Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // PSG-Barcelone (0-4)

Les notes de Barcelone

Assommés, pulvérisés, massacrés... Les Catalans n'ont pas existé face à Paris. La faute à un milieu qui n'a plus vingt ans, une défense plus que poreuse et une ligne d'attaque inhabituellement désolante.

Modififié

FC Barcelone




Ter Stegen (5) : Il en a pris quatre, mais en a évité autant. Face à la folie parisienne, le portier a offert parades et bonnes sorties au pied. Le gardien a des raisons d'être énervé ce soir. Et ses défenseurs vont prendre cher. Marc-André ter Dégaine.

Paris offre une fessée au Barça pour la Saint-Valentin

Roberto (2,5) : Une belle gueule, mais des problèmes de glycémie. Ce qui lui vaut de se planter lors des grands rendez-vous et de s’attirer les sifflets. Sergi Roberto Alagna enrhumé par Docteur Draxler.

Piqué (4,5) : Gerard peut se moquer de la moustache de son pote Neymar, mais il faut assurer derrière. Et ça, le défenseur sait faire. L’ami fidèle qui répond présent, tant bien que mal. Même quand sa famille est malade. Jusqu'à un certain point, hein.

Umtiti (3) : Auteur de la faute sur le coup franc planté par Di María, mal placé sur le deuxième but parisien... le reste est anecdotique. On sait maintenant pourquoi l’Umtiti catalan a coûté dix millions de moins que Marquinhos.

Alba (4) : Ta maison d'enfance : elle t'emplit de nostalgie dès que tu la retrouves, mais tu sais très bien qu'elle n'est plus fonctionnelle pour ton époque.

Busquets (3) : «  I gotta find another now / But U, I will not forget / Our love gonna stay alive. » Le Sergio qu’on aime toujours, mais qui doit laisser sa place, maintenant.

Vidéo

Gomes (3) : Non, non et non. L'avenir du milieu barcelonais ne peut pas être dans ses pieds. Même Xavi aurait fait mieux ce soir. Remplacé par Rafinha, un masque et un jaune.

Iniesta (4) : Pas au top, mais toujours kiffant à regarder. Parce qu’il essaye toujours de bien jouer au football, même s’il n’en a plus vraiment les capacités. Ou en deuxième division, alors. IniEstac. Suppléé par Rakitić, dont l'absence au coup d'envoi n'a toujours pas été expliquée.


Messi (2,5) : Quand Léo défend, ce n'est jamais bon signe. Et jamais efficace non plus. L'Argentin a perdu tellement de ballons qu'il a fait quelques efforts pour le récupérer. Pas beau à voir. Comme ce petit pont de Rabiot.

Suárez (2,5) : Il n'a pas marqué. Ni réalisé de passe décisive. L'attaquant a seulement eu envie de se bastonner dans le mur catalan qui devait empêcher Di María de placer son coup franc. C'est donc une prestation ratée ponctuée d'un comportement à revoir. Mauvaise note méritée.

Neymar (4,5) : «  Le Barça a Neymar / Il a Neymar-mar-mar / Un potentiel inexploité / Des chaussures toujours délacées / Des caviars encore gâchés / et un Meunier un peu bougé.  »

Vidéo




Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ligue des champions
Huitièmes de finale
PSG-Barça (4-0)




Dans cet article


il y a 23 minutes Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose il y a 53 minutes Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 5 il y a 1 heure La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 5
il y a 1 heure Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 10 il y a 3 heures Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 13 il y a 4 heures À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 2
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 97 Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36