1. //
  2. // Gr. D
  3. // Espagne-Tchéquie (1-0)

Les notes de l'Espagne

Un Iniesta parfait, un Fàbregas fantôme et un Piqué qui pique le rôle de sauveur à Sergio Ramos.

Modififié
2 18

Espagne


L’Espagne passe le Tchèque point

De Gea (6) : Trois interventions à effectuer dans le match, ce qui lui laisse largement le temps d’aller peaufiner l’organisation de sa prochaine soirée sur son téléphone. Il a été décisif quand il le fallait. Un homme qui sait avoir la main ferme.

Juanfran (6) : Une tête de gréviste, un physique de sandwich CGT, donc des jambes forcément habituées à échapper aux CRS. Entre retours saignants et centres inutiles, il a passé son temps à monter et à descendre. L’AS Nancy-Lorraine de la Roja.

Piqué (6) : Quatre-vingt-six minutes passées à faire un Periscope dans son coin avant de tomber en panne de batterie et de se décider à aller voler à Sergio Ramos son traditionnel but du genou. A célébré son but par un signe en forme de doubles ciseaux, probablement à destination de son coiffeur qui devrait vite le voir.

Sergio Ramos (5,5) : Il ne s’est jamais remis d’avoir perdu le toss contre Rosický. En dehors d’avoir tenté une frappe glissée de 40 mètres et fait une air intervention à la 81eme, il a passé les 20 dernières minutes dans les 30 mètres adverses pour regarder Iniesta faire des trucs jolis. Mécontent, il a arrêté de jouer quand Piqué lui a volé son traditionnel but du genou.

Alba (4,5) : Un match Waterloo. A passé son temps à dire gimme gimme gimme et take a chance on me sans voir passer un ballon. A un peu plus pesé sur son côté quand Nolito est allé perdre ses duels ailleurs.

David Silva (6,5) : Une centième sélection, soit l’âge approximatif de Juanfran. L’équivalent de David Silver dans Beverly Hills : il est toujours un peu là, ça ne sert pas toujours à grand-chose, mais c’est plutôt rigolo à voir.

Busquets (5) : Aussi bien caché que son homonyme René Busquets, il a eu le mérite de tenter de battre le record de Sergio Ramos de la frappe passant le plus au-dessus du but possible. Utile quand il a passé la balle à Iniesta.

Iniesta (7,5) : Il a cassé les lignes et les reins d’à peu près tout le monde, offert 8 passes décisives, mais c’était à Jordi Alba ou Nolito. Le jour où Andrés arrête le football, Standards and Poor abaisse la note de l’Espagne à BB-.

Nolito (4,5) : N.O.L.I.T.O. Il s’appelle Nolito et il est rigolo. Plus attiré par les lignes que Paul Gascoigne et plus écarté que Diego Costa, il a passé son temps à être hors jeu, perdre des duels et avoir plus de déchets dans son jeu qu’une rue de Paris en plein Euro. Mais quelle belle barbe, mec ! Remplacé par Pedro. On vote pour lui, même s’il n’a pas eu le temps de faire grand-chose.

Cesc Fàbregas (4) : Le Benjamin Button du football mondial. Cesc a passé son match à jouer en arrière et à l’envers. La faute à un probable daltonisme qui lui fait porter deux chaussures de couleur différente. Pourra remplacer les ralentisseurs de vitesse devant les écoles après sa carrière tant sa capacité à mettre le match sur pause a transpiré. Utile quand il a passé la balle à Iniesta. Remplacé par Alcántara. Attendez, c’est le joueur ? Il était là ? Je croyais qu’on parlait d’un monospace Seat moi !

Morata (6) : Est sorti à la 62e, immédiatement suivi de 3 Tchèques jusque dans la douche, est allé à l’espace presse suivi de 3 Tchèques, est monté dans le bus suivi de 3 Tchèques et dormira ce soir avec 3 Tchèques qui lui proposeront du bondage. Mais Morata n’a pas trop raté. Remplacé par Aduriz, qui a justifié sa ressemblance frappante avec Amara Simba d’un joli retourné en tribunes.



Par Maxime Chamoux et Sylvain Gouverneur
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

 //  17:57  //  Amateur de Dijon
Note : 4
J'aimerais bien dormir avec trois tchèques aussi ce soir.
Si Iniesta est parfois surnommé "Casper" c'est certainement parce qu'il est né avec le "God Mod".
Ailier Gauche Niveau : DHR
La blague sur la Seat, c'est non.
Je n'ai jamais compris ce qu'on trouvait à Fabregas, un joueur qui a toujours été moyen. Le Lemoine espagnol. C'est dingue qu'un gars aussi limité finisse avec un tel palmarès.
Scatos, Portos & Adilramis Niveau : DHR
Zizou, Iniesta, Ronnie, Messi, j'en aurais les yeux qui brillent en en parlant à mes enfants, ça c'est sûr.

