En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // AS Monaco-FC Porto (0-3)

Les notes de Monaco

Insuffisants derrière, limités devant, les Monégasques ont donné le bâton pour se faire battre par Porto. Une vilaine habitude.

Modififié

AS Monaco



Benaglio (6) : De l'autre côté du terrain, il y avait 166 matchs et trois titres en Ligue des champions. Pour le Suisse, il n'y a eu qu'un double arrêt de folie et trois buts encaissés. Définitivement, porter un prénom espagnol n'a jamais suffi à avoir la classe.

Jorge (3) : Ou comment un Benjam' blessé peut-être plus préjent qu'un Jorge bien frais. Non, vraiment pas pratique.


Glik (3) : Se relever d'un coup dans les dents pour un Polonais : simple. Suivre Aboubakar à la course : basique ? Il reste un petit mois à Kamilsan pour peaufiner sa réception de Caen, le 21 octobre. Parce que ce soir, c'était surtout Glik Glik pschitt.

Vidéo

Jemerson (3,5) : Le fils de Jemer a tenté de tenir la baraque, mais il a fini par lâcher l'affaire pour poser son cul dans le canapé et observer les Portugais tripler la mise. Homerson.

Sidibé (4,5) : Il a cavalé, il a tout essayé, et il est rentré avec une valise. Un touriste à Monaco.

Fabinho (4,5) : Hugo TSR a prévenu : tant qu'il sera là, il évitera le sort des Twin Towers. Fabien ASM, lui, s'est effondré. Un carton jaune pâle en première période, un flow sans saveur ensuite, ce soir, petit Fab' a vacillé.

Vidéo

Moutinho (5) : Il y a six ans, il a remporté la Ligue Europa avec le FC Porto. En 2017, il a tenté de rendre jalouse son ex en s'affichant en public avec sa nouvelle gonzesse. Sauf que l'ex est déjà passé à autre chose. Fille de joao.

Lemar (4) : Après s'être gavé de réserves, il a vécu au ralenti pour ne pas brûler ses réserves : Lemarmotte s'est abstenu de ronger son côté gauche et s'est fait envoyer à l'hibernation par une feinte de Brahimi. Remplacé par Rony Lopes (63e), qui a rendu hommage à ses anciens partenaires lillois en ne réussissant pas grand-chose.

Ghezzal (5,5) : D'abord efficace pour verrouiller son territoire, distributeur de bonheur avec son bras droit Sidibé, l'ancien Lyonnais a ensuite baissé le nez. Ghezzal Pacino, petit parrain remplacé par Baldé (74e), ovni encore effrayé par les spots de Louis-II.

Diakhaby (4) : Au début, il n'était pas mauvais, mais un peu court. À mesure que l'heure tournait, il est resté limité et ses actions étaient de plus en plus brouillonnes. Un verre de Diakhabibine, à moitié plein avant d'être à moitié vide et remplacé par Carillo (46e, note : 4), qui n'a même pas réussi à toucher un poteau.

Falcao (5,5) : L'œil du tigre était prêt à mettre K.O. tous les combattants se dressant sur son passage. Malheureusement, deux coups sur l'arcade lui ont brouillé la vue et il s'est fait mettre à l'amende par Clubber « Marcano » Lang. Vite, la revanche !


  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
    il y a 4 heures Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 20
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs mercredi 21 février Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 90
    À lire ensuite
    Le gruyère monégasque