Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OL-OM (2-0)

Les notes de l'OM

Marseille a été supérieur collectivement à Lyon. Mais Marseille a globalement failli individuellement. Résultat, Marseille a perdu.

Modififié

Olympique de Marseille



Mandanda (3,5) : À Marseille, il y a des cagoles, mais pas seulement. Mandanda est monté à Lyon avec sa cagade, ce que son équipe lui a fait payer en le laissant se démerder tout seul sur le second but. Un peu moyen, l'hommage à Stéphane Cassard.

Sakai (5,5) : Placé assez haut, le Japonais n'a pas réussi à faire de différences sur son côté. Mais il a évité les courants d'air dans un couloir occupé par Aouar, un truc aussi difficile à faire qu'accepter de mettre des boudins de porte. Oui, ce truc de vieux, dernier rempart aux charentaises.

Rami (4,5) : Il aurait pu être le sauveur de son équipe avec un gros coup de boule sorti par Lopes en première période. Il a plutôt laissé un espace béant dans son dos sur le but de Mariano en seconde. Plus Chuck Noland que Chuck Norris, donc.

Rolando (4) : Associé à Rami pour un double R bad et bondissant, le plus grand front de Ligue 1 a réussi à manquer le cadre seul face aux bois. Alors le lion a rappelé au jaguarr une loi de la jungle : le premier qui griffe gagne la battle.

Vidéo

Amavi (4,5) : Avec Ocampos dans son couloir, défendre peut devenir une option. Sauf que les calories sauvées derrière n'ont pas forcément été utilisées à bon escient devant. Air Jordan.

Zambo Anguissa (3,5) : Sur l'ouverture du score, il fait ce que Mandanda n'a pas réussi : arrêter le ballon avec son bras. Mais il est aussi peu gardien que copain avec le ballon, ne servant donc pas à grand-chose au moment de jouer haut face à un bloc bas. Remplacé par Lopez (62e) plus minot et moins escroc que son homonyme au nord.

Luiz Gustavo (6,5) : L'expérience a un nom, elle s'appelle Luiz Gustavo. Placement, protection de balle et orientation du jeu, le Brésilien rappelle que les seuls qui peuvent porter correctement la moustache sont les darons. Dommage, il est venu au parc avec une colonie d'enfants.

Ocampos (4,5) : Tu n'aimes pas voir jouer Ocampos et sa technique de chien enragé ? Bah va falloir s'habituer parce que quand il court sur un terrain, l'Argentin est partout. Sauf à la finition, ce qui en fait le meilleur défenseur d'une équipe qui a joué à l'envers. Remplacé par Mitroglou (59e), fidèle à lui-même.

Thauvin (4) : Jésus marche sur l'eau avant de la changer en vin, ou pas loin. Flotov, lui, a été très loin de l'esprit de saison, sauf à considérer Noël comme une vulgaire fête commerciale dont l'unique but est d'offrir le plus de ballons à l'équipe adverse.

Payet (4) : Préféré à Sanson, le supposé meneur marseillais a aussi été sans image. Actif dans le jeu, mais dangereux principalement sur coups de pied arrêté, le numéro 10 a vu ses coéquipiers saloper ses rares inspirations. Capitaine abandonné.

Germain (3,5) : L'anti Mariano. Du mouvement, de la participation au jeu et de l'altruisme, mais pas de but. Un type qui sait que le foot est un sport qui se joue à onze, mais qui a oublié que, normalement, ce sont les Germains qui gagnent à la fin. Remplacé par Sanson (69e), plus dangereux en une frappe que son équipe en un match.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 16:58 Euro Millions : 107 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
    Hier à 17:42 Une équipe amateur à Caen coachée par ses supporters 13 Hier à 15:43 Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 55
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
    Hier à 12:12 Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 64
    dimanche 19 août Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 25
    À lire ensuite
    L'OL couche l'OM