En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e
  3. // Marseille/Inter Milan (1-0)

Les notes de OM/Inter Milan

Parce que Jérémy Morel n'a pas réussi une passe, mais aussi parce que Brandao est enfin tomber sur moins brésilien que lui. Purge annoncée, cet OM-Inter a été l'occasion de voir de belles choses et de distribuer de bonnes notes.

Modififié
Marseille

Mandanda (7) : Réaliser une claquette décisive aussi élégante sur la frappe de Forlan est d’autant plus difficile dans un maillot aussi dégueulasse. Il peut aussi dire merci aux Intéristes qui ont visiblement pris un malin plaisir à rater toutes leurs frappes.

Azpilicueta (7,5) : Comme quoi, se faire les ligaments croisés peut avoir du bon. Zarate serait en train d’essayer dans l’avion.

Diawara (4,5) : Parce que jouer défenseur central aux côtés de Nkoulou, c’est un peu comme essayer de comparer son zizou avec Rocco.

Nkoulou (7,5) : Le Bruce Springsteen black. Le boss, c’est lui. En même temps, heureusement, parce que Forlan avait bien compris que Morel était nul.

Morel (0) : Le Morel dans les chaussettes. Même Lucho ne se fait pas bouffer par un type de 38 ans à la course. Il a perdu 99% des ballons qu’il a touchés. On appelle ça une Xavi inversée.

Diarra (5) : Discret. Il devait parler pilosité avec Cambiasso.

Cheyrou (7,5) : Un coup de rasoir et on pourra l’appeler Monsieur Propre. Toujours aussi classe, il a fait du bon Lucho sauf que lui, il ne coûte pas 18 millions d’euros.

Valbuena (5) : Comme souvent, Mathieu le Gremlins s’est transformé en entendant la musique de la Ligue des Champions. Comme souvent, il a cru qu’il allait faire une Anfield. Comme souvent, il en a trop fait.

Amalfitano (6) : En C1, les crochets, râteaux et autres talonnades sont plus difficiles. A l’Euro aussi.

A.Ayew (4 puis 8) : Depuis son retour de la CAN, André3000 manque de jus. Mal à l’aise sur son côté gauche où il a passé son temps à chercher Morel, il a montré à Didier Deschamps qu’il était meilleur que Brandao en attaquant de pointe. Une détente à la Jordan qui, au bout de trois essais, lui à permis de tromper Julio César. Une mauvaise nouvelle pour les clubs qui comptaient le signer. Et oui, il va falloir raquer un peu plus.

Brandao (3) : Nicolas Seube, Stéphane Grichting, Damien Perquis, Renato Civelli, Sylvain Marchal, Daniel Congré et 13 autres personnes aiment Walter Samuel.

J.Ayew (6) : Son entrée a coïncidé avec le début du match de son frère. Sisi la famille.

Fanni (6,5): Pas sûr que les Interistes aient envie d’embrasser le cul de Rod.

Inter Milan

Julio César (5) : Vini, vidi, bitches.

Maicon (4,5) : Ce bon Douglas a montré à Ayew de quel métal il est fait en tout début de match. Ensuite, il a montré qu’il était rouillé.

Samuel (7) : Le bon, la brute et le truand.

Lucio (7) : Brandao préférait la version Gonzalez.


Chivu (4,5) : Tête de Roumain < tête de Ghanéen

Cambiasso (7) : Parce que crier plus fort que Didier Deschamps, c’est costaud.

Stankovic (4,5) : Encore un qui s’est fait avoir par son envie de mettre des taquets à Valbuena.

Zanetti (8) : La classe. Tout simplement. On parle quand même d’un homme qui se recoiffe avant de faire une touche. A côté de Valbuena, ça fait mal.

Zarate (0) : Un Z, qui veut dire Zéro.

Sneijder (4) : So 2010.

Forlan (7) : Diego aurait bien aimé donner la réplique à Cavani, mais lui, il joue avec des vétérans. Des appels de balle tranchants, des rushs intéressants, et ce côté apollon qui fonctionne toujours.

Obi (4) : Encore un qui a abusé du menu Jedi Burger de Quick.

Nagatomo (6) : Parce qu’il nous a permis de penser un peu à Koji Nakata, et que sans lui, ça ne se serait certainement pas produit. Rappelez-vous, ce gif de la passe ratée, le premier de l’histoire. Celui qui trainait sur vos skyblogs.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 23 lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51
À lire ensuite
Mbokani but, ni soumis