Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Atlético de Madrid-Bayern Munich (1-0)

Les notes d'Atlético de Madrid-Bayern Munich

Grâce notamment à un Saúl plein de répondant et un Oblak bien payé, l'Atlético s'impose face à des Bavarois dans un match où les Espagnols n'ont pas vraiment brillé.

Modififié

Atlético de Madrid



Oblak (7,5) : Derrière sa défense de morts de faim, il a toujours répondu présent. Le dernier rempart qui n'est pas près de le lâcher. Beaucoup de travail Oblak, bien payé.

Juanfran (6) : On a l'impression de le voir jouer depuis dix ans sans lui prêter attention, mais il est toujours là pour faire manger ses poils à qui s'aventuraient dans son couloir.

Giménez (7) : Son rat mort posé sur la tête ne l'a clairement pas handicapé. Une solidité rare, toujours là pour laisser traîner la jambe qu'il faut. José Maria > Christian. Mais ça, on le savait déjà.

Savić (6) : Il a pu se reposer sur son collègue de la défense centrale, pendant presque tout le match, avant de venir tenir la baraque en fin de rencontre. Le mec qui, dans une baston, se tient à l'écart, et qui vient mettre le dernier coup de pied à la fin.

Filipe Luís (6,5) : C'est bien simple, il a remporté absolument tous ses duels. L'exemple parfait des types qui savent se transcender sous les ordres de Diego Simeone.
Saúl Ñíguez (7,5) : Un double contact, une série de petits dribbles, un enroulé dans le petit filet. Une sérénité et une classe qui dépassent l'entendement. Saúl Berenson. Remplacé par Partey à la 84e, histoire qu'il en soit, de la partie.
Gabi (6) : Un gros travail au milieu de terrain, dans l'ombre, sans faire de bruit. Moins clinquant et moins sensuel que Gabi Solis, mais tout aussi efficace.

Fernandez (5,5) : Juste pour rappel, cette personne jouait à Saint-Étienne il y a six ans. Giménez et Griezmann, ça doit lui changer de Guirane N'Daw et Emmanuel Rivière. Quelqu'un qui sait rebondir.

Koke (6) : Le mec exemplaire. Comme face au Barça, il ne rechigne jamais à défendre, et trouve quand même la simplicité pour jouer juste en phase offensive. « I'm in love with the Koke » .

Griezmann (6,5) : Il a multiplié les appels, mais ses coéquipiers étaient trop souvent sur messagerie. Mais qu'est-ce qu'il est fort dans les transitions.

Torres (5,5) : Aurait pu sauver son match quasi fantomatique s'il n'avait pas trouvé le poteau sur son sublime extérieur du droit. Mais non.

Bayern Munich



Neuer (5) : Impuissant sur le but, sauvé par son poteau face à Torres, Manuel a quand même trouvé le moyen de faire son intéressant, avec un sprint de 30 mètres pour aller relever Koke, récoltant un jaune au passage. Attention whore.

Lahm (6) : Pep a choisi de se réincarner en un raton laveur. Comme d’habitude, mi-arrière droit, mi-relanceur, il a surtout été mi-figue mi-raisin.

Javi Martínez (5) : Des deux malheureux replacés en défense centrale, il est peut-être le plus légitime. Pas toujours à l’aise dans son dos, il a surtout raté une occasion en or en voulant trop placer sa tête. Le mieux est l’ennemi du bien, Mr Martinez.

Alaba (4) : Oui, il a mis une belle frappe qui a fracassé la barre. Il a aussi défendu comme un poussin face à Saúl. Et quand on parle d’un défenseur, on a tendance à retenir le second. Il est temps de repartir à gauche, Mr Valls.


Bernat (5) : La mauvaise formation espagnole, celle qui a donné Jordi Alba au Barça. Pas la bonne route à suivre en ce moment.

Xabi Alonso (4) : AU SAUMON ! MON PRÉFÉRÉ !

Thiago (3,5) : Le champion du monde des belles passes latérales brossées. Aussi pas mauvais dans la catégorie passement de jambes - passe en retrait.
Vidal (6,5) : De semaine en semaine, le Bayern se vidalise. Si seulement Vidal ne se guardiolisait pas trop : cette balle de match, tu dois mettre une mine sous la barre, pas un plat du pied tout guez.
Coman (6) : Kingsley a beaucoup tenté, quelque peu raté, mais a été aussi l’un des rares à faire la différence. Clairement quelqu’un qui a grandi en écoutant Try Again. Remplacé par Franck Ribéry, qui était plutôt Indochine.

Douglas Costa (5) : Trop souvent, on a assisté à 2 Men 1 Costa. Le spectacle était assez déplaisant.

Lewandowski (5,5) : Même sans ballon, le Polonais a quand même failli trouver le moyen de marquer, dans un angle absolument improbable. Même en soirée D&D, le mec te ramènera toujours au moins un numéro.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Kévin Charnay et Charles Alf Lafon
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:23 Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 155 Hier à 12:37 Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 36
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall