1. //
  2. //
  3. // Manchester City-Barcelone (3-1)

Les notes de Manchester City

Très dangereux en contre, les Citizens ont livré une seconde période de très grande qualité, en s'appuyant sur le gros match de De Bruyne et Agüero, et la réussite de Gündoğan.

Modififié
760 19

Manchester City FC



Caballero (5) : Hormis sur le but de Messi où il ne peut strictement rien faire, il n'a pas du tout été mis à contribution. Mais lui, il ne s'amuse pas à jouer avec le feu sur toutes les relances, et ça fait du bien. Hein, Claudio ?

Meunier fait souffler le PSG

Zabaleta (6,5) : Sur le plan défensif, il a bien contenu Neymar, qui semblait avoir de très bonnes jambes ce soir. Offensivement, il a été d'une propreté appréciable et il n'est pas étranger au fait que le jeu des Citizens ait largement penché à droite. Un mec sur qui on est sûr de pouvoir compter. On lui confierait presque son gosse, s'il n'avait pas cette tête de tueur en série.

Otamendi (5) : Un vrai chien fou auquel les notions d'alignement défensif et de discipline sont totalement étrangères. Avec Rakitić et André Gomes dans le rôle du bâton qu'il s'empresse d'aller chercher, tant l'Argentin n'a pas hésité à sortir très loin pour aller presser les Barcelonais. Créant parfois un déséquilibre pour son équipe.

Stones (4) : Du coup, à côté d'un mec comme Otamendi, on aimerait bien voir un défenseur central calme et rassurant. Tout le contraire de Jean Cailloux, qui semblait tout proche de la bourde qui aurait pu tout gâcher.

Kolářov (5,5) : À l'époque, c'était super classe d'écouter ses chansons, tant il était au-dessus du game. Aujourd'hui, il a un peu mal vieilli, mais on ne peut s'empêcher de se laisser entraîner par ses nouvelles partitions de temps en temps. Comme ce soir. Aleksandar Kola-Rohff.

Fernandinho (6) : Comme d'habitude, il a parfaitement assumé son rôle de harceleur à la récupération au milieu de terrain. Quand son équipe était dans le dur, il était même l'un des seuls à surnager. Mais toute cette débauche d'énergie a fatigué le petit Fernand. Il a donc dû céder sa place dès l'heure de jeu à son double maléfique, Fernando. Le même en beaucoup moins bien.


Sterling (4,5) : Toujours cette fâcheuse tendance à bien commencer les actions et à faire n'importe quoi à la conclusion. Sterling, c'est le plus beau parleur de l'univers, il ramène toujours la fille chez lui, mais il finit par avoir la chiasse au moment de conclure. Une terrible malédiction. Remplacé par Navas à vingt minutes du terme, qui a poussé la balle et centré très fort devant le but. Inlassablement.

De Bruyne (7,5) : Il a passé toute la première mi-temps à agiter les bras et à crier sur son côté gauche, agacé d'être boycotté par ses coéquipiers. Et il avait bien raison, parce que quand il est repassé dans l'axe en seconde période, il a montré que c'était lui, le véritable leader de cette équipe. Non mais oh, De Bruyne compte pas pour des prunes. Remplacé par Nolito dans les derniers instants.

Gündoğan (6) : Un match très paradoxal. Dans le contenu, l'Allemand a plutôt été très, voire trop discret. Et pourtant, il termine la rencontre avec un doublé ultra-décisif. L'efficacité à l'état brut, la culture de la Gundogagne.

Silva (5,5) : Pas assez incisif en tant que meneur de jeu, il a été beaucoup plus précieux à partir du moment où il s'est mis au service de De Bruyne. Robin Silva.

Agüero (7) : Insupportable pour les défenseurs qui ont l'impression de toujours se faire prendre de vitesse par un moustique qu'il ne parvienne pas à attraper. À chaque fois, il file entre les doigts, à l'image du ballon qu'il chipe sur le but de l'égalisation, et quand il pique, il fait énormément de mal. Digne et Mascherano peuvent en témoigner. Le Chi-Kun-gunya.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions



