En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Monaco-Juventus (0-2)

Les notes de Monaco

Muselés par des Bianconeri trop malins pour eux, les Monégasques n'ont pas su mettre en place leur football champagne. À l'image de Lemar et Fabinho, dépassés par les événements.

Modififié

AS Monaco




Subašić (5,5) : Top 3 des choses les plus frustrantes dans la vie. 1) La bouteille de lait vide qui traîne encore dans le frigo le matin. 2) La présence beaucoup trop ponctuelle du CBO au McDonald's. 3) Le match de Subašić ce soir, qui repart avec deux buts dans le museau sans pouvoir rien faire.

Dirar (7) : On croyait que Nabilon était complètement passé à côté de sa soirée de Coupe d'Europe, mais c'est juste qu'on avait oublié que le meilleur Nabil de France ne jouait pas à Lyon. La perle Dirar.

Glik (6,5) : Même s'il est en retard sur le deuxième but d'Higuaín, il a montré le caractère et la gnaque d'un gamin perdu par ses parents et élevé par les loups. Mowglik.

Jemerson (5) : Malheureusement, il a plus hérité de la sérénité dans les gros matchs d'Issam Jemaa que d'Emerson. Trop timide pour s'imposer dans la rencontre.

Sidibé (4) : Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Surtout quand cet être est Benjamin Mendy. Surtout quand celui qui doit le faire oublier est Djibril Sidibé. Trop limité techniquement sur ce match.

Silva (6) : Des accélérations folles, des dribbles précis, des petits ponts pour faire lever les supporters et une vraie justesse technique. Peut-être le seul Monégasque qu'on verrait bien jouer dans l'équipe d'en face sur ce match. Remplacé par Touré et sa tête de Taupiqueur.

Fabinho (3,5) : Pour la première fois de la saison, il a paru complètement dépassé dans l'entrejeu. Un tout petit Fabien.


Bakayoko (5) : « Au bal masqué, ohé, ohé ! Il danse, il danse au bal masqué. Il ne peut pas s'arrêter, ohé, ohé, de danser, danser, danser, danser, danser. » Et tout ça à cause de Marchisio et Pjanić. Mais Tiémoué n'a pas démérité, caché derrière son masque. Remplacé par Moutinho, précieux pour ses passes téléguidées.

Lemar (3) : Pas très disponible pour ses coéquipiers et plus emprunté que d'habitude ballon au pied. Intouchable. L'Omar Sy. Remplacé par Germain, qui aurait pu entrer en héros si Gigi n'en avait pas décidé autrement.

Falcao (4,5) : Un attaquant d'exception qui refuse de dégainer en première intention dans la surface. Un homme au sexe énorme qui refuse de dégainer en première intention dans des films porno. Jonah Falcao.

Mbappé (5,5) : Plein de confiance et entreprenant en début de match, il s'est petit à petit éteint quand la Juve a commencé à se chauffer. Comme un petit jeune un peu grande gueule pour impressionner ses copains devant une Vieille Dame pleine d'expérience.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9