Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr. D
  3. // Espagne-Turquie (3-0)

Les notes de l'Espagne

La voilà, la première rouste de l’Euro. La Roja, dirigée par un Iniesta monstrueux, un Morata décisif et un Nolito hyperactif, a marché sur une bien faible équipe de Turquie.

Modififié

Espagne



De Gea (Aucun tir cadré) : Tire les six mètres comme personne.

Alba (6) : A alterné entre Jordi et Jessica, pour finir sur un strip-tease à la Sin City. Le show qu’on aime. Remplacé par Azpilicueta (80e), pour lui faire plaisir.

Ramos (6) : Un carton jaune dès la première minute, voilà ce qu’on retiendra de lui ce soir. Parce que globalement, il n’a pas eu grand-chose d’autre à faire. Paraît même qu’il a répondu au téléphone à un moment donné. Sale.

Piqué (7) : Outre les 99% de duels aériens qu’il a remportés, il s’est amusé à humilier les Turcs à coups de talonnades, de sombreros et de petits ponts. C’est moche. Mais avec ses jambes, ça a eu le mérite de nous divertir.

Juanfran (4,5) : Après son penalty raté en finale de C1, il déclarait : « Ça fera de moi un meilleur joueur. » Il n’a juste pas précisé quand. Pour le moment, Del Bosque essaye juste de lui redonner goût à la vie. Ce n’est pas encore ça, beaucoup d’approximations, de centres ratés et du retard dans les duels, mais l’envie est là. Et c’est ça le plus important. Courage.

Busquets (6,5) : Ton oncle raciste, misogyne et alcoolique à Noël. Il a beau raconter des horreurs, lâcher des caisses en plein repas et avoir rendu ton petit cousin autiste, tu l’aimes parce qu’il te gave de cadeaux. Et puis parce qu’il fait partie de la famille, aussi.


Iniesta (9) : Toujours aussi maigre, blanc comme un cul, encerclé de quatre ou cinq paparazzi turcs à la moindre touche de balle, mais une diva balle au pied. Bref, un joueur Amy Winehouse, dans ses plus belles et sombres heures. La longévité en plus.

Fàbregas (5,5) : Dans une telle équipe, et face à une si faible opposition, il passerait presque inaperçu. Remplacé par Koke (70e) plus vraiment utile, après le gros de la soirée.


Silva (7) : Aussi paradoxal que ce soit, il est à la fois discret et tranchant. En quatre crochets, il a prélevé autant de reins. Transylvania. Remplacé par Soriano (63e) surtout discret.

Nolito (7,5) : La preuve vivante qu’on peut porter le bouc et réussir sa vie. Un but, une passe décisive et une activité folle pour lui.

Morata (8) : Vicieux et intrusif, il ne lui en faut pas beaucoup pour être mortel. Mort aux ratas.



Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Euro 2016 - Groupe D :
Espagne-Turquie (3-0)




Dans cet article


Hier à 15:02 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 18:05 Une nouvelle statue pour Iniesta 3 Hier à 17:59 Un but égalisateur dans le temps additionnel fait polémique en Argentine 9 Hier à 15:34 Infantino veut faire valoir ses projets de nouvelles compétitions 37 Hier à 13:14 Éric Besson : « Pour 50 millions d'euros, on peut s'offrir un bon club de L1 » 71
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Les notes de la Turquie