    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Romansochaux Niveau : CFA
    Je pense en effet qu'Otamendi est complètement cintré. Je pensais que Pep l'aurait calmé mais c'est encore pire qu'avant, il joue chaque duel comme s'il s'agissait du dernier et forcément quand il se fait passer bah ça fait direct occasion de but derrière.
    Il me fait penser au Kos de la première année d'Arsenal avant qu'il se canalise.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Le problème, c'est qu'il a 30 ans ou presque...
    Romansochaux Niveau : CFA
    Le vrai problème de la défense même si Otamendi est très loin d'être un cador, c'est Stones. Otamendi est obligé de jouer les duels pour deux parce qu'il n'a aucune confiance dans son binôme. Stones défend comme un manche et manque d'aggressivité. J'en ai assez de ces centraux qui pensent que leur grande taille et leur technique balle aux pieds font d'eux de grands défenseurs, tout le monde n'est pas Hummels ou Bonnucci. La base de la défense c'est le placement, l'anticipation et le gain des duels.
    Si Kompany se libère un jour de ses pépins physiques, c'est lui devrait accompagner Otamendi à la place de Stones;
    Pareil, je trouve Stones à chier. Et je crois qu'Otamendi est souvent obligé de combler les lacunes de l'autre.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Stones est jeune et sans la blessure de Kompany, il est sur le banc mais t'as raison sur cette tendance nouvelle mais:
    Otamendi est mauvais dans toutes les configurations depuis qu'il est à City, je suis pas particulièrement fan de Mangala mais l'an passé, le maillon faible, c'est Otamendi, pas Mangala.
    D'ailleurs, regarde le match contre United où il était accompagné de Kompany puis par Zabaleta, il est cataclysmique.
    On en parle pas assez mais Otamendi, depuis qu'il est à City, c'est dingue comme il est mauvais et c'est toujours celui qui l'accompagne, quand c'est pas Kompany, qui trinque.
    Chenipan sauvage Niveau : District
    Otamendi c'est impressionnant le nombre de fois qu'il se retrouve sur les fesses, il arrête pas de tacler. Normalement un bon def ça anticipe quand tu tacle c'est que t'es en retard ou que t'es mal placé.
    5 réponses à ce commentaire.
    Caballero, c'est 3 passes gratuites au public de sa moitié de terrain quand même... c'est grave à ce niveau.

    Otamendi, quel chaos ce mec, y a rien d'apaisant chez lui ! Il te pique un ballon dans le camp barcelonais, se retourne et te lance une contre-attaque adverse. Vincent, je t'en prie, reviens.

    KDB-Aguero, quand le Belge est à sa position d'électron libre dans le milieu c'est juste injouable ! J'espère que Pep a imprimé cette fois, KDB en faux 9 ou sur le flanc c'est non, non, non, 3 ans qu'on le dit !

    Gundogan sur un nuage d'efficacité en ce moment !

    Silva, souvent trop lent dans la transmission et trop faible physiquement, quelques pertes de balles facile, il serait doucement temps de penser à le remplacer, si City veut la C1 car ça reste un très bon joueur qui serait titu dans n'importe quelle équipe hors Barça-Real-Bayern.
    Madridista joven Niveau : District
    Moi perso je suis plutôt pour le KDB faux 9 ou a droite, c'est indéniablement le meilleur moyen d'exploiter ses qualités mais il semble toujours pas prêt pour porter l'équipe sur ses épaules et c'est ce que Mourinho lui a toujours reproché, meme avec la Belgique c'est toujours comme ca.
    Pour porter l'équipe sur ses épaules, j'ai aussi un doute. Mais en milieu offensif libre, type dernier passeur, il est vraiment incroyablement fort, probablement le meilleur du monde. On voit rarement des joueurs capables de trouver de telles ouvertures, avec une telle précision dans la passe.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Euh donc, quand le mec assure en 10, met un CF, il porte pas son équipe mais sur l'aile, si?
    Intéressant comme concept...
    Madridista joven Niveau : District
    En faux 9, il va surement toucher plus de ballons qu'un ailier dans le système de Pep, un ailier participe moins au jeu et t'as pu e voir dans la première partie du match ou KDB allait peter un câble, toutefois sans Aguero devant ca aurait craint dans le 1vs1 puisque physiquement c'est pas encore ca
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    En plus de sa vitesse et de sa rapidité d'exécution.
    Presque logique que beaucoup se gourent en pensant que c'est un ailier, tellement il a les qualités d'un ailier mais on omet souvent sa qualité de passe, son sens du timing et sa vitesse d’exécution.
    5 réponses à ce commentaire.
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Je n'ai vu que la 2eme mi-temps mais j'ai trouvé gundogan hyper juste dans ses replacements et ses projections. Après il est possible que je le vois plus beau qu'il n'est, et comme il est déjà très beau...

    D'ailleurs vers la 72eme, il m'a semblé, l'espace d'un instant, apercevoir une auréole au dessus de son front séraphique.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Toi aussi???
    Ca m'arrive depuis sa demie de C1 2013
    1 réponse à ce commentaire.
    Petite constatation à l'instant : De Bruyne il a déjà sérieusement tapé sur le Barça, le Bayern, le PSG.
    Il aime les gros matchs.
    Otamendi en plus d'être terriblement mauvais, c'est un grand malade.
    Kdb, Gundogan cœur sur vous. Ils ont beau être moche, ils ont la classe.
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Gundogan moche ? Tu rigoles, il est à croquer !

    http://www.bento.de//upload/images/aufm … schoko.jpg
    1 réponse à ce commentaire.
    c'est quoi ces notes?? je viens bien de la subjectivité mais là...
    plutôt en forme, Kevin Charnay

    j'ai bien aimé Kola-Rohff et le Chi-Kun-Gunya
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    760 19