En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Guingamp-Paris SG

Les notes de Paris

Jamais facile un premier contrôle dans son nouveau collège. Pourtant, en copiant un peu sur Edinson Cavani et en comptant sur ses facilités, Neymar a chopé une bonne note. De manière plus globale, le PSG s'est bien comporté, notamment offensivement.

Modififié

Paris Saint-Germain



Areola (6) : Comme quoi, faire un match à deux balles n'est pas toujours négatif. Il suffit juste de bien les négocier.

Le PSG nouveau marche sur Guingamp

Dani Alves (7,5) : Habitués de crêpes Suzette, les Guingampais ont perdu la tête et la raison pour la première fois de la saison à cause de Dani et pas grâce à Briand. Menaçant comme Trejo en phases offensives, sympa comme Boon avec ses adversaires, le Brésilien a encore régalé. Obrigado.

Thiago Silva (6,5) : Comme quoi, il peut faire un bon match avec la Seleção.

Marquinhos (6,5) : Une tête, une barre et, plus globalement, une bonne soirée dont il ne se souviendra pas trop. On appelle ça se mettre une mine.

Kurzawa (4,5) : Dans 183 pays, on s'est demandé ce que ce type faisait là. Donald Trump.

Thiago Motta (5) : Un panda dans un zoo. Toujours un moment où il fait un truc mignon, toujours un moment où il lâche son bambou pour courir un peu, mais au fond, on a un peu de peine pour lui.

Verratti (6) : Mi-génie, mi-flemmard. Des caviars, des tacles à la jugulaire, des passes ratées et parfois un peu moins d'envie. Un étudiant qui claque son budget en Jack Daniels et mange des coquillettes. Remplacé par Pastore (non noté) venu glisser son petit pont hebdomadaire.

Rabiot (6,5) : Cette année, Adrien n'aura ni besoin de sa mère, ni besoin d'un coup d'État pour devenir l'empereur du milieu de terrain du PSG. Remplacé par Matuidi (non noté) qui devrait, lui, avoir besoin d'un bon transfert pour voir le Mondial 2018 sereinement.

Neymar (7,5) : Pour sa première fois, tout le monde était prêt à faire semblant de s'enthousiasmer. Finalement, le seul qui a simulé aujourd'hui, c'est Ángel Di María. Une première touche de balle épatante, du rythme, de l'activité, une passe décisive et même un premier but. Le dépucelage le plus réussi depuis celui de votre pote qui vous a menti quand vous étiez ado.

Di María (5) : Certes, il a pondu quelques classiques. Mais plus le temps passe, plus ses grandes prestations semblent lointaines et plus ses adeptes semblent rares. Di Maríah Carey.

Cavani (7,5) : Si vous vous demandiez si un type possède encore le forfait SFR Millenium en France, eh bien vous avez la réponse. Edinson enchaîne les appels gratuits et, le pire, c'est qu'il conclut souvent. Nouveau contact dans son répertoire, Neymar va vite devenir son meilleur pote. Avec deux buts et deux passes décisives en deux parties, Edinson est encore bien parti pour fermer des bouches cette saison.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Swann Borsellino
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 3 heures Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 9 il y a 5 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 6
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 45 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 24 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8
    samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 27