1. // Groupe D
  2. // Allemagne/Australie (4-0)

Les notes de l'Allemagne...

Victoire fastoche d'une Mannschaft très séduisante. La RFA a grossberthisé la petite Australie. Des Kangourous réduits à 10, il est vrai (Cahill expulsé à la 56ème). Le futur vainqueur de la Coupe du Monde s'affirme plus que jamais comme le grand favori de l'épreuve.

Modififié
0 0
Neuer (10) : Parce que dans 4-0, c'est le zéro qui compte. Or, Manuel n'en a pas pris un seul ! En plus, il a fait un super arrêt à la 4ème sur une reprise à bout portant de Garcia... Quoi ?... C'est Lahm qui a contré la balle ?... Bon, ben, vous pouvez enlever un point à Manuel, alors. Mais un seul, hein !

Lahm (10) : Captain Philip a fait un match au trot. Il a juste sauvé la RFA sur la volée de Garcia (4ème) et il s'est forcé un petit peu en ramassant de la tête en défense face à aux grands escabeaux des Antipodes. Sinon, un petit exercice pédagogique sympa et gratuit à l'adresse de Baky Sagna : un centre plus que parfait sur la caboche de Klose qui a fini au fond (2-0, 26ème).

Friedrich (10) : Bon, déjà il a fait oublier Metzelder... Un peu emprunté dans le jeu à terre, sur les quelques mouvements offensifs des Kangourous. Mais on sent un gars hyper vigilant et qui connaît ses limites. C'est ce qui fait la force des footballeurs allemands nous disait ce bon vieux Stielike. Dont acte.

Mertesacker (10) : Les mauvaises langues diront qu'il a quand même « détourné » du bras une tête de Garcia à la 48ème alors que la Prusse ne menait que 2-0... D'un point de vue anatomique, les mauvaises langues ont raison. Mais, bon, d'un strict point de vue marsupial, ce sont les membres inférieurs du kangourou qui sont les plus importants. Donc, pas péno. Sinon, pour le reste on sent un gars hyper vigilant et qui connaît ses limites. C'est ce qui fait la force des footballeurs allemands, nous disait ce bon vieux Stielike. Dont acte.

Badstuber (10) : OK, c'est pas le futur Paul Breitner... Mais imaginez un peu le bonheur de Holger Badstuber. Au Bayern, il a en axial toute la Plaine du Perche dont on fait les chevaux, comme Van Buyten et Demichelis. Avec la Mannschaft, c'est quand même plus relevé. Sinon, pour le reste on sent un gars hyper vigilant et qui connaît ses limites. C'est ce qui fait la force, etc...

Khedira (10) : Le coup de génie de Löw ! Associer en demis l'Etoile du Sahel (Sami est d'origine tunisienne) et l'Etoile des Neiges (Shweini est Bavarois). Sami est souvent monté secouer les pruniers austraux. En passant la tête à la fenêtre, il a même failli marquer.

Schweinsteiger (10) : Avec l'âge, l'ancien attaquant Bastian a reculé au milieu comme un bon vin qui se bonifie. Une inspiration divine de Van Gaal mais déposée à l'INPI par Joachim Löw. Un match au trot pour Bastian. Il finira liqueur fine au poste de libero ?

Müller (10) : On est allé rechercher son bulletin scolaire du premier trimestre de la saison 2009-10, à l'occasion du Bordeaux-Bayern de septembre dernier en Ligue des Champions : «  Müller (2) : Une attitude insolente lors de son expulsion à la 30ème : la marque des futurs grands ? » . «  Futur grand » , on ne sait pas encore. Après tout, il n'a que 20 ans. Reste une finale de C1 plus que correcte contre l'Inter et un bon match hier soir, ponctué d'un but en rotation que Gerd « Bomber » M. n'aurait pas désavoué (3-0, 67ème)....

Özil (10) : Une rumeur court... Les autorités gouvernementales turques entameraient des démarches pour faire re-naturaliser Mesut Özil, dont les parents sont Turcs. Le gouvernement turc a mis les grands moyens en déposant le dossier d'Özil à l'ONU, à la Cour Européenne des Droits de l'Homme, à la commission de l'Union Européenne de Bruxelles, au Tribunal Pénal International de La Haye, à la Cour Suprême des Etats-Unis, à la London Court of International Arbitration (LCIA), au Tribunal de Grande Instance de Bobigny, à Amnesty International, à la Croix Rouge, à Reporter sans Frontières, à SOS Médecins, à Sauvez les Baleines, aux Enfants de Don Quichotte, aux Petits-Enfants de Don Quichotte, aux Arrières-Petits-Enfants de Don Quich... Enfin, bref ! Quand on voit le match de Facile-Özil (entre autres à l'origine du premier et quatrième but), on comprend le gouvernement d'Ankara.

Podolski (10) : Une mine du gauche estampillée Bundesliga, mais au goût de vodka à l'herbe de bison : le truc qui arrache la gueule (pauvre Schwarzer) mais qui laisse une saveur chlorophyllé au palais (8ème)... Voilà comment la Mannschaft rouvre les compteurs en débarquant au Mondial : en défonçant la porte d'entrée. Prost, Poldi ! A la tienne !

Klose (10) : Un coup de boule estampillée Bundesliga (2-0, 26ème) Centre, extension, coup de tête : les mômes allemands apprennent ça en CM1, mêmes les filles. C'est au programme : avoir une tête bien pleine. OK, Miro a beaucoup vendangé... Sinon, 11ème but de Miro. Encore 5 (et c'est possible), et il dépassera Ronaldo (do Brazil, hein !) pour le record de buts inscrits en Coupe du Monde. Mais, nan, Justo ! Reste tranquille ! Ce sera toujours toi le meilleur marqueur...


Les remplaçants :

Cacau (10) : A remplacé Klose à la 68ème... Un but deux minutes après son entrée en jeu (4-0, 70ème), histoire de bien trancher le débat sur l'Identité Nationale (Mannschaft). Sinon, Monsieur Cacao tenait à vous faire savoir qu'au civil, il se nomme : Claudemir Jeronimo Barretto. Jeronimo, c'est pas mal, non ?

Gomez (10) : A remplacé Özil à la 74ème... Bof... Aujourd'hui c'est l'Ecole des fans, alors on met 10 à tout le monde.

Marin (10) : A remplacé Podolski à la 81ème... Pas mal, mais temps de jeu un peu court. « C'est là l'sort de la Marine / Et de nos p'tites chéries / On accoste, vite un bec / Pour nous baiser le corps avec. » (Chanson « La Marine » de Georges Brassens, d'après un poème de Paul Fort)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Qui es-tu Takeshi Okada ?
0 0