverture à destination de Cavani, Paname te passe le Salam.

Aurier (5) : Pas plus inspiré que son homologue du couloir gauche, Serge a au moins eu le mérite de s’aventurer au-delà de la ligne médiane. +1 pour l’effort.

Verratti (5,5) : Oui, il y a toujours ces sorties de balle classieuses. Mais dès qu’il a fallu allonger, Marco s’est fait plutôt imprécis. Petit travailleur, mais gros fainéant.

Matuidi (6) : Un général tellement omniprésent qu’on lui passe les déchets. Reste à savoir si le tribunal de la technique lui tombera dessus un jour. Blaise compas dorés. Remplacé par Krychowiak (82e) qui se dégourdit les jambes avant d’aller passer une belle nuit avec Célia Jaunat.

Rabiot (7,5) : Adrien a souvent subi le délit de sale gueule. Pourtant, ses bouclettes se sont baladées comme jamais lors de l’affiche du soir, crevant même l’écran à l’aide de délicieuses passes et de percées foudroyantes. Et Dieu sait qu’il fera partie du casting parisien durant les prochaines années. Adrien Gallo.

Di María (5,5) : Le mec claque un pointu dans le but vide et célèbre comme s’il avait inscrit un but en finale de Coupe du monde. Un peu comme toi quand tu subtilisais le ballon des mains du petit gros qui était aux cages avant de le pousser au fond. Tu avais huit ans. Remplacé par Jesé (85e) qui a raté un duel pour éviter de complexer Cavani.

Lucas (6,5) : Paris a été dangereux en contre-attaque ? Lucas a donc bouffé de l’espace, se faisant précis et plutôt à propos. Généreux et fair-play, les Suisses lui ont même fait cadeau du second but. Remplacé par Ben Arfa (80e), qui a perdu des ballons, perdu des ballons, avant d’en envoyer en tribunes. En dix minutes, c’est fort.

Cavani (4) : Toujours en position parfaite pour la mettre au fond, toujours cette même incapacité à conclure. Un Georges Clooney avec des problèmes d’érection. Et dire que même comme ça, il en est à quatorze buts en douze matchs officiels avec Paris cette saison...


FC Bâle



Vaclík (non noté) : Impuissant sur les trois buts parisiens, il a surtout fait face à Edinson Cavani. Du coup, difficile de le juger.

Traoré (5,5) : Un habitué des commissariats de police lui faisait face. Forcément un mauvais présage, qui ne l’a pourtant pas fait trépasser.

Álvarez Balanta (6) : Un match plutôt solide ponctué par une glissade de mec bourré. Balantines.

Sushy (4) : Des pieds gluants, l’aisance d’un saumon transgénique et une relance qui pue.

Lang (5) : Beaucoup d’allers-retours qui la lui ont fait tirer. Blaise s’est chargé de la lui couper.

Die (5,5) : Une crête du plus mauvais goût, mais quelques envolées nerveuses qui ont considérablement gêné le milieu parisien en début de rencontre. Mais à la fin, c’est Suisse 0, France 3. Die Facines et des Ailes. Remplacé par Janko (77e), t'as le look coco.

Xhaka (5) : Vous êtes deux frères : tu nais au Kosovo, lui en Suisse. Tu joues à Bâle, lui à Arsenal. Comment croire en la vie derrière ?

Steffen (6,5) : Des accélérations, à gauche, à droit, qui auront causé beaucoup de tort aux latéraux parisiens. Moins Séleste dans la décision toutefois, avec ce coup de couteau manqué face à Areola, et visiblement Agassi en fin. Steffen Graff.

Delgado (6) : Si les forces alliées dirigeaient aussi bien leurs missiles sur Mossoul que Delgado ses coups francs, Daesh aurait du souci à se faire… Remplacé par Zuffi (70e), que l’on dit quand on est allemand et énervé.

Bjarnason (6) : Une jolie blonde qui se donne, ce n’est jamais désagréable.

Doumbia (6) : Grâce à lui, le match aurait pu prendre une autre tournure. Puissant face à Marqui et TS, il a vu les poteaux s’interposer et anéantir ses efforts. Un match finalement pas très drôle. Issa Doumbia. Remplacé par Šporar (60e), dick.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions



    Par Raphaël Gaftarnik
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
    Mais non, Verratti qui a moins que Matuidi c'est pas possible.

    Comme Aurier qui a plus que Kurzawa... L'Ivorien a été le plus mauvais parisien sur la pelouse ce soir.
    got_feu_dami Niveau : CFA
    c'est ce que je me suis dit en voyant ça note !
    le mec a fait avorter énorme d'actions offensives dès qu'il touchait le ballon, un genre de manif pour tous à lui tout seul...
    1 réponse à ce commentaire.
    3 têtes sur le poteau mais la défense centrale n'y est pour rien ?
    Quand on observe les entrées de Jesé et Ben Arfa, on voit tout de suite lequel est parti pour gratter plus de temps de jeu.
    Bah il rate un duel mais a le mérite de faire l'appel et il donne la passe dé à cavani pour le penalty.
    Ben Arfa a eu l'attitude d'un gamin de 16ans à une détection.
    Exact. Et on a vu Jesé sprinter pour aller au pressing, tacler, s'arracher sur tous ses ballons (la "passe dé" sur le penalty de Cavani, par ex.). Je suis assez optimiste pour lui. Emery a toujours parlé d'un parlé d'un problème physique, donc à 100 % et en ayant eu le temps d'intégrer les exigences de son entraineur, il peut vraiment donner des choses intéressantes.
    Première fois que mon +1 fonctionne! Tu peux être fier
    got_feu_dami Niveau : CFA
    ah ben moi perso j les ai trouvé très nul et super nul...
    le banc parisien est faiblard
    5 réponses à ce commentaire.
    Bon sinon, Cabaye à la place de Rabiot en bleu, c'est parti pour durer ? Non parce qu'on m'a toujours dis que les plaisanteries les plus courtes étaient les meilleurs alors j'pose la question ...
    DrAwkward Niveau : CFA2
    Cabaye ne joue pas en équipe de France.
    Il prend quand même une place dans le groupe.
    le type est remplaçant à Crystal palace et il baise la meilleure copine a sa femme mais la morale dans ce sens là on s'en fou, c'est un mec avec une bonne mentalité qui dise.
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    Cabaye a moins de talent que Rabiot donc Cabaye est sélectionné.

