1. //
  2. // 8es
  3. // Italie-Espagne (x-x)

Les notes de l'Italie

Les vieux grognards en ont encore dans le pantalon, et les bien coiffés raillés sont efficaces. L'Italie comme on aime.

Modififié
3k 39

Italie



Gianluigi Buffon (8,5) : T’as envie qu’il t’emmène pêcher, qu’il t’explique le sens de la vie, t’offre tes premières chaussures, te tape dans le dos après ta rupture, qu’il te sorte de GAV et de le serrer dans tes bras après ton mariage. Gigi, c’est le daron que t’as jamais eu.

Andrea Barzagli (7) : Il faut savoir faire avec le Andrea qu’on a. Plus gros, mais pas moins beau.

Leonardo Bonucci (7,5) : À quelques encablures de la sortie du deuxième opus des Tortues Ninjas, Leo a voulu se faire un peu de pub avec un rush incroyable plein axe. Et toujours cette assurance dans le duel et à la relance. Cowabunga.

Giorgio Chiellini (8) : Des ballons de la tête, un but du tibia, une simulation pour gratter en fin de match. Le match idéal.

Alessandro Florenzi (6,5) : Inépuisable dans son couloir, Florenzi is a machine. Remplacé par Matteo Darmian (non noté), venu suer le reste.


Mattia De Sciglio (6) : Mets moi deux scies de côté, et je te découpe tout ce qui vient. Juanfran n’a jamais réussi à en faire le tour. À la recherche du temps perdu.

Daniele De Rossi (7,5) : Dès l’hymne, on avait compris qu’il était remonté comme un coucou. Chef d’orchestre, DDR a tout ratifié, planifié, redistribué. Bel hommage à Walter Ulbricht. Remplacé par Thiago Motta (2), dans son élément de fautes tactiques.

Marco Parolo (6,5) : À chaque fois qu’un Espagnol touchait le ballon au milieu, il avait Parolo, Parolo, Parolo et encore Parolo sur le dos. Impossible de le semer au vent.

Emanuele Giaccherini (7) : Jurisprudence Lilian Laslandes pour le chien fou du milieu italien, qui a remonté tous les ballons qu’on lui donnait. Décisif et sacrificiel sur le but de Chiellini. L’Italie sale qu’on ne peut s’empêcher d’aimer.

Éder (5,5) : A mis Piqué dans le vent sur une accélération, et derrière s’est planté sur De Gea. Une bonne première impression, pas de finition. Un mauvais VRP. Remplacé par Lorenzo Insigne (7), dont la transversale à l’origine du K.O. se porte fièrement sur la poitrine.

Graziano Pellè (7) : Un boucher à Rungis. Le mec a remué de la viande, encore et toujours, s’est battu pour le moindre bout de gras, a fait peser son poids. Et puis à la fin, il a conclu. Oui, comme Gilles Lellouche dans Paris, même s’il est poissonnier.

Antonio Conte (<3 Un plan tactique parfait, un dégagement pour gagner du temps, une célébration qui finit sur la guérite. Quand on aime, on ne Conte plus.

Par Charles Alf Lafon
Modifié

Dans cet article

Cafu crème Niveau : DHR
8,5 pour les 3 de derriere

7 pour De Sciglio qui a bouffe Juanfran.

8 pour De Rossi et Parolo les jumeaux maléfiques.

Très fier de mon petit Florenzi qui a su se depouiller tout le match.

Conte : 15. Parce que.
Note : 1
5,5 pour Eder alors que ça à été l'un des meilleurs italiens et que c'est son CF tiré en puissance qui amène le 1er but..

Encore une bonne note de So foot, dommage qu'il joue à l'Inter hein...

Incroyable
Chimikhooney Niveau : Ligue 2
Hey les gars ! C'est Darmian la passe décisive à la fin il fait pas que suer le con ! :D

Superbe match des italiens tout en blocage de lignes de passes et pressing direct sur le contrôle espagnole.

Magnifique d'un point de vue tactique de voir une équipe d'espagne annihilée à ce point.

Dommage pour la blessure d'Aduriz qui enlève un attaquant central à l'Espagne juste après la sortie de Morata, ça aurait donné une dizaine de minutes monstrueuses en fin de match je pense.
DDR n'a même pas une heure dans les jambes ?!

Quelle premiere mi-temps, toujours bien placé et quelle qualité de relance et d'orientation du jeu. Je n'avais plus le souvenir de l'avoir vu faire un match (enfin une mi-temps) d'un tel niveau.
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Note : 1
J'ai jamais vu De Sciglio aussi bien jouer, gros gros match de sa part.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Bonucci est quand même un joueur fantastique.
Il est en train de prendre une dimension hallucinante.
En 10 minutes, Darmian a réalisé une prestation défensive supérieure à sasaison à MU.
Cafu crème Niveau : DHR
Message posté par macdermot
DDR n'a même pas une heure dans les jambes ?!

Quelle premiere mi-temps, toujours bien placé et quelle qualité de relance et d'orientation du jeu. Je n'avais plus le souvenir de l'avoir vu faire un match (enfin une mi-temps) d'un tel niveau.


Bah il se fait vieux le Daniel. Faudrait voir les stats de course/ duel mais il fait une heure de cochon.

Allez on le met dans le formol et on le ressort dimanche.
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
En parlant de DDR quelqu'un a un gif ou un vine de son petit-pont sur Iniesta ?
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Comme vous, j'ai trouvé DDR fantastique.
Présent physiquement, toujours nickel dans ses choix, précis dans ses passes...

Par contre, Florenzi m'a pas énormément plu.
Il fait un bon match défensivement et tactiquement (c'est déjà très bien), mais offensivement j'ai moyennement aimé.
Notamment son centre dans les bras de De Gea alors qu'il y avait infiniment mieux à faire.
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
En fait, Pellè sait faire ce qu'on attend de Giroud non ?
PaganBishop Niveau : DHR
Message posté par Ahmed-Gooner
En parlant de DDR quelqu'un a un gif ou un vine de son petit-pont sur Iniesta ?


https://streamable.com/46ko
Stephane_Guivar'ch Niveau : DHR
C'est un peu sévère pour Eder je trouve. Ok il croque une grosse occaz (qu'il s'est presque créer tout seul), mais il s'est quand même bien démené sur le front de l'attaque.
Note : -1
Pelle est juste le meilleur avant-centre de cet Euro, la qualité de son jeu en déviation, de ses remises, y a que le Bob du BVB qui pouvait faire mieux.
Enorme, il a massacré Ramos comme c'est pas possible.
- Eder-Pellè, c'est vraiment la nouvelle paire Tévez-Llorente de Conte. Elle fonctionne exactement sur les mêmes ressorts.

- Très séduit par le tournoi de De Sceglio. Je le prends tous les jours à la Juve. Il serait parfait pour remplacer Evra ou Litchsteiner dans un an, par exemple.

- De Rossi excellent. Avec lui, la 3BC est encore meilleure. Et il répond plus que présent dans l'utilisation du ballon, faisant presque oublier les habituels "directeurs" du jeu italien.

Et bisous aux hipsters qui affirment pleins d’aplomb, depuis deux ans, que Chiellini "est le moins des trois". Hérésie éhontée.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3k 39