En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // C1 Féminines
  2. // Finale
  3. // Lyon-Paris SG (0-0, 7-6 aux tab)

Les notes de l'OL

Tenues en échec pendant 120 minutes par des Parisiennes bien regroupées défensivement, les Fenottes battent leurs rivales hexagonales aux tirs au but, comme en finale de la Coupe de France. Gérard Prêcheur part sur un triplé championnat-coupe-C1, comme la saison dernière.

Modififié

Olympique lyonnais




Bouhaddi (7) : Une superbe parade face à Shirley Cruz à la demi-heure de jeu. Pas grand-chose à faire ensuite, une petite boulette sur un dégagement en seconde période et l’héroïne des tirs au but. Typical Bouhaddi.

Mbock (4,5) : Londres a son Tower Bridge, Cardiff a vu Mbock Griedge. Moins solide.

Buchanan (4,5) : La même coupe de cheveux que Mapou Yanga-Mbiwa, la même sérénité défensive aussi.

Renard (6) : Maître Renard, par l’odeur alléchée d’un quatrième sacre européen, a tenu son rôle de patronne de la défense rhodanienne. De l’envie et de l’engagement, un peu trop parfois. Renard chenapan.

Majri (7) : Viser la lune, à Amel Majri, ça ne lui fait pas peur. La latérale gauche n’a qu’une philosophie, porter le danger dans son couloir avec ses dribbles et sa technique impeccables. Meilleure Lyonnaise de la partie, la native de Vénissieux soulève sa quatrième Ligue des champions. Toujours le poing levé.

Abily (5,5) : Si Majri lève le poing, Abily a plutôt tendance à lever le majeur lorsqu'elle affronte les Parisiennes. Dans un rôle moins offensif que d’habitude, elle a été très utile dans la récupération lyonnaise aux côtés de Kumagai. Camille Combat.

Kumagai (6) : Très intéressante en sentinelle, la Japonaise a récupéré un grand nombre de ballons au milieu de terrain. Mamadou Saki Kumagai.

Marozsán (6) : Dzsenifer souhaitait s’exposer un peu plus au soleil en quittant Francfort pour Lyon l’été dernier. Élue meilleure joueuse du championnat lors des trophées UNFP, elle a tenté sa chance de loin, sans grande réussite. L’une des seules Fenottes à apporter du dzsanger.


Le Sommer (4,5) : Endormie sur son aile gauche pendant la première heure de jeu, la Bretonne a eu du mal à se réveiller même après son repositionnement dans l’axe après la sortie de Hegerberg. Un tir au but manqué pour couronner le tout. Eugènie Le Sommier.

Hegerberg (5,5) : Récemment élue meilleure joueuse d’Europe par la BBC, l’attaquante qui disputait son centième match avec l’OL ce soir peut s’en vouloir. La Norvégienne a raté deux énormes occasions en début de seconde période. Elle reste ce que la Norvège a de plus croustillant, tout de même. Remplacée par Bremer, volontaire.

Morgan (-) : Alors que l’OL s’apprête à perdre Alex Lacazette lors du mercato estival, les Fenottes ont dit au revoir à Alex Morgan dès la 22e minute de cette finale, sortie sur blessure. Alexandrie, Alex s’en va. Remplacée par Thomis (4) dont les courses n’ont pas suffi à créer des différences. Remplacée par le bonbon Lavogez pendant la prolongation.



Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Les Lyonnaises
championnes d'Europe !




Dans cet article


il y a 1 heure OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 4 il y a 1 heure BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur le Classico 1
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 27 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 16