En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Atlético-Bayern (1-0)

Les notes de l'Atlético

Ce mercredi soir comme tant d'autres fois auparavant, l'Atlético de Madrid a décroché une victoire d'équipe. Parfaitement accordés, les musiciens du Cholo Simeone ont tous récité leur partition sans fausse note, avec deux beaux solos de Filipe Luís et de Carrasco.

Modififié

Atlético de Madrid



Oblak (6,5) : Présent uniquement pour régler les grosses embrouilles – face à Müller en début de match –, il laisse ses sbires aller au charbon le reste du temps. Pablo Escobar.

Un PSG brouillon fait craquer le Ludogorets

Juanfran (7,5) : De moins en moins de poils sur le caillou, mais toujours plus proche de sa ligne à droite, il repart en campagne cette saison malgré ses récents échecs. Juanfrançois Copé.

Godín (7) : Victoire claire et nette lors du face-à-face contre Robert. Julien Lepers est unanime : il aura un dico Larousse en prime de match.

Savić (7) : Comme son portier, il a trop regardé Narcos. Mais malgré cette horrible moustache, Stefan vit Savić comme le jeune homme de vingt-cinq ans qu'il est, à savoir un excellent défenseur central.

Filipe Luís (8) : On savait que Louis Philippe était le dernier roi de France. Depuis son retour d'exil en Angleterre, on sait que Filipe Luís est le vrai roi d'Espagne.

Carrasco (7,5) : Il dribble, il marque, lui-même il sait pourquoi. Quelle soirée, cette soirée-là ! Remplacé par Gameiro (6,5) devenu le seul KG digne de ce nom depuis la retraite de Garnett.

Gabi (7,5) : Si l'Atlético était un Big Mac, Gabi serait la sauce. Sa réussite est un mystère, mais elle est indéniable.

Saúl Ñíguez (7) : Découper ou faire découper. Saúl a refusé de choisir. Tant mieux pour l'Atlético.

Koke (7) : Le basique que tous les coachs aimeraient avoir. Sobre, efficace et raffiné. Koke Chanel.


Torres (6,5) : Parfois maladroit, mais c'est toujours aussi sympa de le voir jouer. Un enfant à Docteur Maboul. Remplacé par Gaitán (non noté) entré pour charbonner.

Griezmann (7) : De toute façon, il a mis les buts qu'il fallait mettre contre Neuer. Remplacé par Partey (non noté) qui aura droit à sa photo souvenir. Elle va comment Pascale Clark ?

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions



    Par Swann Borsellino
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 5 heures Tony Chapron est en arrêt maladie 33 il y a 8 heures Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 20 il y a 9 heures Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 6
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 19 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8
    À lire ensuite
    L'Atlético tord le Bayern