En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // France-Écosse (3-0)
  3. // Les notes

Les notes de la France

Un doublé de Giroud dont une madjer, un but de Koscielny, des bons centres de Sagna, l’équipe de France a fait dans l'original pour éclater l'Écosse. Sans oublier ses fondamentaux : l'explosivité sur les ailes, et la vista de Paul Pogba.

Modififié

Lloris (283) : Comme le nombre de niveaux Candy Crush qu'il a eu le temps de réussir ce soir, peinard entre ses deux poteaux.

Sagna (10) : Tout ce qui est rare est cher. Alors forcément, une passe décisive sur un centre parfait quand on s'appelle Bacary Sagna, ça rapporte très gros en matière de note. « Guess who's Bac !  »

Rami (?) : La principale interrogation de l’équipe de France, la charnière centrale, n'a pas pu être testée ce soir. Le doute n'est donc pas levé.

Koscielny (?) : La principale interrogation de l’équipe de France, la charnière centrale, n'a pas pu être testée ce soir. Le doute n'est donc pas levé, même si Laurent y est allé de son petit but.

Évra (6) : Il a encore prouvé ce soir quel était son rôle au sein de cette équipe. Très correct sportivement et indispensable dans la vie de groupe. En atteste sa réaction sur le premier but de Giroud. Vrais reconnaissent Évra. Remplacé par Digne en fin de match, content d'être là.


Pogba (7,5) : Jeu court, jeu long, récupérations, coup franc sur le poteau, extérieurs du pied, passes aveugles et autres excentricités, il a, et de loin, été le joueur français le plus influent sur le terrain. Une montée en puissance et une sérénité qui laissent présager du très bon. Du Pogbon.

Kante (7,5) : Kante n'a que l'amour. Du public français, surtout. Et c'est largement suffisant pour s'imposer comme la nouvelle sentinelle de l’équipe de France, tant il s'est adapté facilement dans ce rôle. Problème Lass, c'est réglé. Remplacé dans les dernières minutes par Sissoko, supersub. Enfin, juste sub.

Matuidi (6,5) : Ce qui est bien, c'est que vu que la saison du PSG s'est terminée au mois de mars, on a le droit à un Blaisou tout frais, capable de jouer à la fois récupérateur, relayeur et ailier gauche. Avec un peu moins de réussite devant le but cette fois-ci. Remplacé par Cabaye à la 70e minute, qui n'a pas le droit de ne pas convertir l'extérieur sublime de Pogba.

Coman (6,5) : Alors oui, les arabesques d'Hatem Ben Arfa vont nous manquer à l'Euro, mais celles de Kingsley Coman ne sont pas moins efficaces. Un culot qui fait du bien. Coman as you are. Remplacé à la mi-temps par Griezmann, qui avait très, très envie de bien faire, mais qui n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent.

Giroud (7) : Une madjer du mauvais pied dès la huitième minute et un but de renard moins de trente minutes plus tard auront suffi à retourner le public français, qui a scandé le nom de l'attaquant des Bleus. Après Claude et ses Claudettes, Giroud et ses Girouettes. Remplacé par Gignac peu après l'heure de jeu, plus disponible, mais moins réaliste.

Payet (6,5) : Ultra-mobile et très utile sur les coups de pied arrêtés, il a surtout régalé en multipliant les gestes techniques de grande classe. La finesse incarnée. Remplacé à la mi-temps par Martial. Ultra-rapide et très utile dans les petits espaces, il a surtout régalé en multipliant les accélérations puissantes. La percussion incarnée.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9