En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OL-OM (3-1)

Les notes de l'OM

Logiquement battu, Marseille s'est fait pilonner méthodiquement et a pleuré sur chaque accélération lyonnaise. Et comme devant, il n'y avait personne pour montrer la voie, forcément, ça donne une soirée à oublier pour l'OM.

Modififié
Marseille


Pelé (5) : Il avait l'air en forme après ses deux ou trois premiers arrêts. Mais quand Marseille a commencé à prendre le bouillon, il a eu beau vouloir continuer ses efforts, il a coulé avec les autres. Dans Titanic, il aurait sans doute été l'un des membres de l'orchestre.

Sakai (5,5) : A fait un début de match plein d'envie, avant de se faire salement enrhumer sur l'ouverture du score. Hiroki ça caille.

Fanni (5) : Rohff court après son succès d'antan, son sosie marseillais court après les attaquants lyonnais. ROH2F semble désespéré et est loin du compte, FA2NI souffre aussi, mais s'en sort de temps en temps.

Rolando (4,5) : Au milieu d'un édifice secoué de toute part, il a réussi à se planquer pendant les trois quarts du match. Jusqu'à cette bourde affreuse qui conduit au troisième but, et qui fait tomber les masques. Oui, Rolando était autant à la rue que les autres défenseurs marseillais ce soir. Une façon de célébrer les dix ans de la mort de l'abbé Pierre.


Dória (3,5) : Maillot sombre à liserés blancs, se fait manger en une seule bouchée à tous les coups. Un D'Oreo. Se rattrape presque en marquant le but un peu vilain qui a un temps redonné espoir aux siens.

Zambo Anguissa (6) : La guerre, la vraie. Celle qui est sale, qui fait des taches, un peu bourrine, mais où on va se rouler dans la boue par amour du drapeau. John Zambo.

Sanson (5) : Tout juste drafté, le jeune numéro 8 a voulu montrer de quoi il était capable en tentant beaucoup sa chance quitte à vendanger et à jouer parfois perso. Pour ses débuts marseillais, Morgan Sanson a rendu un bel hommage à Kobe Bryant.


Lopez (6,5) : L'attitude d'un joueur mature dans un corps de petit jeune. Jennifer Lopez à l'envers, avec la même capacité à bouger dans tous les sens. Changé pour Alessandrini, incapable de faire un tube.

Sarr (6) : A couvert un grand territoire en voulant y imposer violemment sa domination. Mais en vain, et en terminant dans le camp des perdants. Sarroumane. Remplacé par Cabella, qui a bien repris le flambeau en suant pour rien.

Thauvin (5,5) : Chaud en début de match, il s'est éteint dès que l'OM a commencé à perdre pied. Un écolier qui démarre bien son année scolaire, puis qui se met à bouder au premier 9/20 comme si c'était la fin du monde. A laissé sa place à Khaoui à deux minutes de la fin. Comme si ça allait changer quelque chose.

Gomis (4) : Bon à rien en attaque, il a parfois tenté de descendre très bas pour être un peu plus utile. Mais pour aider Marseille en défense ce soir, il aurait fallu Leonidas et ses trois cents maboules. Et encore.



Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ligue 1 - J21
Lyon - Marseille (3-1)




Dans cet article


Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 22 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7