En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Ajax Amsterdam-Lyon (4-1)

Les notes de Lyon contre l'Ajax

Mis au supplice devant la création incessante de l’Ajax, l’Olympique lyonnais se ramasse dans son match aller. Une attaque archi lente, un milieu apathique et une défense catastrophique. Forcément, l’addition est salée.

Modififié

Olympique lyonnais




Lopes (4,5) : Comment se faire avoir sur un coup franc dévié d’une tresse ? Comment plonger pour la photo sur un face-à-face ? Comment sauver les meubles quand l’appartement est déjà en cendres ? Demandez le programme, l'édition est en vente libre et gratuite.

Jallet (2) : Pris dans le zag au moment d’aller dans le Ziyech, mignon comme Bambi au moment de se faire fusiller par Younes, la caution sûreté de l’OL est devenue un fervent adepte du LOL. Remplacé par Rafael (68e), spectateur privilégié.

Diakhaby (1,5) : Diakhaby a dit « Montez sur les corners ! » Diakhaby a dit « Ne vous replacez pas en défense ! » Diakhaby a dit « Hésitez sur toutes vos passes ! » Un jeu d’enfant pour un garçon bien naïf.

Nkoulou (3) : Si le Petit Nicolas n’est plus en récréation, son grand frère vient de prendre une leçon sortie tout droit de l’école cruyffienne. Un cours qui coûte très cher.

Morel (3,5) : Actif sur le front de gauche, le petit homme ne rentrera pas dans le jeu des candidats au trophée suprême qui vont retourner leur veste au moment de faire un choix crucial pour la nation. Jean-Luc Morel.

Gonalons (3,5) : Toujours à se plaindre pour demander une faute ou un carton, mais surtout très bon dans l’art du plongeon. Johnny Weissmuller sans les médailles olympiques, mais avec une élocution proche de celle de Tarzan.

Tousart (2) : Dans la conquête du milieu, le réalisateur s’est fait piéger en pleine guerre pour les étoiles. Une Ligue des champions qu’il pourrait regarder devant sa télé l’an prochain. Georges Lucas Tousart. Remplacé par Ghezzal (58e), pas si guez que ça.

Tolisso (2,5) : Inactif dans l’entrejeu, il fait mine de se blesser tout seul pour justifier son début de match pourri. Sur une seule jambe avant de démarrer la partie, son match se rapproche de celui d’un cul-de-jatte.

Valbuena (4) : Petit Vélo voulait faire son Paper Boy à distribuer les colis devant les portes sans casser des vitres. Au lieu de ça, il s’est pris des voitures et des chiens et a perdu pas mal de vies. Au courage, il termine au moins sa mission.

Fekir (3) : Gaucher au toucher très fin, Nabilon s’est mis à croire qu’il avait un pied droit. Quand il s’est dit qu’il fallait utiliser le gauche, c’était déjà trop tard. Monté comme un gros thon, loin de la pole position.

Vidéo

Cornet (1) : Aussi invisible que le taux de THC d’un Amstellodamois après avoir passé une journée complète dans un coffee shop.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 58
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7