En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // 8es
  3. // Allemagne-Slovaquie (3-0)

Les notes de l'Allemagne

Meilleur gardien, meilleur défenseur, milieu caviar, ailier en mode étoile, attaquant réaliste. L'Allemagne a démontré à quel point son équipe pouvait être complète et cohérente.

Modififié

Allemagne


Neuer (1/1) : Manuel Neuer a un arrêt de patron à faire par match. À chaque fois, il le claque l’air de rien, et toute l’équipe se reconcentre. Ou comment passer d’un 1-1 à un 2-0. De quoi se poser en meilleur gardien de l’Euro.

Kimmich (6) : Mi-quiche a été victime d’un jeu allemand penchant fortement à gauche, au point de n’avoir pas grand-chose à faire. Reste que même s’il manque encore de justesse dans ses centres, il maîtrise le ballon par-dessus, gagne ses duels et ne lâche rien. Un Lahm en devenir ?

Boateng (8) : Voilà ce qu’on appelle une frappe. En montrant à quoi servait les deuxièmes ballons, Jérôme a mis l’Allemagne sur de bons rails. Et comme il a retrouvé son niveau sur ses transversales, on tient facilement un patron. Remplacé par Höwedes à la 71e minute, histoire de se reposer un peu.


Hummels (7) : Moins impressionnant physiquement que son futur coéquipier au Bayern, Mats compense avec sa belle gueule et sa classe. Boateng régale la relance dans les airs, lui brise les lignes au sol. Et les mecs n’ont toujours pas pris de but.

Hector (6,5) : Hector n’est jamais mauvais. Hector n’est jamais extraordinaire. Hector fait toujours ce qu’on lui demande, jamais plus, jamais moins. Hector, c’est la fille avec qui t’as envie de regarder des séries tranquille au lit. Hector, c’est le confort.

Khedira (7) : Depuis qu’il a récupéré son corps, Sami ne flippe plus. Mieux, il fait flipper les autres. Ne jamais sous-estimer un type qui a été numéro 6 au Real, jurisprudence Diarra.

Kroos (6,5) : Un poil en dedans, une fois n’est pas coutume. Reste néanmoins le meilleur tireur de coups francs indirects au monde. Un mec à amener en soirée. Remplacé à la 76e par Bastian Schweinsteiger, pour un petit décrassage.



Müller (6) : L’inquiétant M. Tout le Monde a encore été plutôt quelconque. Thomas réserve donc son premier bon match de l’Euro pour la finale, parce que ça ne sert à rien d’être bon si tous les autres le sont aussi.

Özil (6,5) : Oui, il a raté son penalty. Mais ce n’est pas la première fois avec l’Allemagne. À côté de ça, il a fait les efforts défensifs et le pressing qu’il avait oubliés en poule. Chou blanc donc.

Draxler (8) : Julian Draxla ne s’est pas contenté du champignon. Il avait carrément l’étoile, pour un match que l’Allemagne attendait depuis qu’il était apparu. Fin du tournoi de Götze. Remplacé à la 71e par Lukas Podolski, venu prendre des photos pour Instagram.

Gómez (7) : Un but copier-coller de tellement d’autres. Comme à la Coupe du monde, Löw a commencé avec un faux 9 pour finir avec un vrai. On connaît le résultat.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 55 minutes Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 26 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
À lire ensuite
Les notes de la Slovaquie