En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Juventus-Real Madrid (1-4)

Les notes de la Juventus face au Real Madrid

Ils ont fait impression en première période et puis se sont écroulés en seconde. Comme contre le Barça il y a deux ans, les hommes d'Allegri auront donc craqué en finale de C1, et seul Alex Sandro sort, relativement, du lot.

Modififié

Juventus




Buffon (4) : La main ferme, il finit par concéder quatre buts, même si tout n'est pas de sa faute. Un daron avec ses faiblesses.

Barzagli (3,5) : Un premier acte au taquet. Et puis l'âge et toute l'attaque du Real qui s'acharnent sur lui dans le second. La vie est dure, tout simplement. Remplacé par Cuadrado (66e) expulsé dix-huit minutes après son entrée, un homme qui aura donc vécu un moment complètement incohérent.

Bonucci (4) : Seul son Granata de fils sera heureux de la prestation de son papa.

Chiellini (4) : Un retard récurrent sur tous les fronts, complètement approuvé par la SNCF.

Dani Alves (3,5) : En quittant l'Espagne, il a déclaré qu'on allait le regretter. Voilà, voilà.

Khedira (4) : Le Sam plein de bonne volonté en début de soirée et qui finit par s'endormir dans sa voiture, devant la boîte, complètement arraché, vomi coincé dans la gorge, sans pouvoir aider le moindre de ses potes.

Pjanić (3,5) : Une bonne frappe et puis s'en va. Remplacé par Marchisio (71e), sans avoir pu écoper de quoi que ce soit.

Alex Sandro (6) : Bonne couverture, mais pas toujours imperméable. Un sac de couchage Décathlon.

Dybala (5) : Loin d'être pertinent, mais son toucher de balle est si soyeux qu'on ne peut le toucher à son poste. Enfin, pour le moment. Paulo Dybaba. Remplacé par Lemina (78e) juste pour dire qu'il a participé à une finale, en somme.

Higuaín (2) : Pipi de chat.

Mandžukić (5) : Un coup de génie dans une foule d'approximations. Patrick Bruel qui parle de poker.




Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88