En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2018
  2. // Qualifs
  3. // Bulgarie-France (0-1)

Les notes de la Bulgarie

Surprise dès le début de la partie, la Bulgarie a couru après le score, mais n’est pas parvenue à revenir à hauteur des Bleus. Pourtant, sa prestation globale était à la hauteur de son adversaire du soir.

Modififié

Bulgarie




Iliev (5,5) : Sa tête a tourné dans tous les sens sur l'ouverture du score des Bleus. À l’image de son équipe ensuite, il est resté sérieux avant de capituler. « Et le soir, dans le noir / Quand bien au chaud votre journée s’achève / Vous pouvez nous inviter / À revenir chaque nuit dans vos rêves. » L’Iliev aux enfants.

Vidéo

Popov (5) : Un hommage appuyé à Bacary Sagna pour les centres au troisième poteau, des contrôles peu académiques comme ceux de Mamadou Sakho, et un style à la Sébastien Corchia. Indéniablement, il était là pour rappeler les oubliés de la liste de Deschamps. Sympa.

Bozhikov (7) : Un central à la hauteur de l’événement. Solide sur ses appuis, sérieux sur ses marquages et besogneux dans l’âme. Depuis le paradis des salopards, Trifon Ivanov peut être fier.

Bodurov (4,5) : Plus dans la difficulté car plus proche du phénomène Mbappé, il s’est fait remotiver par son acolyte en charnière pour garder la pêche. « Boz’ before hoes » .

Zanev (5) : A fait se lever le banc de touche français en découpant Tolisso. A fait le job, donc.

Kostadinov (6) : Ce garçon qui expliquait « ne pas prêter attention » à sa ressemblance nominale avec l’assassin du 17 novembre 1993 est un sacré bon acteur. Car ce soir, sa tête à bout portant a clairement fait passer un gros frisson sur TF1. La fièvre du samedi soir.

Slavtchev (5) : Faire tomber Kylian Mbappé est passible d’une peine d’emprisonnement en France. Avec un simple carton jaune, il peut s’estimer heureux. Un bon volume de jeu, mais ses cris de rage ne suffisent pas à marquer des buts.

Nedelev (3) : Un formidable nom pour l’équipe des légendes de la Tchéquie dans PES.

Manolev (6,5) : Un coup de coude bien sale pour demander à Djibril Sidibé de se calmer, avant de lui montrer toute l’étendue de sa technique d’un grand pont magnifique. Un milieu qui joue la tête haute, c’est toujours un grand oui. Remplacé par Dimitrov (87e), qui voulait faire un break avec le tennis.

Galabinov (3,5) : Selon nos informations, le buteur du Genoa aurait passé le premier acte à draguer Raphaël Varane. « T’as de beaux yeux, tu sais... » Jean Galabinov. Remplacé très tôt par Kraev (48e), bien moins romantique, mais diablement plus efficace.

Delev (6) : Malin et rusé pour demander la balle en profondeur quand la défense française regarde ailleurs, il n'a pas eu besoin de la nuque longue chère aux attaquants bulgares des nineties pour se camoufler. Sacré renard.



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
il y a 4 heures Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 20
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs mercredi 21 février Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 90
À lire ensuite
Digne d'en être