Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nice-Toulouse (3-0)

Les notes de Nice

Les avants ont marqué, Dante a régalé, Nice a gagné et la Populaire Sud a chanté. Forcément, ils sont bien notés.

Modififié

Nice



Cardinale (6) : Soirée tranquille pour le gardien niçois. Une vigilance par-ci, une relance par-là, une douche, un plat de pâtes et au dodo tôt. Pour être en forme contre Paris.

Pereira (7) : Le sens du jeu, l'endurance et la qualité technique : un sacré bon bagage pour la mobylette portugaise. Mais alors une mobylette avec kit 80 Polini et pédale de rappel, hein.

Dante (7+2) : Quand Nice avait du mal à sortir, il s'est contenté d'être la plaque tournante à l'arrière. Puis il a proposé du jeu long et ce fut délicieux. Une première sucrerie pour Pléa, une gourmandise pour Belhanda, et un doublé de passe dé' pour Dante. Une droite, une gauche, Toulouse K.O. Bim, Dante dents.

Sarr (6) : Mis au chômage technique par Dante, il a tenté d'assommer son capitaine pour retrouver du travail. Ça n'a pas marché, résultat, il s'est contenté de faire tourner. Le moulin Sarr.

Dalbert (7) : Un premier centre à la 3e minute. Toujours présent à la dernière. Entre les deux, un règne sans partage sur son couloir gauche. Le roi Dalbert.

Cyprien (6) : Toujours disponible, prêt à partir au charbon, il a aussi pris le ballon en patron pour tenter de marquer le premier but sur coup franc direct de Nice. Lafont en a décidé autrement, mais promis, il a retenu le prénom de Wylan, laboratoire footballistique.

Seri (7) : Il répond à toutes vos demandes avec sobriété. Une orientation par-ci, un lien par-là, sa communication est toujours simple et souvent efficace. Jean Michaël Siri. Remplacé par Vincent Koziello (77e), toujours pas rasé.

Walter (5) : Pendant une mi-temps, Walter n'a pas eu grand-chose à faire, Belhanda occupé à tout sur son couloir. Résultat, il était encore là pour accélérer dans les dernières minutes, mais sans être suivi. Rémi sans famille.

Eysseric (6) : Il s'est énormément battu, il a joué avec ses partenaires, mais il s'est montré très légèrement en deçà avec le ballon dans les pieds. Un léger rien qui a empêché Esseyric-rac de passer, avant d'être remplacé par Vincent Marcel (77e), en maillot.


Belhanda (9) : Enchaînement contrôle de l'extérieur, lob du plat du pied pour le deuxième but. Louche parfaite pour lancer le troisième. Et ce n'est qu'une infime partie de ce que peut proposer le maître à jouer niçois. Younès, what else ?

Pléa (8) : Sans cesse en mouvement, il a commencé par combiner avec Eysseric dans les petits espaces. Sans succès, alors il a pris la profondeur pour glisser le ballon en une touche entre les jambes de Lafont et faire hurler le stade. Parce que quand Alassane marque, ça plaît à l'Allianz Riviera. Ou quand il donne à Séri, aussi. Remplacé par Donis (83e), l'Anastasios de Nice.

Populaire Sud (90) : Pour son deuxième film du dimanche soir à domicile, après Marseille début septembre, l'Allianz Riviera a fait un bide. Ils étaient moins de 20 000 à avoir galéré pour se rendre au stade plutôt qu'à s'être avachi devant Gravity. Mais grâce à la défunte BSN, cela ne s'est pas entendu. Avec en point d'orgue, ce « Vamos Chape » du meilleur goût.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ligue 1 - 16e journée
    Nice-Toulouse (3-0)




    Dans cet article


    Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 17 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    Les notes de Toulouse