    Le talent de Rabiot est un fardeau pour ce dernier car il risque de vouloir jouer ce qui va pertuber Son Altesse Sérénissime La Vie de Groupe.


    Mes propos sont tirés du livre Du Football de Didier Deschamps préfacés par Brandao, Alou Diarra et le pharmacien de la Juve de Lippi des nineties.
    4 réponses à ce commentaire.
    6 à Matuidi ? Vous comprenez pas le football ? Vous travaillez à l'Equipe où les deux ?
    L'argument "quelle activité", c'est quand même le néant de la vision footballistique. On s'en branle qu'il cavale s'il ne sait pas faire un contrôle, une passe, une orientation dans le bon tempo et qu'il est toujours au moins 10m trop haut.
    Bah la il est quand même impliqué sur deux buts... C'est sur que c'est pas l'incarnation de l'élégance sur un terrain de foot, et c'est loin d'être un de mes joueurs préférés, mais le tailler ce soir, faut être costaud.
    Impliqué sur les deux buts, c'est une définition assez large d'impliquée. Sur le premier but, certes, il est bien coordonné avec Rabiot pour se démarquer mais son centre est raté (il allait sur un Suisse), c'est la déviation du défenseur qui la ramène sur un malentendu sur Cavani. Et sur le second but, il faut pas abuser, il fait une simple remise sur Aurier qui fait un centre en bois. Aurier aussi est impliqué tant qu'on y est ? A part ses prises d'intervalles côté gauche, il n'apporte rien au PSG offensivement, il a même un impact négatif sur le jeu parisien. Et défensivement, il cavale dans le vide car a la perte du ballon, il est bien trop souvent mal placé.
    Mais quelle activité.
    Vivement que Javier change son mollet finalement.
    got_feu_dami Niveau : CFA
    surtout que les prises de balles de Marco étaient assez bof bof régulièrement... et lui par contre j le kiffe..
    en fait hier soir, j'ai pas vu de mec qui jouait avec élégance, qui conduisait sa balle avec classe, mis à part Adrien et sa superbe passe en profondeur qui offre le premier but dans la foulée ...
    c'est un peu une équipe de bourrins..
    4 réponses à ce commentaire.
    PhoenixLite Niveau : Loisir
    Les 6 points de Blaise ce soir, c'est 0,5 au km parcouru ?
    Parce que je vois pas d'autre explication.
    Pour Rabiot ce serait plutôt le délit de belle gueule. Enfin, de beaux cheveux au moins...
    RAGNAGNALDO Niveau : DHR
    Ce soir, Cavani < Jean Glavany ... Va falloir lui tresser des lauriers en métal coupant, qu'il arrête de défendre sérieux et attaquer aussi facilement, aussi légèrement dans la finition.

    Unai met lui ça, je sais que tu me lis comte mordicus :
    https://www.youtube.com/watch?v=BoGj_WZ1-VU
    Pas étonnant que Rabiot se ballade, avec un peu de motivation et de talent tu passes pour un grand joueur dans cette équipe.

    Même Lucas parait génial.

    On est très mal. En plus s'ils ne perdent plus, on est reparti pour une année à se faire chier avec les mêmes. Sans Ibra.

    Les voir jouer en ce moment, aller au stade, sincèrement, c'est une perte de temps.

    Tu veux voir du football regarde pas Paris. C'est de la foutaise.
    J'imagine que gagner en étant mauvais, c'est ça "le cap à franchir à C1" grâce à Emery.
    1 réponse à ce commentaire.
    De toute façon, Ben Arfa pour l'instant il n'a réussi qu'une saison dans sa vie, on va pas tout mettre sur le dos d'émery.
    Sans compter que Paris, ça puait le mauvais choix, bien malin qui dira qu'il va finir par réussir ici.
    C'est pas beau Paris en ce moment. 3-0 en jouant comme des glands, on pourrait trouver ca rassurant. Mais le pb c'est qu'ils mettent aucune intensité.

    Aurier, c'est plus possible... Il est à coté de ses pompes
    Kurzawa, c'est pas mieux.

    Petit Hibou est triste de pas avoir son copain Motta pour jouer à un touche de balle, du coup il balance devant et c pas terrible. Faudrait qu'ils se parlent avec Rabiot, ils pourraient se marrer tous les 2 au milieu.

    Ben Arfa, ben, ben ben, ben arfa... Il y arrivera jamais.
    touchefresh Niveau : CFA
    Cette démagogie ambiante, il est de bon ton de cracher sur Matuidi alors les gens s'en donnent à cœur-joie. N'en déplaise aux partisans du jeu léché, Matuidi fait du Matuidi et il le fait très bien, au plus grand plaisir du PSG (et au plus grand damne de certains apparemment)
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    2k 27