1. //
  2. // Gr. D
  3. // Espagne-Turquie (3-0)

Les notes de l'Espagne

La voilà, la première rouste de l’Euro. La Roja, dirigée par un Iniesta monstrueux, un Morata décisif et un Nolito hyperactif, a marché sur une bien faible équipe de Turquie.

Modififié
1k 37

Espagne



De Gea (Aucun tir cadré) : Tire les six mètres comme personne.

Alba (6) : A alterné entre Jordi et Jessica, pour finir sur un strip-tease à la Sin City. Le show qu’on aime. Remplacé par Azpilicueta (80e), pour lui faire plaisir.

Ramos (6) : Un carton jaune dès la première minute, voilà ce qu’on retiendra de lui ce soir. Parce que globalement, il n’a pas eu grand-chose d’autre à faire. Paraît même qu’il a répondu au téléphone à un moment donné. Sale.

Piqué (7) : Outre les 99% de duels aériens qu’il a remportés, il s’est amusé à humilier les Turcs à coups de talonnades, de sombreros et de petits ponts. C’est moche. Mais avec ses jambes, ça a eu le mérite de nous divertir.

Juanfran (4,5) : Après son penalty raté en finale de C1, il déclarait : « Ça fera de moi un meilleur joueur. » Il n’a juste pas précisé quand. Pour le moment, Del Bosque essaye juste de lui redonner goût à la vie. Ce n’est pas encore ça, beaucoup d’approximations, de centres ratés et du retard dans les duels, mais l’envie est là. Et c’est ça le plus important. Courage.

Busquets (6,5) : Ton oncle raciste, misogyne et alcoolique à Noël. Il a beau raconter des horreurs, lâcher des caisses en plein repas et avoir rendu ton petit cousin autiste, tu l’aimes parce qu’il te gave de cadeaux. Et puis parce qu’il fait partie de la famille, aussi.


Iniesta (9) : Toujours aussi maigre, blanc comme un cul, encerclé de quatre ou cinq paparazzi turcs à la moindre touche de balle, mais une diva balle au pied. Bref, un joueur Amy Winehouse, dans ses plus belles et sombres heures. La longévité en plus.

Fàbregas (5,5) : Dans une telle équipe, et face à une si faible opposition, il passerait presque inaperçu. Remplacé par Koke (70e) plus vraiment utile, après le gros de la soirée.

Silva (7) : Aussi paradoxal que ce soit, il est à la fois discret et tranchant. En quatre crochets, il a prélevé autant de reins. Transylvania. Remplacé par Soriano (63e) surtout discret.

Nolito (7,5) : La preuve vivante qu’on peut porter le bouc et réussir sa vie. Un but, une passe décisive et une activité folle pour lui.

Morata (8) : Vicieux et intrusif, il ne lui en faut pas beaucoup pour être mortel. Mort aux ratas.



Par Ugo Bocchi
Modifié

Dans cet article

Ce ne serait pas trop sympa de noter les turcs.
Clemuntinho Niveau : CFA
Balbir (0)
Romansochaux Niveau : CFA
Vous avez fumé la moquette sur Juanfran les mecs, il a été excellent avec une grande qualité de centre, des appels intelligents et une belle solidité défensive.
Un peu sévère sur JuanFran, et même Alba. Sans eux, l'animation en attaque aurait été un peu molassone. Alba fait un excellent match, et Juanfran, même s'il est pas beau à regarder perce bien sur la droite.
Note : 1
J'ai beau être anti-Roja de longue date (bien avant 2008 donc), difficile d'imaginer un onze-type actuel sans un type comme Iniesta.
A la rigueur je mets même Busquets, car à son poste c'est un crack (malgré un état d'esprit un peu douteux de temps en temps - espagnol quoi^^).
J'attends quand même de les voir face à un autre adversaire qu'une Tchéquie au creux de la vague et une Turquie qui n'a même pas la grinta habituelle.
Note : -1
Ah Andrés ! Pourquoi n'étais-tu donc pas à ce niveau lors du mois d'Avril dernier !

Injouable quand il est comme ça, j'espère qu'il gardera ce niveau jusqu'à la fin du tournoi.. et la saison prochaine !
Nolito la preuve vivante qu'on peut porter le bouc et réussir sa vie ah ah ah enfoire va merci de m'avoir faire ma soirée


Et que dire de Karine Galli (elle est intervenue une seule fois en 2ème période pour parler 5 secondes)

De manière générale je n'ai jamais compris l'interet de "l'homme (ou femme) de terrain"
On ne s'abaisse pas à noter Iniesta. Il est au dessus de toutes ces futilités.
Barber avec Ardan Turan et Ferreri Ardi Turan...Faut dire c'est pas facile à prononcer Arda !
Busquets, Iniesta, Silva, Nolito... Quelle équipe, ils sont tellement au dessus de tout le monde pour l'instant
Perso je suis assez d'accord pour Juanfran, j'aime beaucoup ce joueur mais il est très mal rentré dans le match. Il est monté en puissance progressivement mais le match était déjà plié. En top forme c'est un monstre, j'espère qu'il va vite retrouver la confiance.
Mais le vrai point noir de l'équipe actuellement c'est Cesc, son rôle est de plus en plus flou. Koke (surtout si on compare leur saison) mériterait largement d'être titulaire à sa place, même si c'est pas faisable.
Piqué patron de la défense sur ces deux matchs, si on peut même plus compter sur ses baisses de concentration pour leur mettre des buts au moins on peut toujours espérer des fautes bien sales de Ramos.
L'Espagne va être très dure à chercher, après faut aussi souligner le niveau atroce des Turcs ce soir.
Note : 1
Quelque fois en regardant bien, on aperçoit une auréole au dessus du crâne dégarni d'Iniesta.
Kame House Niveau : CFA2
C'est pas Özil le descendant de Zidane, c'est andrés.
Message posté par Bestounet
Busquets, Iniesta, Silva, Nolito... Quelle équipe, ils sont tellement au dessus de tout le monde pour l'instant


Sans oublier la défense, qui est énorme aussi.

D'ailleurs Hermel (journaliste de As pro-Real pour ceux qui ne le connaissent toujours pas) : "On reparlera de Piqué, le patron derrière, oh la la quand il est concentré celui-là derrière..."

La Roja est le favori n°1 pour l'instant à sa propre succession, mais attention, des équipes peuvent monter en puissance et d'autre faire l'inverse. Et sur un match à élimination direct...

Fait plaisir de voir une équipe planter plus de deux buts merde ! Dommage pour nous qu'ils se soient arrêté de jouer après cela dit.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1k 37