Ce qui décrit le mieux Iniesta c'est cette définition du Larousse :
http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr … euse/74014
D'accord pour Iniesta, meilleur joueur du match, moins pour Alba, je vous trouve sévères. Juanfran a également bien pesé, même si ses centres n'ont pas toujours trouvé preneur. Je vous trouve généreux en revanche avec Silva, j'adore ce joueur mais il n'a pas été toujours bien inspiré non plus. Quant à Nolito il a eu le mérite de tenter, un petit 5,5 aurait été plus juste.
Mais on est aussi d'accord sur le fait que Fàbregas a été le plus faible, malgré son sauvetage quasiment sur la ligne. Offensivement, il n'a rien apporté, j'aimerais voir Koke contre les Turcs!
Dans les plus :

De Gea à fait le job
Silva plutot bon en 1e mi-temps.
Busquets, même si en face c'était timide, il a coupé (et découpé) comme à son habitude, et relancer proprement. Surtout avec le fantôme de Fabregas à ses côtés.
Iniesta, on le connaît. C'est comme un joueur de billard, il est un des rares à trouver la bande. Et comme l'a si bien dit mon pote Omar, ce n'est pas la passe qui est difficile (quoi que..) mais c'est de la voir.

Dans les flops :

Fabregas, tellement indigent qu'on ne va pas l'accabler plus que de raison, son sauvetage sur la ligne étant très important.
Nolito, vraiment déçu de son match, trop brouillon, trop la tête dans le guidon, à contre temps. Sûrement plus à l'aise dans un 4-4-2.
Morata, c'est mitigé, toujours très bon dans ses déplacements, ses prises de balles, mais c'est ensuite que cela se complique. Trop long dans ses décisions et dans le dernier geste. Mais bon cela viendra avec l'expérience.
jeremytovic Niveau : Loisir
Je me suis demandé, avant l'euro, ce que faisait Nolito dans le groupe. Bah je ne sait toujours pas...
Scatos, Portos & Adilramis Niveau : DHR
Message posté par jeremytovic
Je me suis demandé, avant l'euro, ce que faisait Nolito dans le groupe. Bah je ne sait toujours pas...


Si il est sélectionné, il coutera plus cher.
Psychoberger Niveau : Loisir
Sympa la petite référence à Napoléon Dynamite, meme si mon préféré restera oncle Rico
Associer un catalan dont les grands parents ont peut être, comme beaucoup de catalans de leur age, lutté contre le franquisme à l'ignoble René Bousquet n'est vraiment pas sympa ! ! !
Iniesta! Qu'est ce qu'il est fort. Le nombre de passes magiques qu'il balance par match. J'ai bien aimé le match de Silva et de Morata même s'ils n'ont pas été décisif. Busquet a fait un bon match, a orienté le jeu, a fait des fautes tactiques, a tiré au dessus.
Message posté par Dedebant
Je n'ai jamais compris ce qu'on trouvait à Fabregas, un joueur qui a toujours été moyen. Le Lemoine espagnol. C'est dingue qu'un gars aussi limité finisse avec un tel palmarès.


Il n'a pas toujours été moyen. C'est juste un joueur transparent quand son équipe a besoin de lui, et qui a une attitude de merde.
JimPooley Niveau : CFA2
Oui on aurait aussi bien pu mettre 3 à tout le monde et 10 à Zidiesta... Si jamais le cachet d'aspirine déplumé se pète un orteil contre le pied de son lit en se levant, les espagnols peuvent remballer leurs affaires et rentrer direct.
J'ai trouvé Morata monumental en première période.
Magnifique joueur.
Super-Pippo Niveau : CFA
Message posté par jeremytovic
Je me suis demandé, avant l'euro, ce que faisait Nolito dans le groupe. Bah je ne sait toujours pas...


Car c'est un bon joueur de ballon
Message posté par jeremytovic
Je me suis demandé, avant l'euro, ce que faisait Nolito dans le groupe. Bah je ne sait toujours pas...


je l ai vu joué toute l année, il est énorme. un joueur rare.
ce match est un des pires que je l ai vu faire.
je t invite à revoir sa merveille contre la bosnie si tu te demandes ce qu il fait là.
et pas seulement, il a la qualité technique pour jouer dans cette équipe, ce ne est pas donné à tout le monde
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les Italiens en patrons
2 18