En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Trophée des Champions
  2. // Monaco-PSG (1-2)

Les notes de Monaco

Une première période dans la lignée de la saison dernière, puis une seconde beaucoup trop limitée malgré l'apport constant de sa recrue Tielemans : Monaco a tout simplement été inférieur à son adversaire du soir.

Modififié

AS Monaco




Subašić (4) : Pas encore totalement remis de l'ivresse que peut procurer une période de vacances. Une petite gueule de bois qui a donné lieu à quelques fautes de concentration. Un coup franc d'Alves ? La flemme de plonger. Allez, au dodo. Danijel Subaš’hic.

Touré (5) : Intéressant derrière, moins offensivement. Le contraire de Sidibé, en somme. Tout est question de priorité, finalement.

Glik (6) : Il n’a pas changé, et c’est une bonne nouvelle pour Monaco. Un patron, un papa, un tueur, tout ça dans un même corps imbougeable (presque) toujours placé au bon endroit. Est même capable de transformer un carton rouge en jaune. Manchester City, qui cherche un défenseur central, vient d’envoyer sa proposition de 45 millions. Sûrement parce que Guardiola a éteint sa télévision à l'heure de jeu.

Jemerson (5) : Des bons coups de boule, une vitesse bien utilisée et une impression de tranquillité étonnante en première période. Puis des errements classiques qui coûtent cher. Jemerdé.

Kongolo (4) : Comme son homonyme poète mort en 159 avant JC, Terence deviendra grand. En attendant ses six chefs d’œuvre qui feront de lui une personnalité reconnue, il mange son pain noir et apprend la vie. Pour se mettre au niveau de ses potes artistes. Patience. Remplacé par Lopes, qui est jeune, portugais, gaucher et qui connaît Manchester City, mais qui ne s'appelle pas Silva.

Fabinho (5,5) : Et dire qu’il aurait pu être dans l’autre camp si Monaco avait cédé… L’équilibre financier, c’est bien. Mais il ne vaut rien sur un terrain sans les pieds du Brésilien. Aussi frustré soit ce dernier.

Tielemans (7) : Le dernier Youri à s’être imposé sur le Rocher s’appelle Djorkaeff. On souhaite évidemment à Tielemans la même réussite. Avec ce genre de première mi-temps, cette qualité de passe et cette présence naturelle, il y a moyen.

Sidibé (6) : Intéressant offensivement, moins derrière. L'inverse de Traoré, en somme. Il préfère toujours le plaisir des avant-postes aux replis défensifs. Avec un piqué serein face à Aréola et une faute grossière qui amène l'égalisation. Et s’il était là, son vrai poste ? Djibril (Si)dybala. A laissé sa place à Saint-Maximin, qui pourrait surprendre cette saison.

Lemar (5 millions) : Jusqu’à combien de millions d’euros Arsenal est-il capable de monter pour s’attacher les services de Thomas ? Car ce soir, il ne valait pas plus de cinq millions.

Falcao (4) : « Allô Vadim ? Bonjour, c’est Roman. Ça te dit un échange avec Diego Costa ? Non, je déconne !  »

Mbappé (200 fautes provoquées) : « Allô Vadim ? Salut, c’est Florentino. Ça te dit 200 millions en cash ? Non, je suis sérieux ! » Suppléé par Carrillo après avoir passé vingt-cinq minutes sans toucher la balle.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 9 il y a 4 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 4 Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 45
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 24 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8 samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 27