En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Rennes (0-1)

Les notes de Lyon

Et de trois défaites consécutives en Ligue 1 pour l'OL. Mérité, tant les Lyonnais n'ont rien produit dans le premier acte. Question : Mariano Díaz avait-il envie de jouer de foot ce soir ?

Modififié

Olympique lyonnais




Lopes (5) : Encaisser un but entre les jambes, c’est frustrant. Ne pas toucher beaucoup de ballons aussi. Alors, au moindre frisson, Lopes y va sans retenue. Trois semaines après Mbappé, c’est Diafra Sakho qui a goûté aux genoux du Lyonnais. Donnez-lui une licence de catch.

Tete (4) : Comme les ultras dans le virage Nord. Invisible offensivement. Tete là, vraiment ?

Marcelo (3,5) : À quarante mètres de ses buts, il trouve opportun de faire une remise de la tête à son gardien. Interceptée et convertie par Wahbi Khazri, qui n’en demandait pas tant. Le brigadier chef de la défense est passé à côté de son sujet. Mais après tout, il reste un homme comme les autres. A fortiori, un homme avant tout. Marcelo Patulacci.

Vidéo

Morel (4) : « Vous connaissez la différence entre un chien de garde et un chien sauvage ? Mettez un chien sauvage devant la porte de votre maison, narre César Luis Menotti. Deux voleurs arrivent. Quand le premier s’approche, le chien sauvage aboie et le fait fuir. Le voleur court, le chien le poursuit et s’éloigne de la porte. Pendant ce temps, l’autre voleur entre et le vole. Le chien de garde, lui, aboie sur le premier voleur, mais il revient surveiller la porte. » Aucun doute : Morel est un chien sauvage. Surtout quand Khazri part au but.

Mendy (5) : La seule fois où le public lyonnais s’est levé de son siège, c’est quand Ferland a réalisé un grand pont en talonnade. Une sucrerie à déguster dans la soupe insipide servie par l’équipe lyonnaise.

Ndombele (5) : Au début, ils le trouvaient brillant. Ses parents lui promettaient un bel avenir, notamment quand il faisait du Vieira face au PSG. Et puis un jour, Tanguy a commencé à énerver tout le monde. Trop de ballons perdus en première période.


Tousart (5) : Loin d’être le plus mauvais des Gones sur le terrain. Bruno Génésio a pourtant choisi de le sortir dès la mi-temps. Son remplaçant, Aouar (5,5), a montré de bonnes intentions. Mais quand il a tiré au but, ce gros malin de Cornet s'est interposé. Dommage.

Traoré (5) : Soucieux des enjeux environnementaux, l’ancien de l’Ajax a des principes. Le recyclage en fait partie. À commencer par la spéciale « Je percute à droite, je rentre dans l’axe et j’enroule du gauche » . Mais difficile d’imiter matériellement Arjen Robben. Du plastique, Bertrand.


Fekir (5) : Déséquilibré dans la surface par Gelin, il aurait dû bénéficier d'un penalty évident, mais la faute a échappé à l'arbitre. Sûrement un complot breton.

Cornet (3,5) : Ses copies sont gribouillées au crayon de papier, avec des ratures et plein de traces de Tipp-Ex. Si seulement il pouvait sauter des lignes... Un joueur brouillon.

Mariano (3) : Incapable de faire autre chose qu’une frappe au but. Et ça devient problématique quand il n’en a pas l’occasion. Mariano n’a plus qu’à miauler ses 64 mesures de spleen. Diazzy Bazz. Heureusement, Depay (5,5) a fait mieux après la pause.

Vidéo

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 4 heures Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 9 il y a 6 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 6
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 45 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 24 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8 samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 27
    À lire ensuite
    Rennes enfonce l'OL