En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-Lyon (3-2)

Les notes de Monaco

Menés 2-0, puis réduits à dix juste après avoir recollé, les Monégasques ont su trouver les ressources nécessaires pour s'imposer, notamment grâce à un bloc solide et au duo Lopes-Jovetić.

Modififié

AS Monaco



Subašić (-) : Une vieille dame surprise par le verglas, qui finit par chuter et se briser le col du fémur. Tatie Danijel. Remplacé par Sy (6) dès la 13e minute, aussi précieux qu'un Omar.

Les notes de Lyon

Touré (6) : Moins flamboyant que d'habitude, mais encore plus solide. Ou comment un jeune romantique se transforme en cœur de pierre.

Glik (7) : Un peu rouillé lorsqu'il faut vite se retourner, vieux briscard lorsqu'il s'agit de tamponner les adversaires, et plein d'expérience lorsqu'il obtient le penalty. Kamilancien.

Jemerson (7) : On trouvait la défense centrale monégasque moins hermétique que la saison dernière, notamment à cause de lui. Voilà une seconde période qui nous rappelle que ce n'est pas non plus n'importe qui.

Raggi (6) : « Raggi, Raggi, et vos idées ont du génie. » Si le génie, c'est une détermination sans faille et une rage de vaincre et de ne jamais lâcher, alors oui.

Tielemans (6,5) : On a failli y avoir droit, mais on attend toujours ses fameuses patates de loin qui semblaient être sa marque de fabrique. En attendant, on a le droit à un milieu récupérateur prometteur et généreux qui monte en puissance. Et c'est déjà pas mal.

Fabinho (6) : Leader technique dans les matchs où il faut apporter le feu offensivement, premier rempart imprenable dans ceux où il s'agit de faire le dos rond. Un caméléon.

Lopes (7,5) : Dans la guerre des Lopes, il ne s'est pas démonté, est revenu à la charge, jusqu'à avoir le dernier mot. « Mange tes morts. »

Moutinho (5) : Un petit mec plus trop à la mode, qui peut nous faire ronchonner, mais qui peut aussi rappeler des bons souvenirs parce qu'il a quand même joué dans Astérix et Obélix : mission Cléopâtre. João Benguigui.

Baldé (404 Error) : Du feu dans les jambes lorsqu'il s'agit de remettre son équipe sur les rails, des cendres dans la tête pour se faire expulser bêtement avant la mi-temps en découpant Ferland Mendy. Baldé pompiers.

Falcao (5) : Un rapport qualité-prix à défier toute concurrence. Un match tout moisi dans le contenu, une sortie sur blessure, un penalty inscrit en deux temps. Remplacé avant l'heure de jeu par Jovetić (7), qu'on verrait bien provoquer des gens en duel en les giflant élégamment avec un gant. Sa meilleure prestation sous le maillot monégasque.



Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 65 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8 mardi 20 février Ronaldinho se lance dans la musique 12
À lire ensuite
Monaco retourne Lyon