1. //
  2. // Gr. B
  3. // Angleterre-Russie (1-1)
  4. // Notes

Les notes de la Russie

On ne sait pas comment, on ne sait pas pourquoi, mais la Russie a accroché un match nul inespéré en revenant à ses principes des années 90 : un peu de physique, pas mal d'imprécision, beaucoup de solidité. Akinkeev aime ça.

Modififié
277 10

Akinfeev (6,5) : On aurait pu jouer les rabat-joie à dire que toutes les frappes lui atterrissaient dessus en première période, mais c’était avant cet arrêt face à Rooney, à la Gordon Banks. Exceptionnel. Bon, en revanche, il est légèrement fautif sur le coup franc de Dier, même si ça arrive vite. On retiendra donc plutôt l'arrêt, hein.

Shchennikov (4) : Complètement débordé par Walker en début de match, il a relevé la tête en même temps que sa team. Bon, à part ça…

Ignashevich (5) : 36 ans ? Lourd comme un pousseur de fonte, lent comme un agent du KGB, mais solide. Horrible balle au pied, mais solide. Après tout, le seul but encaissé l’a été sur coup franc.

V. Berezutski (6) : Avec un blase de marchand d’armes russe dans McGyver, on savait que le vieux avait de la débrouille. Plus ouvre-boîte que couteau suisse, en revanche, mais ça fait le travail. Et si en plus ça sait marquer en allant très, très haut…

Smolnikov (3,5) : À courir comme une gazelle sur son couloir, il a fini par se faire bouffer par les Lions. La loi de la jungle, mon pote.

Golovin (4) : A énormément souffert face à Lallana, se faisant régulièrement prendre à revers. #TeamNathalieDechy. Sorti pour Shirokov.

Neustädter (3,5) : On ne sait pas trop pourquoi la Russie est allée le chercher en Allemagne, en revanche on sait pourquoi l’Allemagne l’a laissé filer. Sorti pour Glushkalov, pot de colle.

Kokorin (5,5) : En 1978, Kokorin Charby chantait Pile ou Face dans une veste de costume beige trop grande pour elle. Une belle métaphore pour un type qui aura passé son temps à défendre avec le n°9 dans le dos, mais que l’on sentait capable d’une folie s’il avait su se libérer un peu plus.

Shatov (6) : On a senti que le bonhomme avait plus football que la moyenne nationale, sans jamais malheureusement atteindre son zénith au milieu d’artistes qui ne le comprennent pas. Une sorte de Manu Katché dans La Nouvelle Star. On aimerait te revoir au Pavillon Baltard.

Smolov (4,5) : À l’image de son équipe, il s’est distingué en début de seconde mi-temps, avant de s’éteindre sur le but anglais. Remplacé par Mamaev, aux premières loges pour constater l’égalisation.

Dzyuba (6 puis 1) : Un savant mélange de Vladimir Klitschko et de Gulliver. En première mi-temps, il a parfois paru trop grand pour son corps, mais plein de filouterie au moment de se servir de sa tête. Bon, une fois dans les pieds, c’était la loterie. Une tour de contrôle, mais sans le contrôle.

Par Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Anonyme78 Niveau : CFA2
Pas d'accord pour Akinfeev, "impuissant", non la frappe de Dier est jolie et pure, mais pas inarrêtable à mon humble avis. Elle ne va pas en lulu et Akinfeev aurait pu la sortir s'il n'avait pas été aussi mal placé.
Ni pour Kokorin. Clairement un cran au-dessus des autres techniquement. Y compris de Shatov.
redgunners 8-11 Niveau : District
Pour moi le pauvre Dzyuba a fait son match devant, il a pas mal joué en déviation et a réussi à garder quelques ballons pour soulager son équipe malgré qu'il soit échoué sur son île déserte
Note : 1
La Russie c'était quand même très moyen. Du bon gros kick & rush pour Dzyuba et ses 314 cm. Une défense centrale avec 25 en vitesse et 30 en accélération. Mais les mecs finissent avec un 1-1 face à un favori pour le titre. Comme quoi.
Dzyuba, pour un défenseur, ça doit être absolument horrible le match qu'il te fait passer. Le nombre de ballons qu'il gagne en première mi-temps, il fait respirer son équipe à lui seul.

Qu'est-ce que j'aimerai pas le voir contre notre paire Rami-Kos, celui-là...
Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
La défense a quand même foutu la misère à Kane, mêm si le Spur s'est débrouillé pour les aider.

Et puis au final Atem est à l'euro, certes il est russe, mesure 2m et ne fera pas de grandes chevauchées mais on peut la chanter:
Atem on t'aime! Atem on t'adore! Oh oui Atem c'est toi le plus fort!
Ahmed-Gooner Niveau : National
Neustädter a pris l'eau et a été inexistant à la relance, ce qui oblige Shatov a joué trop bas, et du coup la Russie ne peut pas être dangereuse, et c'est dommage car Slutsky a aligné un 11 plutôt offensif avec 3 avant centres devant, l'animation était malheureusement pour eux absente et ils s'en sortent plus que bien avec ce nul avec cette immortelle défense Ignashevich-Berezutsky, ils ont quand même sorti leur match face à Kane.
Dzuyba, Shatov les seuls à garder côté Russes. Le reste c'est beaucoup trop limité pour espérer plus qu'une 4ème place dans cette poule. La première mi-temps était catastrophique, avec un organisation friable et des transitions défensives beaucoup trop lente. Ca s'est améliorer heureusement pour eux en seconde mi-temps.
d equateur Niveau : DHR
Ouais bon ... 1-1 aux forceps, contre une Angl pas brillante, ça va être chaud en 2018.

J'espère que le père Poutine gardera son calme, sinon y'a du goulag dans l'air ... (mode Cote d'Ivoire quand les gonzes avaient été traités comme de la merde par le président et un chef militaire).
J'aurais mis plus que 6 à Berezutski ! Vraiment impressionnant à son âge !
Il a été impassable en défense, et même les rares fois où il y avait une brêche collective, il est revenu pour rattraper l'attquant et couper l'action (quand Sterling était seul au but par exemple).
Il est même monté quelques fois sur des contre-attaques en tenant et donnant bien le ballon.
Et puis la tête parfaitement lobée dans les arrêts de jeu qui donne l'égalisation qui sauve la Russie ! Chapeau !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les notes de l’Angleterre
277 10