Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Paris-Nice (2-2)

Les notes de Nice

Une première mi-temps pour marquer deux buts contre le cours du jeu, une seconde pour en encaisser deux tout en restant cohérent. Un Nice schizophrène s'est déplacé au Parc.

Modififié

Nice



Cardinale (4) : Il a commencé sa première période par un double arrêt énorme, la seconde en encaissant un but de Cavani. Ce qui est resté constant, ce sont ses sorties moisies. Du bon Yoan sur sa ligne, loin de Claudia dans son jeu.

Souquet (5,5) : Un match qui avait tout d'une galère pour une première à ce poste, mais le latéral n'a pas sombré. Si les relances étaient compliquées, il est resté présent jusqu'aux dernières minutes. Arnaud Souquet ferme, moussaillon.

Dante (7-2) : Le pote de Thiago Silva a dansé collé-serré avec Cavani ce soir. Il a coupé énormément d'approches, mais dès que Cavani a réussi à se décaler, l'attaquant a conclu. Puis il l'a doublé quand Cardinale lui a mis une patate chaude. Au moins, il n'en a pas pris sept.

Sarr (5) : Commencer un match entre Di María et Aurier par un carton jaune peut augurer une rencontre difficile. Il s'en est finalement aussi bien sorti que ses ballons : parfois dangereusement, mais souvent avec talent.

Pereira (5) : S'il obtient le coup franc décisif, il est apparu moins offensif qu'à son habitude en première période, sans être pour autant la sécurité sociale derrière. Plus en vue devant en seconde. Dommage, c'était derrière qu'il fallait tenir.

Dalbert (1-1) : Il s'est fait bouffer par Aurier pendant 45 minutes, sans conséquences. Mais sur sa seule opportunité, il a envoyé un centre parfait pour Pléa. Malheureusement pour lui, Aurier en a fait autant avant qu'il soit sorti, remplacé par Boscagli (49e). Qui a continué à courir après Aurier.

Cyprien (7) : Pendant une demi-heure, il était le seul à aérer un peu le jeu niçois. Puis il lui a offert un bon bol d'air en inscrivant le premier but sur coup franc direct de Nice cette saison. Il aurait pu envoyer le grand frais avant de fermer la boutique, mais sa frappe a fui le cadre.

Walter (3) : Il a eu du mal à fermer son couloir avec son compère Dalbert, n'a pas mieux réussi à faire le lien entre ses arrières et ses avants. Remplacé par Koziello (90e), passé faire coucou.

Seri (6) : Jean Michaël s'est essayé au pressing, mais ça allait un peu vite pour lui. Quand il se met à la création en revanche, c'est toujours bon. Un joueur qui devrait toujours avoir plus de ballons à jouer, quoi qu'il arrive.

Belhanda (4) : Pas emmerdé avec le travail défensif en première période, il n'a pas fait une différence marquante devant. Même quand il s'est embrouillé avec Matuidi, l'étincelle n'est pas venue. Un pétard mouillé.

Pléa (6) : Peu de ballons à négocier, mais des gros duels à encaisser : Pléa aurait pu vivre une mauvaise soirée parisienne. Mais il ne lui a fallu qu'une opportunité pour enrhumer Marquinhos, Thiago Silva et Areola. Remplacé par Balotelli (75e), qui s'est offert un petit footing au Parc, tranquillement.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ligue 1 - 17e journée
    PSG-Nice (2-2)




    Dans cet article


    Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 23
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    samedi 18 août Leeds enchaîne 19