Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr. B
  3. // Angleterre-Russie (1-1)

Les notes de l’Angleterre

Face à onze Russes inoffensifs en apparence, mais qui n'ont jamais lâché, les Anglais n'ont pu compter que sur Rooney, Walker et Dier pour porter le danger devant les cages d'un Akinfeev aussi bon que dans Football Manager 2006.

Modififié
Hart (5,5 en omettant le temps additionnel) : Oubliez Chris Kirkland, Paul Robinson, Robert Green, David James, Peter Shilton, Peter Benotti ou Scott Carson. Avec le portier de City, l’Angleterre s’est acheté une sérénité, au moins dans les matchs où le gardien n’a rien à faire. Même si c’est encore très loin d’un Gordon Banks, en témoigne cette relance sur Smalling qui aurait pu rejoindre la série des boulettes mémorables. Un David Seaman en puissance. Avec Berezutski dans le rôle de Ronaldinho.

Walker (7,5) : Comme Alan et Tim, Kyle est un artiste. Sauf qu’il préfère la balle aux platines ou à l’appareil photo. Et comme Paul, il aime bien la vitesse. Sauf que lui sait éviter les accidents. Walcœur avec les doigts.

L'Angleterre rejointe au buzzer

Cahill (5) : Le mec du centre toujours présent dans les compétitions finales, alors qu’on sait pertinemment qu’il est moins bon que les autres. Et qu’il n’a pas le talent pour aller plus haut. Un pote de François Bayrou.

Smalling (5) : On ne sait toujours pas s'il était blessé au genou gauche, vu qu’il n’a pas eu à s’en servir. Il faudra en tout cas penser à laver un jour ce menton noirci par ce petit caca que personne n’ose faire remarquer au défenseur depuis des années.

Rose (4) : « Il est entré dans mon cœur / Une part de bonheur / Dont je connais la cause. » Avant qu’il n’entre dans celui des Anglais, le petit oiseau va devoir prendre son envol. R’ose, joli piaf. Gagne tes duels aériens et appuie-moi tes centres.

Rooney (?) : On ne connaît pas son poste, on ne connaît pas son rôle, on ne connaît pas ses consignes, on ne connaît pas sa forme du moment, on ne connaît pas son sentiment sur le match, on ne connaît pas son secret pour être le joueur le plus dangereux de son équipe tout en étant le meilleur défenseur, alors comment voulez-vous qu’on connaisse sa note ? Remplacé par Wilchèvre, qui n’a pas été meilleur que sa moitié d’homonyme will.i.am.

Dier (6) : Pas aussi performant que lors de ses dernières sorties avec les Spurs, on attendait plus du milieu après sa grosse saison. Message reçu à la 73e, lorsque le Eric d’hier a laissé place à celui qu’on aime voir avec un coup franc superbe. Un but venu Dier.

Alli (5,5) : Une grosse intelligence de jeu (souvent), une machine à kiff (parfois), une vitesse qui fluctue, une efficacité qui dépend de son utilisateur, mais quelques bugs aussi, comme sur cette frappe foirée dès les premières minutes ou sa deuxième mi-temps moyenne. Dell Alli.

Lallana (2 pour son tir moins puissant qu’une passe) : En fait, malgré toute sa bonne volonté, Lallana ne peut être décisif qu’avec Klopp. L’Euro risque d’être long pour lui. Et surtout de se dérouler sur le banc de touche. Comme c’était prévu. Lallarnaque.


Kane (4) : Le catcheur américain de la World Wrestling Entertainment a fait comme d’hab’, en enchaînant crochet, jeu de corps agressif et frappe provocatrice. Mais sans trouver la cible. Glenn Jacobs sans la force pour lui.

Sterling (4,5) : La vidéo date d’un an, mais rien n’a changé : bébé Sterling n’a toujours pas grandi et a gardé son goût prononcé pour la glande de Kingston. Et comme c’est la période des vacances au pays en temps normal… A cédé sa place à Milner parce qu'il n'y a pas assez de choix offensif sur le banc des Trois Lions.

Vidéo



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Euro 2016 - Groupe B
Angleterre-Russie (1-1)




Dans cet article


il y a 1 heure Rooney, héros de la 95e minute 8
il y a 2 heures Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 19 Hier à 16:40 La célébration musclée de Jürgen Klopp 8
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi
Hier à 12:45 La plaque de Courtois saccagée au stade de l'Atlético 56 Hier à 11:00 Le boulet de canon de Peterson qui assomme l'Ajax 1 samedi 11 août Le Leeds de Bielsa cartonne à Derby 45 samedi 11 août Iniesta débloque son compteur en J-League par un but magnifique ! 17 samedi 11 août Wolverhampton rend hommage à Carl Ikeme en retirant le n°1 7 samedi 11 août Paganelli : «Moi, à la base, je m'en fous de poser des questions» 41