Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr. C
  3. // Allemagne Ukraine (2-0)

Les notes de l'Allemagne

Mis en route par Mustafi, l'Allemagne a ensuite tenu grâce à un gros Neuer, un Boateng pompier et un Monsieur Kroos, pour terminer le travail en contre.

Modififié

Allemagne


Neuer (7,5) : Rien de Neuer, brassard au bras (en métal) en prime. Une envolée splendide, une main ferme à bout portant, des sorties de libéro, des incompréhensions, des relances courtes parfois flippantes, un gros tampon litigieux.

Höwedes (4,5) : Au Brésil, Bene était latéral gauche. En France, Bene est latéral droit. En vrai, il est défenseur central et vient tout juste de revenir de blessure. Forcément, face aux fusées ukrainiennes, ça s'est un peu vu, surtout quand il fallait revenir.

Boateng (7,5) : Le GIF de son sauvetage sur la ligne doit immédiatement remplacer celui de sa chute face à Messi en temps que meme. Contraint de sauver toute la défense allemande, il n'a pas eu son aisance habituelle à la relance.

Mustafi (6) : En 2014, il avait profité des blessures pour s'incruster. Hummels pas encore remis et Rüdiger out, Shkodran s'est de nouveau glissé sur la pelouse. Son but, il le doit beaucoup à la caresse de Toni Kroos. Un gros profiteur, qui a failli tout gâché d'un CSC.

Hector(5) : Contrairement à Höwedes, lui n'a même pas l'excuse du poste. Il a au moins celle de l'inexpérience, et le jeu a clairement penché de son côté en phase offensive. Hector Junior, encore tendre.

Khedira (6,5) : Si seulement il avait conclu cette ouverture de Kroos, son match aurait été plus en adéquation. Au moins il a tenu tout le match cette fois.

Kroos (8) : Les Brésiliens l'avaient surnommé « Garçon » pour la qualité de ses services. Il mérite clairement de se faire appeler « Monsieur  » à présent. Le ballon déposé sur la tête de Mustafi, des basculements du jeu en pagaille, des ouvertures splendides, une barre. Mérite un assistant pour les basses œuvres.

Müller (4) : D'habitude, quand on ne le voit pas comme ça du match, il plante à la fin. Pas cette fois. S'est contenté de livrer un vibrant hommage à la technique de Matuidi en confondant sa tête et son pied.


Özil (0 ou 10) : Mesut Özil, joueur le plus clivant du monde. Peut-être le plus insupportable aussi. Transparent, nonchalant, porté disparu au pressing, Mesut attend les arrêts de jeu pour délivrer un caviar. Un trou noir.

Draxler (6) : Lui aussi ne devrait pas être titulaire, rapport aux autres et à sa saison. Pourtant, Julian s'est bien plus montré que ses petits copains d'attaque. Un opportunisme qui lui permettra de finir à WBA pour 80 millions.

Götze (5) : Esseulé, sacrifié, Mario a pressé, essayé de rester debout malgré tout en attendant les siens. Le supporter anglais au T-shirt orange à Marseille. Remplacé par Schweinsteiger à la 90e, une course, un but, danke, tschüss.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Euro 2016 - Gr. C
Allemagne-Ukraine (2-0)




Dans cet article


Hier à 10:19 Le drôle de penalty pour le Real Madrid en finale de Ligue des champions 1960 85
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 19 mai Joueurs et supporters de l'Atlético demandent à Griezmann de rester 20
À lire ensuite
Les notes de l'Ukraine