En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-OM (0-0)

Les notes de l'OM

Grâce à un bloc défensif ultra-compact et à un bon Rolando, l'OM est allé chercher un nul sympathique au Parc. Mais forcément, devant, c'est moins joli-joli.

Modififié

Olympique de Marseille



Pelé (6) : Au milieu de ses cinq grands défenseurs, il a trôné tel un chef parmi sa cour, haussant la voix et captant quelques ballons de temps en temps quand il le fallait. C'est lui, le Roi Pelé.

Sakai (6) : Il a multiplié les allers-retours dans son couloir, n'hésitant pas à aller chercher Maxwell très haut. Il a aussi été l'un des seuls à aller au bout de ses actions offensives. Peut-être sa plus belle partition sous le maillot olympien. Sakai comme jamais.

L'OM ferme le Parc

Fanni (6) : Même s'il a trente-quatre ans, même s'il a quitté la Canebière pendant un an, même s'il n'a pas sorti un sauvetage ultime après un rush de Lucas, la flamme des Classiques bouillonne toujours aussi fort en lui. Fanni ardent.

Rolando (7) : Mis au placard par Franck Passi, il a fait son grand retour dans le onze olympien. Sa motivation a crevé l'écran. Il n'est jamais aussi fort que lorsqu'il est sans cesse sollicité. Belle surprise.

Dória (5) : Une saleté d'adolescent. Depuis que l'orthodontiste lui a retiré ses bagues, le Brésilien se prend pour un homme et prend énormément de risques à la relance. Mais qu'il redescende très vite, le traitement contre l'acné n'est pas terminé. Qu'il se contente de ce qu'il sait faire : le combat et les chandelles.

Bedimo (4) : Son duel avec Aurier valait son pesant de testostérone, mais son apport offensif est toujours aussi inexistant depuis qu'il est à l'OM. Bedimou. Remplacé par Rekik pour les dernières minutes, qui a eu le temps de sortir la faucheuse.

Diarra (6,5) : Avec Lass'urance Diarra, vous êtes prémuni à 100% contre le vol et la perte d'un ballon. Assurance garantie deux mois, pour l'instant.

Zambo Anguissa (4,5) : Un guerrier qui aime la bagarre, mais qui manque clairement de finesse dans tout ce qu'il fait. Rambo Anguissa.

Thauvin (5) : Toujours aussi volontaire, il a été moins précis et tranchant que d'habitude ballon au pied. En atteste son « flip flop » un peu ridicule devant Marquinhos.


Njie (3) : « Njie, Njie, ain't it time we said goodbye ?  » Dès la mi-temps, Rudi Garcia a utilisé les mêmes mots que Mick Jagger pour lui dire au revoir. Remplacé par Machach (5,5) qui aura été bien plus précieux dans l'utilisation du ballon. Tout de même un peu juste pour mériter son prénom.

Vidéo

Gomis (3) : Seulement dix matchs avec l'OM et il mérite déjà sa statue au Vélodrome. Pour rendre hommage à son immobilisme constant dans la zone de vérité.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ligue 1 - 10e journée
    PSG-OM (0-0)




    Dans cet article


    il y a 38 minutes Dupraz quitte le TFC 19 il y a 1 heure Robinho en route vers Sivasspor 8
    il y a 4 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 14
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7