1. // Groupe C
  2. // Angleterre/Algérie (0-0)

Les notes de l'Angleterre

Voilà, c'est officiel : depuis ce soir 22 h 20, on sait que les Anglais ne seront pas champions du monde. On pourrait les croire cramés. Ils le sont. Mais en plus, ils sont nuls. Du coup, une équipe d'Algérie suffisamment solidaire a pu accrocher le(s) nul(s). Bad England, indeed...

Modififié
0 1
James (5) : David a été tout simplement le meilleur Anglais. Quelques bonnes prises de balle aériennes assez sûres. Et puis surtout, des passes en retrait de ses défenseurs en reprises de volée ou bien trop courtes l'ont mis à mal, les salauds. En fait, David, c'est la seule bonne nouvelle de cette soirée désastreuse : l'Angleterre s'est enfin trouvé un gardien moyen.

Johnson (3) : Ayant couru pendant 90 minutes après l'ombre de Belhadj, il a compris qu'il ne valait mieux pas trop monter devant. Mine de rien, l'horrible Carragher a sauvé plusieurs fois la mise à ce pauvre Glen, en retard et largué. Ceci dit, en latéral droit, c'était ça ou Neville. Noooon ! Pas Neville !

Carragher (4) : Rouge et essoufflé, toujours. En plus, Larqué l'appelle toujours “Garragher”, signe de son insigne importance... En valeur absolue, Jamie a juste le niveau Stade Rennais en 32ème de Coupe de France. Mais son rendement rapporté au niveau de l'équipe d'Angleterre en fait un taulier digne de Walter Samuel à l'Inter. C'est dire...

Terry (3) : “Lever le coude” ? Au figuré : boire des coups au pub. Au propre : John Terry file des coups de coude sur les ballons aériens et provoque des coup-francs stupides et dangereux pour les Algériens.

Cole (4) : Ashley a été un peu vif au début du match. Après il s'est rendu compte que personne ne voulait bouger devant, alors il est resté derrière, accrochant “DO NOT DISTURB” sur sa porte. T'as raison, Ashley ! Bosse pas pour les autres, brother ! Faut pas déconner...

Barry (4,5) : « Vous allez look ce que vous allez see ! Quand on aura récupéré Barry, vous z'allez pas en believe vos eyes tellement l'Angleterre est very strong avec lui ! » Ouais, pas mal. Dans l'axe, avec lui, c'était mieux que contre les USA. Faudra juste speeder un peu plus contre les Slovènes au prochain match, hein !... Oui, oui ! On sait : c'est pas de ta faute : tu sors de blessure et Steven et Frank tirent au flanc. On est bien d'accord avec toi, Gareth.

Lennon (2) : Sans Mac Cartney, Lennon n'était rien. Sans Johnson, Lennon n'était pas grand-chose, côté droit... « Help me if you can, I'm feeling down / And I do appreciate you being'round / Help me get my fieet back on the ground / Won't you please , please help me ? Help me, help me ! HELP MEEEEE ! »

Lampard (2) : Arsène Wenger pendant le match (TF1) : « Je suis vraiment très surpris du comportement de Frank Lampard, tellement il est à la peine » . (sic) Traduction : “Christian, Jean-Michel, je crois bien que Lampard est 100 % cramé. Je l'avais bien remarqué contre les USA, mais j'osais pas le dire sinon on m'aurait pris pour un anti-Chelsea primaire, ce dont je ne veux pas sinon on va me crever les pneus quand je gare ma caisse à Conley. Les abrutis de supporters de Chelsea m'avaient déjà fait le coup quand j'avais été cherché Gallas chez les Blues... En fait Lampard est fini, foutu, lessivé, à force de jouer la Ligue des Champions et la Premier League depuis 5 ans. Le Real s'était même renseigné auprès de moi, je leur ai dit : “N'achetez surtout pas !” Sinon, une reprise du gauche qui aurait dû faire mouche en première, mais trop écrasée. Le genre de truc qui trouait les filets de Stamford Bridge, en 2005-2006....

Gerrard (3) : Une bonne tête sur un corner en deuxième période. Un tir de 35 mètres à côté, comme Rooney et Lampard. Lui aussi, on croit qu'il est complètement cramé, alors qu'en fait il s'est reconverti au triathlon : marche, trot, arrêt. Marche-trot-arrêt. Quality Street : à la rue total.

Rooney (1) : Wayne n'England pas une... Zéro, wallou, queude. Tout foiré : passes, tirs, remises, dribbles, accélérations. Un bon point quand même pour avoir évité un rouge : c'est ce qu'il récolte en général quand il fait des matchs pourris. Deuxième bonne nouvelle de cette soirée désastreuse : Wayne a mûri.

Heskey (2) : Mimile a bien tenté un débordement pachydermique à un moment, sur le côté droit. Il s'est cassé la gueule et le ballon est sorti en 6 mètres... Sinon, une ou deux bonnes remises de la tête dans l'axe. Et c'est là tout le problème de Capello : Fabio devient sélectionneur des Trois Lions, alors il ressort ses dossiers sur le foot anglais. Problème : Fabio n'a pas réactualisé ses fiches depuis Liverpool 1977... Alors, il fait comme en 77 : le grand Toshak en remise et le petit Keegan qui tourne autour. Soit Heskey et Rooney ! Fabio : on est 2010, putain ! Trouve autre chose, putain !

Remplaçants

Wright-Phillips (2) :A remplacé Lennon à la 63ème. Là, Capello a vraiment compris le merdier dans lequel il s'était foutu en venant coacher Albion : comment apprendre le positionnement tactique et les déplacements à des Anglais comme Shaun Left-Phillips ? Ben, envoie-le en stage à Milanello cet été, Fabio !

Defoe (4,5) : A remplacé Heskey à la 74ème. Pas trop mal... De la vivacité et enfin des appels et des relais dans les 16 mètres. Mais dans le jeu anglais de ce soir, c'était aussi utile que de tracer une route dans le désert, bientôt effacée par une tempête de sable...

Crouch (4) : A remplacé Barry à la 84ème. Du coaching à la Raymond : beaucoup trop tard. Sinon, Capello a évidemment cherché à exploiter la hauteur de Peter sur les ballons aériens. Et c'est là tout le problème de Capello : Fabio devient sélectionneur des Trois Lions, alors il ressort ses dossiers sur le foot anglais. Problème : Fabio n'a pas réactualisé ses fiches depuis Angleterre 82... Alors, il fait comme en 82 : Paul Mariner pour le jeu de tête 100 % british. Fabio : on est 2010, putain ! Trouve autre chose, putain !

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Et les notes des joueurs Algériens? please !!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1