En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Demies
  3. // France-Allemagne (2-0)

Les notes de la France

Un Griezmann de gala, un Lloris presque aussi fort dans un match où seuls Giroud et Payet n'ont pas donné satisfaction. La classe bleue se porte bien, merci pour elle.

Modififié

France



Lloris (8,5) : Un dictateur intransigeant, mais sympathique dans son territoire. Hugo Chávez.

Évra (6,5) : Le vieux monsieur est digne de la Vieille Dame. Gigi, Leonardo, Andrea et Giorgio sont rentrés à la maison, mais Patrice est bel et bien là. Quand tonton fait le patron, tout va bien.

Koscielny (7) : Le Laurent parfait, énervant pour l'adversaire. Kos' agaça l'Allemagne.

Umtiti (7,5) : Le Umtiti parisien. Avec un schlass dans la poche comme un Tunisien. La vie, c'est dur, les Allemands en meurent tous à la fin. Cousin, défendre vite, ça veut dire défendre bien.

Sagna (6) : Le mec pas confiant en soirée. Il n'a fait qu'enquiller les verres sans jamais osé draguer. Mais au final, il est reparti content. C'est le principal.

Pogba (7) : Il devrait quitter la Juve pour La Haye où il sera jugé pour homicide volontaire sur Mustafi et crime contre l'humanité. Pourvu qu'il puisse jouer la finale.

Matuidi (7) : « Allemagne ou pas, m'en bat les couilles. »


Sissoko (7) : Started from Toulouse now we're here. Le porte-bonheur des Bleus va jouer sa finale dans son 93. Costaud.

Payet (4,5) : Là quand on ne l'attend pas, absent quand on a besoin de lui. Le soleil à Paris. Remplacé par Kanté (6) qui a trouvé le moyen de récupérer 172 ballons en cinq minutes.

Griezmann (9) : Un penalty loupé en finale de Ligue des champions ? Pas grave. La France a un joueur d'exception qui a bu autant de paroles de Simeone que de maté. Profitons-en. Remplacé par Cabaye (non noté) très bon dans son rôle du PSG.

Giroud (4) : Parfaite imitation de la contre-attaque « merde internet bug » d'une partie de FIFA en ligne. Remplacé par Gignac (non noté) qui a gardé sa spéciale pour la finale.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3