En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nice-Lyon (2-0)

Les notes de Nice

Portés par un capitaine exemplaire, les Niçois ont bouffé du Lyon. Une défense solide, un milieu orgasmique et des attaquants spectaculaires : même Balotelli semble prendre du plaisir dans cette équipe.

Modififié

OGC Nice



Cardinale (6) : Aucune vague à signaler. A rassuré son équipage quand il le fallait et n’a pas croisé beaucoup d’icebergs. Une navigation tranquille, malgré une petite peur en fin de parcours. Cardinale Cruise Lines.

Les Niçois domptent Lyon sans se fouler

Baysse (8) : Même si Rémy Vercoutre n’est plus là, il avait quelque chose à régler avec Lyon. Vous ne vous souvenez pas ? Du coup, il a pris sa revanche comme un grand, en marquant un très beau but, puis en provoquant l’expulsion de Nabil Fekir. Baysse plus sa garde.

Vidéo

Dante (6,5) : Pas un poète ni un amateur de comédie. Mais toujours debout. Loin du Dante Alighieri, donc.

Sarr (7) : L’Inter Milan songe à le recruter ? Pas de problème, Malang est déjà mûr pour devenir le patron de sa défense. Très à l’aise dans une défense à trois, il s’est autorisé un joli assist. Bon, c’est vrai que Lyon a joué sans attaquant. Ça aide.

Pereira (6) : Ricardo Domingos Barbosa Pereira prend trop de place sur les feuilles de match. Il aime aussi se faire remarquer sur le terrain. Cette fois, ce fut en humiliant son adversaire avec un double coup du sombrero accompagné d'une roulette. Pour le reste, c’est OK.

Dalbert (4,5) : La primaire à gauche n’a pas commencé, mais il a montré qu’il n’était pas encore prêt pour être un candidat sérieux. Reste que la concurrence est limitée...

Walter (6) : À l'image d'une bactérie aérobie marine. Tu ne le vois jamais, mais il est indispensable à son écosystème.

Cyprien (6,5) : Si propre, si présent, si proche du sommet... Cyprien, quoi.

Seri (7) : Calme, patient, classe et décisif. La Serinité. Remplacé par Koziello juste après son but. Joli timing.

Belhanda (6,5) : Élégant. Mais pas toujours utile en apparence. En apparence seulement. Seuls les intellectuels du football peuvent apprécier. Balhandada. Suppléé par Eysseric, qui va galérer pour devenir titulaire.

Balotelli (6) : «  - Allo Zlatan ?
- Wesh.
- Samedi, je joue contre Mapou Yanga machin chose, ça te dit un truc ?
- Ah ouais, il fait le bonhomme, mais il est nul. Interdit de courir face à lui, sinon c'est de la triche. Tu vas avoir du coup franc à tirer.
- Cool, je vais pouvoir frapper très fort dans le mur.
- En revanche, leur gardien, il est relou.
- Ouais, ouais. »

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ligue 1 - 9e journée
    Nice-Lyon (2-0)




    Dans cet article


    il y a 3 minutes Football Recall Episode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite
    il y a 1 heure Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 5
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4
    mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38