Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Pays-Bas–France (0-1)

Les notes de la France

Ça n'a pas toujours été simple, mais les Bleus sont allés chercher une précieuse victoire sur une bonne patate de Pogba. Que du bonheur.

Modififié

FRANCE



Lloris (6) : Des frayeurs, mais finalement pas grand-chose d’autre que du six mètres à se mettre sous la dent. Jusqu'à la 88e, où il a réussi à ne pas s'endormir et à sortir ce qu'il fallait. Un bon capitaine de navire.

Sidibé (3) : Djifébril. Surtout face à Depay.

Varane (7) : Il ne parle pas beaucoup, mais quand Raphaël se manifeste, c’est généralement pour faire quelque chose d’intelligent.

Koscielny (8) : Propre à la relance, irréprochable derrière, agressif quand il faut, il n’hésite pas non plus à se servir de ses mains. Une véritable fée du logis.

Kurzawa (5) : Layvin Diesel devant. La Kurzawa des miracles derrière. Et toujours pas de juste milieu.

Pogba (7,5) : À la différence de Serge Aurier, et malgré sa situation délicate, Paul a préféré ne pas fêter son but. Et forcément, ça a plus d’impact. Sinon, un match de patron, une vraie justesse, en bref, le Paulo qu'on aime.


Matuidi (6) : Toujours aussi peu esthétique, mais primordial. L'anti-Blaise majesté.


Payet (6) : Pas facile de rester concentré après le petit pont qu’il a mis à Quincy Promes en début de match, mais Dimitri a assuré le minimum. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il est le premier à céder sa place pour Martial (67e), forcément plus terne.

Griezmann (6) : Même quand il ne marque pas, il sait se montrer utile. Le vrai gendre idéal. Remplacé par Kanté (93e) pour le vice.

Sissoko (5) : Une heure et demie sans tenter de grand pont, c’est déjà une petite victoire. Sinon, le rêve du petit Moussa continue.

Gameiro (4) : Passer de la Bulgarie aux Pays-Bas en trois jours, c'est un peu comme manger un risotto aux cèpes le midi et du riz à réchauffer avec des champignons de Paris en boîte de conserve le soir. Ce n'est pas facile. Remplacé par Gignac (79e), toujours aussi motivé pour manger n'importe qui.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Coupe du monde 2018
Qualifications
Pays-Bas - France (0-1)




Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi