En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Euro U19
  2. // Finale
  3. // France-Italie (4-0)

Les notes de l'Italie

Chez les Italiens, le meilleur joueur de l'équipe ce dimanche soir reste Meret, le gardien. Pour une équipe qui en a pris 4, cela veut tout dire...

Modififié

Meret (4) : Il n'est pas fautif sur les buts, abandonné ou contré par sa défense. Le joueur de l'Udinese n'a pas eu grand-chose à faire à part ça, les Français, partis à la pêche aux buts, préférant l'éviter. Vis ma vie de mérou.

Vitturini (2) : De Kylian Mbappé, il a surtout vu le numéro 11. Le joueur de Pescara a passé son temps à courir derrière le Monégasque, puis a poussé un grand ouf de soulagement quand Kylian a changé de côté. Vitturini à gauche, ni à droite.

Romagna (2) : Le capitaine transalpin n'a pas su secouer ses petits coéquipiers. Ridiculisé sur le but de JKA, malheureux sur celui de Tousart, il n'a pas fait preuve de l'assurance qui l'avait accompagné jusqu'ici. Résultat, ses coéquipiers ont perdu la foi et il va devoir s'en excuser. Romagna contrit.

Coppolaro (2) : Lui aussi a eu quelques difficultés. Fautif sur le but de l'homme aux trois prénoms, il n'a pas réussi à inverser le scénario, trop bas pour diriger le jeu correctement. Plus Francis que Ford pour lui.

Dimarco (3) : Star de son équipe, monsieur 80 %-des-buts-marqués-en-étant-latéral-gauche n'a pas pesé sur le match. Son doublé contre l'Angleterre en demies était son acmé. Dimarco marqua puis Frederico hoqueta.

Barella (4) : Premier carton à la 33e pour Barella. Pas franchement al dente, il a couru après le ballon, et quand il l'avait, il l'a perdu. Si l'Italie est là, elle n'est pas rendue.

Locatelli (3) : Le milieu défensif n'a pas vu le jour. Submergé par le pressing français, il n'a jamais su orienter le jeu de son équipe. Un Locatelli d'emprunt.

Ghiglione (2) : Pendant 80 minutes de représentation, il a été plus proche du clown Zavatta que du dompteur de fauves. Le cirque Ghiglione. Remplacé par Cassata (79e), U19 mais déjà dépassé.


Picchi (0,5) : Comme la moitié du match qu'il a passé sur le terrain. Plus proche d'un Pocho en lendemain de soirée que d'un pichichi, le milieu gauche a laissé sa place dès la mi-temps à Cutrone (0,5) qui n'est jamais vraiment entré dans son match, comme s'il était resté aux toilettes.

Favilli (2) : Le meilleur ami de Sophie Favier n'a pas crevé l'écran, loin s'en faut. La présentatrice préfère Beckham parmi les joueurs de l'équipe de France ? Favilli, lui, aurait peut-être dû préférer un ballon de rugby pour jouer au football.

Minelli (3) : Le joueur de la Fiorentina a pris la première frappe à la 10e, alors que son équipe était déjà menée. À part ça, il est apparu incertain et maladroit. Forcément, jouer en talons, c'est plus compliqué. Remplacé par Edera (56e), qui n'a pas encore le talent de son aîné.

Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 2 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 10
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 3 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7