En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr. A
  3. // France-Roumanie (2-1)
  4. // Les notes

Les notes de la France

Un Payet magistral, un Kanté bon et un Évra plus Tata Yoyo que Tonton Pat. Un premier bulletin de notes des Bleus haut en couleur.

Modififié
Lloris (6) : Le seul mec qui vient à l'heure pour que le début de la fête ne soit pas trop nul. Forcément, il a moins à offrir sur la piste de danse quand les autres sont arrivés.

Évra (3) : Récemment, il a dit qu'il trouvait « grave » de noter les joueurs. On comprend mieux.


Rami (4) : Complètement perdu au sol, un peu mieux dans les airs. L'anti Malaysia Airlines.

Koscielny (5,5) : La paire n'existe pas au Rami. Ce n'est pas pour rien.

Sagna (6) : Un centre qui aurait pu faire passe décisive et un règne sans partage dans les duels aériens. Comme quoi, ça avait du bon de couper ces vilaines tresses.

Kanté (7,5) : Celui qui court le plus, celui qui récupère le plus et celui qui passe avec le plus de réussite. Le Kanté bon.

Pogba (5) : Encore une fois, le Turinois a pioché malgré des transversales délicieuses. Paul, on sait qu'on serait mieux avec dès le début, on sait qu'il est indispensable, mais faute de mieux, on fait sans. Le feu à Koh-Lanta. Remplacé par Martial qui s'est contenté d'humilier Patrice Évra dur un sprint.


Matuidi (4,5) : Mauvaise nouvelle pour les éboueurs : dès leur sortie de grève, ils vont devoir récupérer les déchets techniques de Blaise. Et il y a de quoi remplir quelques décharges.

Griezmann (4) : Un tacle estampillé Simeone, une tête sur le poteau, puis nulle part ailleurs ; Antoine Déconne. Remplacé par Coman qui a fait courir Raț et sa queue de rat.

Payet (10) : Mitri. De la beauté à l'état pur tout au long de la rencontre, même si ce n'était pas sympa de chialer parce que Sissoko entrait en jeu. D'ailleurs, l'ancien Toulousain en a profité pour réaliser les minima de Rio sur 100 mètres.


Giroud (6) : 2 passes réussies en première période, 1 but et soudainement 60 000 000 de bouches fermées. Il va falloir faire avec lui, et Olivier est prêt à assumer.

Par Swann Borsellino, au stade de France
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 6 heures 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 12 il y a 7 heures Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 85