En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Biélorussie-France (0-0)

Les notes de la France

Dominateurs, mais pas récompensés, car pas réalistes, les Bleus entament leur campagne russe par un nul. Ni Kanté surexcité, ni Koscielny patron, ni Griezmann en demi-teinte n'ont pu faire péter le bus biélorusse.

Modififié

France



Mandanda (5) : Pas trop inquiété, pas vraiment préoccupé non plus, mais toujours élégant. Mandandy.

Koscielny (7,5) : Ne lui reste plus qu'à manger des touillettes, à confirmer face aux Pays-Bas, à la Suède, et il méritera enfin son prénom.

Varane (6,5) : Vu qu’il se faisait chier en défense, Raphaël a décidé de s’entraîner en tant que quarterback et demi d’ouverture. Aussi divertissant qu'intéressant.

Sidibé (4) : En regardant ses centres, Bacary a décidé de laisser repousser ses tresses blondes et sa raie au milieu. Sinon, Djibril n’a pas vraiment eu de boulot derrière.

Kurzawa (5,5) : Et puis quand bien même les centres sont plutôt bien propres, bien dosés et que Layvin y met du sien, ça n'est pas vraiment utile quand les défenseurs adverses ressemblent tous au boxeur soviétique dans Rocky.

Pogba (4,5) : Le genre de prestation qui passerait bien mal à Old Trafford. Artificielle et vraiment pas efficace. 120 millions, forcément un coup de Michel Rocard.

Kanté (7) : Si vous le cherchez, il paraît qu’il est en train d’essayer de récupérer le Boeing 777 de la Malaysia Airlines et de le ramener à Griezmann.

Griezmann (4 et 6) : Une période à blanc. Une autre à plein régime avec notamment cette talonnade pour Giroud ou encore ce coup franc bloqué par le gardien remplaçant du club d’Anthony Le Tallec. Vraiment pas facile de revenir à la réalité après cet Euro.

Martial (4,5) : Plus Kavanagh que Montana. À savoir plus drôle qu'intimidant. Et ça reste à voir quant à l'humour. Remplacé par Payet (57e), quand même plus sérieux.

Sissoko (4) : Moussa... Moussa... Assim você me mata... Un peu comme le tube de Michel Telo, à force de l'écouter en boucle, on finit par s'en lasser. Remplacé par Dembélé (70e) qui aura au moins eu le mérite de rafraîchir tout ça.

Giroud (3) : Parfois, il te donne envie de casser ta télévision et de mettre le feu à ton jardin. Et puis, parfois tu te dis que tu as du mal à lui en vouloir, ce n'est pas vraiment de sa faute s'il est maladroit, mal aimé et persécuté le petit Giroux. Remplacé par Gameiro (83e) qui, sans bruit, a piqué le sombrero du Mexicain.




Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88
À lire ensuite
La nuit des zéros