En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OL-OM (3-1)

Les notes de l'OL

Grâce à une performance majuscule d'Alexandre Lacazette, les Lyonnais ont logiquement vaincu des Marseillais trop limités. Une victoire incontestable.

Modififié

Lyon



Lopes (6) : Un goût toujours aussi prononcé pour les photographes, mais force est de constater que c'est efficace.

Rafael (6,5) : Comme d'habitude, il apporte énormément offensivement, mais présente quelques lacunes défensives. Sauf que face à un côté Dória-Sarr, il n'avait pas besoin de défendre. Du coup, très bon match.

Yanga-Mbiwa (6) : Jamais aussi bon que lorsqu'on ne le remarque pas spécialement sur un terrain de foot.

Mammana (6) : Comme quoi, un rat crevé sur la tête n'empêche pas d'être doté d'une hygiène irréprochable. Propre.

Morel (5,5) : Il y est allé, malgré lui, de son petit but offert à l'adversaire. Ce qui fait tout son charme, assurément.

Cornet (4) : Ce soir, l'OL, c'était une bonne fournée de frites bien chaudes et savoureuses. Le seul truc à jeter, c'était le cornet, non comestible.

Gonalons (6,5) : Seul dépositaire de l'équilibre et de la domination lyonnaise au milieu de terrain, il a parfaitement su organiser le jeu de transition et mettre les petits coups qu'il fallait. Max la menace.


Tolisso (6) : « Faute professionnelle : se dit d'une faute commise dans le cadre de l'exercice d'une profession. Elle consiste dans le fait de ne pas respecter les règles de l'art, les règles de déontologie, et, pour le salarié, les instructions de son supérieur ou le règlement intérieur. Exemple : le lob de Corentin Tolisso en première mi-temps. » Sans conséquence, heureusement. Remplacé par Ferri dans les dernières minutes. Pour la forme.

Valbuena (7) : Toujours là pour faire dérailler et perdre les pédales à ses adversaires. L'enroulé du pied droit dans le petit filet opposé, c'est comme le petit vélo, ça ne s'oublie pas. Remplacé par Depay, qui a déjà fait passer quelques frissons sur ses premières prises de balle.

Fekir (5) : De très belles éclaircies balle au pied qui rappellent le bien-être des vacances, mais un nombre incalculable de mauvais choix. Une déchetterie de la Côte d'Azur, quoi. Un cadre magnifique, mais une déchetterie quand même. Remplacé par Tousart à vingt minutes de la fin, pour fermer la boutique.

Lacazette (8,5) : Un doublé, des mouvements constants, aussi fort dos au but dans les remises que face au jeu à la percussion, il a prouvé aux plus bornés qu'il était bien plus qu'un tireur de penaltys. Conquérant comme jamais. Alexandre le Grand.



Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ligue 1 - J21
Lyon - Marseille (3-1)




Dans cet article


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88