1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // France-Bulgarie (4-1)

Les notes de la Bulgarie

Malgré une entame réussie, les Bulgares n'ont existé qu'un petit quart d'heure. Le temps de marquer un but. Depuis, ils cherchent toujours le ballon. Sauf Ivelin Popov, qui a rapidement compris qu'il serait le seul au niveau.

Modififié
704 4

BULGARIE



Stoyanov (4,5) : C'est désormais officiel, il a complètement perdu son mojo. Peu d'arrêts, mais quatre ballons à aller chercher dans ses filets. Ah, dès que ce n'est plus Cristiano en face...

Youtube

Les Bleus ont bouffé les Bulgares

S. Popov (4) : Personne n’a pu lire ce qui était inscrit sur ses bras, vu qu’il a passé 90 minutes à essayer de les harmoniser pour couvrir son couloir droit. Ce qu'il n'a réussi que très partiellement.

Aleksandrov (3,5) : « Aleksandrov / Aleksandar / Je boirai tout le Nil si tu n'me retiens pas / Aleksandrov / Aleksandar / Aleksandrov où la moue danse au fond de sales draps / Ce soir il a la fièvre et il meurt de froid. » En perdant son duel sur l'égalisation de Gameiro, il a précipité la chute de son équipe. Du coup, lui aussi a terminé au fond de la baignoire.

Pirgov (5,5 quand il n'a pas la balle) : Oublions son incapacité fatale a réaliser de bonnes passes. Plein de détermination, Pirgov se jette souvent à bon escient pour protéger son camp. Et si on s'essayait au rugby ?

Z. Milanov (5) : Pas mauvais ni excellent. Pas le meilleur de son équipe, mais loin d'en être le plus ridicule. Le Maxwell du (très) pauvre.

Dyakov (4) : Ce soir, Svetoslav a connu sa 32e sélection pour ses trente-deux ans. Joli. Malheureusement, c’est la seule chose qu’il a réussi à accorder. Pas vraiment dans le bon tempo, il n'a touché le cuir que très rarement. Peut-être 32 fois.

Kostadinov (4) : Même constat, en un peu plus physique. Ou violent, c'est selon. Diego Costadinov.

G. Milanov (5,5) : Du potentiel, fait désormais partie des meubles, capable d'éclair de génie comme lorsqu'il bouffe Sagna sur l'ouverture du score. Mais pas assez de résultats et quelques mauvais choix. L'AC Milanov.

M. Aleksandrov (4,5) : Il ne s’est pas adapté à l’Allemagne, alors il a voulu s’imposer en France. Après y avoir cru dans les premiers instants avec un péno transformé, il s’est subitement éteint. Et comme son homonyme, il n’a jamais retrouvé la lumière. A laissé sa place à Nedelev, moins autoritaire que Medvedev.

Marcelinho (4) : Il ne faut pas se la jouer à la brésilienne quand on n'a ni le talent ni les partenaires adéquats. MarceliNO. Remplacé par Rangelov, infructueux mélange de rage et de love.

I. Popov (6) : Quel effort de pressing ! Trop seul pour faire quoi que ce soit, mais il s'est battu. S'il a envoyé les premières punchlines, il s'est finalement fait ranger par la défense bleue. Popopov guys. Suppléé par Tonev, qui aime décidément bien la défaite depuis le début de la saison.

Youtube





Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA2
Après le polonais Olisadébé, le tunisien Santos voici le bulgare Marcelinho...
Maurice Belette Niveau : DHR
Un peu dur avec marcel le brésilien il avait l'air d'etre le seul capable d'allumer quoique ce soit ce soir
tranquilo_chiquito Niveau : DHR
Message posté par PierreFanFanJoséKarl
Après le polonais Olisadébé, le tunisien Santos voici le bulgare Marcelinho...


marcelino international bulgare apres 5 ou 6 saisons passées au pays pas tres different des tiago motta l'italien, diego costa l'espagnol, pepe et deco les portugais et j'en passe.
tranquilo_chiquito Niveau : DHR
ah j'oubliais, l'équipe nationale du qatar qui va gagner la coupe du monde hivernale sans alcool de 2020, ou 2019 si on joue en décembre.
pour rester neutre il y a la suisse aussi, et pour être patriote il y a la france.
la nationalité footballistique ne veut plu rien dire depuis un bail
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
704 4