Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // France-Angleterre (3-2)

Les notes de l'Angleterre

La triplette de Saint-Denis. Gareth Southgate s’est envoyé sur une défense à trois Jones-Cahill-Stones face aux Bleus. Mbappé et Dembélé se sont amusés des trois piliers de bar anglais et ont rappelé au pays qui vient de gagner la Coupe du monde U20 que la France y est allée sans ses deux meilleurs joueurs de la catégorie.

Modififié

Angleterre




Heaton (5) : Tom joue à Burnley, seizième de Premier League, c’est comme si Baptiste Reynet s’en allait défier l’Angleterre à Wembley avec les Bleus. Remplacé à la pause par Butland (4) qui porte décidément un drôle de nom pour un gardien de but.

Jones (15, comme le Samu) : Phil Jones, l’équivalent de Florian Martin en France, s’était mis en tête de faire une individuelle sur Kylian Mbappé alors qu’il est, parfois, passé derrière Marco Rojo en club. Fin de la vanne. Gêne numéro 1. Remplacé par Cresswell, du verbe to cress, crest, crouch.

Cahill (17, comme Police secours) : Giroud remporte le derby de Londres des airs sur l’égalisation, mais c’est pourtant sa meilleure action du match. Le joueur de Chelsea a jeté la serviette sur le 34e crochet de Dembélé et sur la virgule de Pogba. Pas venu ici pour souffrir, ok ? Gêne numéro 2.

Stones (18, comme les pompiers) : Dans son best-of de 2017, on pourra se mettre en boucle la fois où Falcao le bouffe à l’épaule et à la course en Ligue des champions, la fois où son rein a décidé de quitter son corps à la suite d’un crochet de Dembélé, la fois où son dernier rein s’est barré après une feinte de Mbappé. Dans tous les cas, ce n’est pas très Charlie. Doit-on rappeler son prix et son statut de défenseur le plus cher du monde ? Gêne numéro 3.

Trippier (4) : Son dépucelage international aurait pu être un cauchemar façon Bad Trippier quand il a vu la doublette Mendy-Lemar être alignée dans son couloir. Forcément, l'entrée rapide de Digne lui a permis de ventiler. Remplacé par Lallana Land.

Dier (4) : Le milieu des Spurs a passé son enfance à Lisbonne où il été formé au Sporting CP, donc a priori, il sait voyager. Mais l’homme qui vient Dier s’est fait boire l’âme par Paul Pogba pendant 90 minutes. Un jeu long de David Beckham, à peu près.

Oxlade-Chamberlain (4) : Quand un ailier joue relayeur, ça donne ça. Et ce n’est pas très beau à voir.


Bertrand (5) : L’homme au double prénom amène le premier but de Kane et semblait avoir retenu les leçons de Claude « El Tactico » Puel. D’autant que l’ancien latéral des Blues n’était pas trop emmerdé par le repli défensif de Dembélé en début de match. Remplacé par Kyle Walker (4) à la pause, qui a rapidement fait monter son palpitant à 180 sur un grand pont de Dembélé. Comment dit-on courant d’air en anglais ?

Sterling (4) : Le Citizen s’amuse de Sidibé sur le but d’une belle talonnade pour débuter son match. On pensait que la mobylette de City allait poursuivre le combat façon Pour ceux de la Mafia K’1 Fry. En fait, il n’a fait qu’un titre. Une vulgaire cendrillon du ghetto.

Alli (4) : Estampillé deuxième joueur le plus cher de la planète selon une étude récente, le seul Anglais intransférable dans Football Manager a dû attendre 45 minutes avant de pointer le bout de son nez. Une accélération pour obtenir un penalty et expulser Varane avec l’aide de la vidéo avant de retourner sous la couette.

Kane (5) : L’homme qui marche sur la Premier League n’a rien trouvé de mieux que de tromper son gardien et capitaine en club. Et deux fois. Quand Harry rencontre Lloris. Une belle manière de fêter son nouveau capitanat. Crâneur.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 1 heure La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 16 Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
À lire ensuite
Les notes de la France